L'innovation, le moteur de Vercors Thermoformage

 |  | 313 mots
Lecture 2 min.
La production de Vercors Thermoformage concerne aujourd'hui trois secteurs : les véhicules de loisirs (Mehari, camping-cars, véhicules sans permis) ; l'industrie avec des produits intégrés de capotage conçus, à la demande du client, par le bureau d'études maison ; et les énergies renouvelables (pièces plastiques recyclées qui habillent éoliennes, panneaux photovoltaïques et pompes à chaleur). « Mais l'innovation est notre levier de croissance », affirme Philippe Remeniéras, directeur-repreneur de la PME installée à Loriol (Drôme). Ainsi, la PME vient de déposer son concept de « silent plastic » un absorbant acoustique. « Nous vendons notre technologie et pas des produits propres », précise le dirigeant, qui juge onéreux de déposer et défendre un brevet. La société travaille ensuite avec ses clients pour le passage en série. Pour sécuriser les process, elle compte sur l'établissement public d'aides aux entreprises, Oséo. Cela ne l'empêche pas en parallèle de poursuivre ses recherches sur des matières à partir de maïs et autres amidons afin de mouler des pièces biodégradables et compostables. nouveau business planTrois ans après sa reprise et trois exercices bénéficiaires, Vercors Thermoformage vient d'élaborer un nouveau business plan à trois ans, une projection auditée par des experts de la Fédération de la plasturgie. D'ici à 2012, la PME entend donc préparer son agrandissement, développer son action commerciale pour doubler son chiffre d'affaires (1,35 million d'euros en 2009) et porter le nombre de salariés de 14 aujourd'hui à 25. Cette relative sérénité alors que les clients ont accusé des baisses d'activité de l'ordre de 30 % en 2008, Vercors Thermoformage la doit à sa capacité d'innovation. Sans recourir au chômage partiel, la PME a pu trouver de nouveaux « dossiers ». Elle a même investi en machines (environ 100.000 euros en 2009) et entrepris une démarche de certification environnementale ISO 14001. Louisette Gouverne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :