Fisher Investments Europe : Ce que vous devez savoir avant d'investir dans les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ne cessent de gagner en popularité parmi les investisseurs. La perspective de rendements élevés sur de courtes périodes peut être tentante pour de nombreux investisseurs. Mais un investissement dans les cryptomonnaies est-il adapté à votre portefeuille de retraite ?
(Crédits : DR)

Selon CoinMarketCap.com, il existerait près de 20.000 cryptomonnaies différentes.1 Cela représente de nombreuses options pour les investisseurs ! Avant d'y consacrer une part, quelle qu'elle soit, de l'épargne de votre vie, Fisher Investments Europe estime qu'il est essentiel de prendre en considération certains risques uniques associés aux cryptomonnaies.

Volatilité

La volatilité est inhérente à l'investissement, mais celle des cryptomonnaies est réputée pour être beaucoup plus élevée que celle des actions. Par exemple, depuis 2017, le Bitcoin (la cryptomonnaie la plus importante et la plus en vue) a connu plus de 150 jours lors desquels sa valeur a baissé d'au moins 5 % en une séance. Au cours de la même période, les actions mondiales n'ont connu des baisses d'une telle ampleur que lors de quatre séances.2

La volatilité peut sérieusement entraver la capacité d'un investisseur à acheter des biens et des services à l'aide de cryptomonnaies. Or, pour qu'une monnaie soit largement utilisée comme moyen d'échange, il faut en principe que sa valeur soit stable. Par conséquent, la détention de cryptomonnaies impliquera certainement des fluctuations prononcées de votre pouvoir d'achat au quotidien. Imaginez-vous disposer seulement de cryptomonnaies pour vos achats de tous les jours à l'épicerie ou pour faire le plein de votre véhicule ?

Même les « stablecoins », ces cryptomonnaies conçues pour limiter la volatilité extrême au quotidien, se révèlent finalement fragiles. L'effondrement récent du TerraUSD, une stablecoin répandue, qui s'est dépréciée au-delà de son ancrage théorique avec le dollar américain, a soufflé un vent de panique sur le marché des cryptomonnaies. Pour que celles-ci soient davantage adoptées en tant que monnaie commune, il conviendrait qu'elles soient un moyen d'échange plus stable.

La possibilité d'une intervention gouvernementale

Les gouvernements ont toujours exercé un rôle de régulation des marchés financiers. Traditionnellement, les banques centrales sont les seules institutions qui contrôlent la monnaie en circulation. Les interventions sur les taux d'intérêt, l'impression de la monnaie et la détermination des exigences de réserves obligatoires des banques sont autant d'outils employés par les banques centrales afin de contrôler la masse monétaire. Pour les investisseurs en cryptomonnaies, une intervention gouvernementale aurait certainement des effets dissuasifs en termes d'adoption et laisserait les nouveaux investisseurs sur la touche. Dans la mesure où les cryptomonnaies ont vocation à exister en dehors du contrôle des autorités publiques, il n'est pas étonnant que les gouvernements du monde entier cherchent à sévir.

Par exemple, en 2017, la Chine a déclaré illégales les offres initiales de pièces de monnaie (c'est-à-dire la levée de capitaux moyennant la vente de cryptomonnaies) et interrompu les activités de négociation de cryptomonnaies. En 2021, le pays a récidivé en frappant d'illégalité toutes les transactions en cryptomonnaies.3 En juillet 2017, la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a assimilé les offres initiales de pièces à des émissions de titres, les soumettant par conséquent aux lois fédérales américaines sur les valeurs mobilières.4 Historiquement, le droit de battre monnaie a toujours appartenu aux gouvernements, ce qui laisse à penser que les réglementations en matière de cryptomonnaies vont continuer à se développer.

L'implication de marchés noirs

La plupart des cryptomonnaies reposent sur une technologie de système de registre distribué anonyme. Les transactions ne sont pas reliées à des personnes, mais à l'adresse d'un portefeuille électronique, et sont consignées dans un registre accessible au public. Les partisans de ce système affirment qu'il renforce l'efficacité des transactions. Dans la mesure où celles-ci sont souvent anonymes, les activités illégales constituent une des sources de la demande en cryptomonnaies.

Certains sites qui proposaient l'achat de drogues, d'armes à feu et de nombreux autres articles et services illicites en cryptomonnaies ont été fermés par les autorités fédérales. Récemment, une estimation du FBI a chiffré à au moins 144 millions USD la valeur des attaques par rançongiciel menées entre 2013 et 2019.5 Ces activités illégales sont susceptibles de porter un coup à la légitimité de l'adoption des cryptomonnaies, ainsi qu'à la confiance de l'opinion publique, et incitent à la mise en œuvre d'une réglementation rigoureuse.

Fraude

L'investissement en cryptomonnaies s'accompagne de risques de fraude particuliers. Les pirates informatiques disposent de très nombreux moyens pour subtiliser des milliards de dollars de cryptomonnaies. Souvent, les cryptomonnaies sont constituées de clés numériques (l'une est publique et l'autre privée) qui prouvent la propriété. Si un pirate informatique parvient à avoir accès à la clé privée d'un propriétaire, ou si la clé est perdue, il n'existe aucun moyen de récupérer les actifs.

En outre, de nombreuses plateformes d'échange ont été la cible de cyberattaques. En 2014, MtGox (à cette époque la plus grande plateforme d'échange de bitcoins) a perdu environ 480 millions USD de bitcoins appartenant à ses clients à la suite d'une cyberattaque.6 En 2016, des hackers ont volé 65 millions USD à un marché d'échange de bitcoins de Hong Kong appelé Bitfinix.7 Les coupables ont été trouvés dernièrement, alors que la valeur des bitcoins en question avait atteint 4,5 milliards USD. 8 Entre octobre 2020 et mars 2021, la Federal Trade Commission (FTC) a reçu près de 6.800 plaintes pour des arnaques à l'investissement en cryptomonnaies, contre 570 sur la même période un an plus tôt. En parallèle, les pertes déclarées ont été multipliées par plus de dix pour atteindre plus de 80 millions USD.9

Les cryptomonnaies sont-elles faites pour vous ?

Fisher Investments Europe n'exclut jamais une opportunité d'investissement, qu'il s'agisse des cryptomonnaies, de l'or, des devises ou des matières premières, mais les actifs alternatifs comme les cryptomonnaies peuvent se révéler moins liquides, plus volatils et plus difficilement prévisibles avec précision. Les cryptomonnaies, en particulier, représentent toujours un marché beaucoup plus restreint et moins liquide que les actions et les obligations mondiales. Selon nous, le Bitcoin et les autres cryptomonnaies relèvent davantage de matières premières spéculatives que d'investissements. Les cryptomonnaies pouvant s'avérer très volatiles à court terme, il peut être extrêmement risqué de miser dessus.

S'il est vrai que tout investissement implique des arbitrages entre risque et rendement, nous ne disposons pas d'assez de données pour comprendre la façon dont les cryptomonnaies pourraient réagir dans différentes conditions de marché. Pour finir, Fisher Investments Europe estime que les actions et les obligations sont des outils plus prudents pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs à long terme.

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Ne manquez pas les dernières actualités et perspectives de marché de Fisher Investments Europe:

Fisher Investments Europe est le nom commercial utilisé par Fisher Investments Luxembourg, Sàrl en France (« Fisher Investments Europe »). Fisher Investments Luxembourg, Sàrl est une société à responsabilité limitée constituée au Luxembourg sous le numéro B228486 et réglementée par la Commission de Surveillance du Secteur Financier (« CSSF »). Son siège social est sis à l'adresse suivante : K2 Building, Forte 1, 2a rue Albert Borschette, Troisième étage L-1246 Luxembourg.

Ce document reflète les opinions générales de Fisher Investments Europe et ne doit pas être considéré comme une recommandation personnalisée en matière d'investissement ou de fiscalité ni comme un reflet de la performance client. Rien ne garantit que Fisher Investments Europe maintiendra ces opinions, qui sont susceptibles de changer à tout moment si de nouvelles informations ou analyses lui sont communiquées ou en cas de réévaluation de celles-ci. Les informations contenues dans le présent document ne constituent en aucun cas une recommandation ou une prévision quant à l'évolution des conditions de marché. Elles sont fournies à titre purement indicatif. La situation actuelle ou future des marchés peut différer considérablement de celle présentée ici. De plus, aucune garantie n'est donnée quant à l'exactitude des hypothèses formulées à des fins d'illustration dans le présent document. L'investissement sur les marchés financiers comporte un risque de perte de tout ou partie du capital investi, et rien ne garantit que ce montant pourra être récupéré. Les performances passées ne sont ni une garantie ni un indicateur fiable des performances futures. La valeur de vos investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer au gré des évolutions des marchés financiers et des taux de change mondiaux.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.