Le guitariste NGuyên Lê distingué par l'Académie du jazz

 |   |  336  mots
Copyright JLL
Copyright JLL
L'Académie du jazz a distingué NGuyên Lê, Michel el Malem et Gregory Porter. Le palmarès 2011 a été dévoilé le 12 janvier.

Pour la deuxième année, l'Académie du jazz a décerné sa récompense la plus notable, le prix Django Reinhardt, attribué au musicien français de l'année, à un guitariste. Après Sylvain Luc en 2010, c'est NGuyên Lê (photo) qui a été récompensé, recevant son trophée des mains du chanteur Michel Delpech, fan de jazz.

Titulaire d'une licence d'arts plastiques et d'une maîtrise de philosophie, NGuyên Lê (52 ans) se distingue par un style où se retrouvent le rock et le jazz et une ouverture au répertoire des autres musiques improvisées. L'année passée, le guitariste s'est fait remarquer par un album "Songs of Freedom" (Act) où il donne une coloration jazz à des chansons anglo-saxonnes telles que des airs des Beatles, de Stevie Wonder ou Led Zeppelin.

L'Académie du jazz a également distingué le saxophoniste Michel el Malem et son groupe pour "Reflets" (Arts et Spectacles) élu comme le disque du jazz français pour 2011 et un autre saxophoniste, l'italien Francesco Bearzatti résidant en France qui a reçu le prix du musicien européen. Le jeune trompettiste américain Ambrose Akinmusire, déjà couronné par l'Académie Charles Cros, a obtenu le Grand prix de l'Académie du jazz pour "When The Heart Emerges Glistening" (Blue Note-EMI).

Autre jeune talent de la scène new-yorkaise, le chanteur Gregory Porter qui revendique sa filiation avec Nat King Cole a décroché le prix du jazz vocal avec "Water" (Motema-Integral). L'Académie a aussi distingué du prix du blues la chanteuse Sharrie Williams ("Out Of The Dark". Electro-Fi) qui était venue spécialement du Michigan pour recevoir sa récompense. Quant au prix du livre de jazz, il est allé à Alain Pailler, spécialiste de Duke Ellington pour "Ko-Ko" (éditions Alter Ego), ouvrage consacré à cette ?uvre majeure du Duke caractéristique du style "jungle" et gravée le 6 mars 1940.


Le palmarès intégral est consultable sur le site de l'Académie. www.academiedujazz.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :