La France décroche

 |   |  409  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino

 

MonFinancier

Nous avions déjà décroché depuis longtemps économiquement. Largués pour la croissance, l'emploi, le commerce extérieur, le déficit. Les résultats de l'élection européenne ne sont que la confirmation de ce décrochage, une confirmation massive. Nous avons également décroché politiquement. L'absence de leadership produit des effets dévastateurs.

CE N'EST PAS UN SÉISME
Ce mot est dans tous les commentaires, dans tous les journaux et sur toutes les lèvres. Non, ce n'est pas un séisme. C'est la conséquence logique de 30 ans d'incompétence économique et d'absence de courage politique.

L'INCROYABLE CONTRASTE AVEC L'ALLEMAGNE
14% pour Hollande, 35% pour Merkel. Encore un indicateur du fossé qui se creuse entre la France et l'Allemagne. Le score de Merkel, mais également de son adversaire de coalition est spectaculaire.

LA RÉACTION DE L'EURO
Peu de réactions pour l'instant sur l'euro après les résultats des élections européennes. Ce qui finalement n'est pas si étonnant. Si on regarde ces résultats avec un prisme marché et pas un prisme français, il n'y a pas de séisme. L'Allemagne sort renforcée et bénéficiera d'un leadership encore plus puissant au sein de la zone euro. Les deux chouchous récents des marchés l'Italie et l'Espagne ne rejettent pas l'Europe malgré une austérité sans précédent.Et il y a évidemment les résultats en France. Là encore peu d'impact, à travers le prisme des marchés, sur la zone euro. Les résultats français ne sont qu'une confirmation de notre décrochage économique, tant en termes d'emploi, de croissance ou encore d'exportations. La France est larguée mais ça les marchés l'ont déjà intégré. Au risque de vous étonner, pour un trader ce matin sur la zone euro, les élections sont presque un non-évènement et ils se focalisent déjà sur la réunion de la Banque Centrale Européenne le 5 Juin.

VALLS EST VRAIMENT FORT
Il déclare ce matin: "Je n'ai pas été surpris par la victoire du FN".

LE CAS ANGLAIS
Le score du parti anti Européen UKIP va peser sur la Grande Bretagne et aura probablement un moment un impact sur ses marchés et sur sa monnaie. Le score Anglais rend inévitable un referendum sur...

 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2014 à 11:32 :
c'est pas nouveau ça a commencé en 75. !
a écrit le 28/05/2014 à 10:16 :
Encore un qui hurle avec les loups, même si la situation est franchement pas terrible, mais c'est comme cela depuis 40 ans !
Je ne lui accorde aucune crédibilité, quand il cachetonnait à canal+ il prévoyait mordicus le CAC à 2000 ...
Il s'est bien planté depuis.
a écrit le 26/05/2014 à 12:03 :
c'est à cause des financiers ultralibéraux comme Fiorentino que le fn a gagné les élections e France et les populistes dans d'autres pays !
Réponse de le 29/05/2014 à 21:55 :
la finance n'y est pour rien seulement nous n'avons pas de leader a la hauteur pour la gouverner la France et lui donner le bon cap.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :