PODCAST "Comment remobiliser ses collaborateurs après le Covid-19 ? ", avec le CV. Marc-Antoine de Saint Germain

 |   |  323  mots
(Crédits : DR)
OPÉRATION REBOOST. A quelques jours du défilé du 14 juillet, moins important cette année en raison de la pandémie de corornavirus, The Boson Project (*) propose une série d'entretiens réalisés avec des cadres de la Marine nationale, sur La Tribune.fr. Objectif : rebooster le moral des chefs d'entreprise avant la rentrée, avec les conseils des chefs militaires. Dans ce troisième épisode, le capitaine de vaisseau Marc-Antoine de Saint Germain.

Si la crise du Covid-19 semble, pour l'instant, être surmontée sur le plan sanitaire, ses conséquences économiques et sociales se feront, elles, probablement ressentir à la rentrée. Pour les entreprises, une fois les aides étatiques passées, les impératifs de trésorerie se feront plus pressants que jamais. De gestionnaire de crise, les dirigeants des 3 millions de PME françaises devront se changer en chefs de guerre économique.

Sur le seul deuxième trimestre, ils devront composer avec une chute de 20% du PIB, selon l'Insee. De même, le nombre de faillite devrait augmenter de 21% en France d'ici à fin 2021, selon l'assureur-crédit Coface. Pour les entreprises, leur capacité à faire preuve de résilience, c'est à dire leur capacité à surmonter l'arrêt économique, décidera probablement de leur survie.

Pour apporter des clés face à la crise, des experts de la remontée en puissance; les militaires, et en particulier les marins, formés et forgés par la mer toujours plus forte qu'eux.

ÉPISODE 3
Marc-Antoine de Saint Germain : « 
Un commandement par les pieds »

Dans ce nouvel épisode, le capitaine de vaisseau Marc-Antoine de Saint Germain qui a commandé le porte-avions Charles de Gaulle, le fleuron technologique de la Marine nationale.

Investir avant pour assurer la résilience ensuite, savoir se débarrasser des process qui engoncent et qui corsettent l'action. En tant que manager, reporter l'énergie du contrôle et de l'omniscience pour aller vers la pédagogie, et réinvestir l'espace de travail, essentiel pour souder le collectif.

Marc-Antoine de Saint-Germain évoque parle aussi l'autodiscipline comme l'appropriation individuelle de l'objectif commun, et de désobéissance comme un échec de la subsidiarité. Il partage les grandes lignes de ce qu'il nomme un "commandement par les pieds".

__

(*) The Boson Project est une startup composée d'entrepreneurs engagés à faire bouger les lignes dans les entreprises en mettant les collaborateurs au cœur des processus de transformation, notamment les plus jeunes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2020 à 19:14 :
Moi en plus en tant que lapin, ils m'aiment pas trop
a écrit le 11/07/2020 à 18:31 :
Les gars de la marine sont bien marrants. Eux aussi leur grand problème c'est de faire rentrer les saouls

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :