bioMérieux mise sur Amazon Web Services pour innover

A l’heure où la data transforme la médecine et l’ensemble du secteur de la santé, l’acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro s’appuie sur le cloud et les services analytics fournis par Amazon Web Service (AWS) pour accélérer le développement de solutions innovantes. Des solutions destinées à améliorer la santé publique et assurer la sécurité des consommateurs. Espaces exploratoires de données, maintenance prédictive… la société lyonnaise fait le point sur son ambition numérique.

3 mn

bioMérieux - Siège Marcy l Etoile - 2021
bioMérieux - Siège Marcy l Etoile - 2021 (Crédits : Noel Bouchut)

Intelligence artificielle, analyse de data, imagerie numérique... depuis quelques années, les technologies de pointe révolutionnent le monde de la santé, dont les tests diagnostiques qui aident les médecins à prévenir une pathologie, identifier son origine ou à déterminer le traitement le plus adapté pour un patient. Dans sa volonté de toujours mieux servir la santé publique, bioMérieux, spécialiste du diagnostic in vitro, a fait de l'innovation un pilier de sa stratégie depuis sa création en 1963. Son activité Recherche & Développement regroupe environ 1800 personnes et 17 centres d'innovation à travers le monde. La Société, dont le siège social est basé à Marcy-l'Etoile, près de Lyon, emploie au total 13 500 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros en 2020.

Les équipes s'engagent au quotidien pour développer des nouvelles solutions diagnostiques dans les domaines de la microbiologie clinique et industrielle, la biologie moléculaire et les immunoessais. Ces solutions permettent aux laboratoires de biologie médicale (de ville ou hospitaliers) d'apporter un diagnostic fiable et rapide à leurs patients, et aux clients des secteurs agroalimentaire et pharmaceutique de garantir une production sans contamination à leurs consommateurs. Parmi les succès de bioMérieux durant la pandémie de COVID-19 : la mise au point de six tests de biologie moléculaire complémentaires et trois tests sérologiques détectant le virus du SARS-CoV-2.

Le cloud, élément majeur de l'agilité

Pour développer ces innovations, qui allient connaissances médicales et nouvelles technologies, la donnée est bien sûr un élément majeur. Or pouvoir l'héberger et l'exploiter nécessite des infrastructures agiles... C'est ainsi que, depuis 2015, bioMérieux a démarré son adoption du cloud fourni par Amazon Web Services. « L'avantage avec ce type de plateforme cloud est de pouvoir explorer des pistes d'opportunités de valeur au travers de la donnée », indique Christophe Cannie, Directeur IS Business Technologies chez bioMérieux. Concrètement, grâce au cloud, bioMérieux a mis en place « un espace exploratoire dans lequel des data scientists et des data analysts peuvent facilement chercher la donnée, la travailler et la faire parler », développe de son côté Alina Gherman, architecte data au sein de la société lyonnaise. Un « bac à sable », en quelque sorte, « où il est possible d'évaluer sans risques les premiers résultats de prototypes avant l'industrialisation », dit-elle.

Plus en détail, un data lake, inclus dans la palette des solutions cloud d'AWS, a ainsi permis aux équipes de bioMérieux d'avancer rapidement sur l'élaboration de solutions diagnostiques visant à détecter des variants du SARS-CoV-2, tout en donnant la possibilité d'associer des clients au prototypage. Autre avantage mis en avant : le cloud permet d'héberger et de mettre à disposition des solutions destinées aux laboratoires de microbiologie comme MYLA® Lab Analytics, un outil agrégateur de statistiques dynamiques, conçu par bioMérieux, où les données sont converties en temps réel dans des tableaux de bord intuitifs. « Cela simplifie la vie du client qui s'inscrit dans cette démarche, car il peut mettre en place la solution dans son laboratoire et accéder plus rapidement aux données de performance du laboratoire », analyse Christophe Cannie. Enfin, les solutions AWS sont aussi un atout pour réaliser des opérations de maintenance prédictive en interne, assurent ces experts.

Autant de points forts plébiscités par bioMérieux, membre de la French Fab - label français qui a pour but de fédérer les industriels et renforcer la promotion de l'industrie française à l'étranger-  depuis 2018, dont les équipes apprécient en outre, dans le cadre de la démarche d'innovation, la « co-construction » avec AWS. « Etant donné le caractère sensible des données - comme c'est le cas dans le domaine de la santé - nous sommes en relation étroite avec AWS pour nous assurer que nous respectons toutes les réglementations en vigueur », note Alina Gherman. « Un travail main dans la main et un véritable partenariat transparent, dont l'objectif est avant tout de faire avancer la santé publique dans le monde », conclut Christophe Cannie.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.