Bandeau - Crise Sanitaire

« Seul le modèle coopératif générant la redistribution totale des avantages commerciaux permet au modèle des "méga-pharmacies"de performer dans le temps »

Rencontre avec Emmanuel Lataste, président du groupe Elsie Santé, réseau coopératif national de pharmacies qui compte 145 officines et réalise un chiffre d’affaires annuel de 1,2 milliard d’euros.

4 mn

(Crédits : Elsie)

Pourquoi avoir choisi le modèle coopératif ?

Le modèle coopératif adopté par le groupe Elsie le distingue des autres enseignes de très grandes pharmacies. Notre capital n'est pas ouvert à des partenaires financiers et nos bénéfices sont réinvestis dans le développement de l'enseigne, les outils et les solutions destinés à améliorer la performance du réseau. De plus, la totalité des remises commerciales est reversée aux adhérents. Sur un marché à faible marge et à coûts fixes élevés, nous pensons que seul le modèle coopératif permet au modèle des « méga-pharmacies » de performer dans le temps.

Comment vous positionnez-vous sur le marché ?

Nous nous positionnons comme le premier réseau français de très grandes pharmacies, leader en parapharmacie sur le marché officinal.

Nous pratiquons une politique tarifaire agressive et nos assortiments sont larges et nos stocks disponibles.La moitié des officines de notre réseau sont installées dans des centres commerciaux, les autres en centre-ville et dans des « villages médicaux ». Les pharmaciens qui souhaitent nous rejoindre doivent réaliser un CA annuel supérieur à 5 millions d'euros et disposer d'une surface de vente qui favorise l'expérience client (supérieure à 400 m2). Le titulaire doit aussi adhérer au modèle coopératif et donc accepter de mutualiser ses moyens et ses savoir-faire au bénéfice de chacun d'entre nous.

Comment s'effectue l'accompagnement des adhérents du réseau ?

Notre équipe d'animation réseau accompagne nos partenaires sur la mise en place du concept commercial, le dynamisme commercial et l'optimisation des ressources financières.

Du point de vue de l'agencement et du merchandising, l'enseigne fournit une analyse et une étude d'implantation. Cela permet de décliner les plans sur la surface de vente. Pour la communication grand public, les pharmaciens s'appuient sur notre programme de fidélité « Ma carte exclusive » (1 million d'encartés à ce jour) et un magazine bimensuel gratuit « SO Elsie ``.Enfin, une plateforme de programmation de publication pour les réseaux sociaux est mise à disposition de toutes nos officines.

Qu'en est-il des relations avec les laboratoires ?

Nous proposons un accompagnement complet, allant d'un outil de pricing à un plan mensuel d'opérations commerciales. Cela représente entre 500 et 1 000 offres mensuelles ! Notre centrale de référencement a mis en place des partenariats avec 400 laboratoires, donnant accès à des conditions d'achat privilégiées. Et notre structure « tête de réseau » (services administratifs et équipe d'animateurs réseau) pilote le suivi et la gestion des RFA individuelles pour le compte de ses partenaires pharmaciens.

Quels services proposez-vous ?

Au niveau de la santé, à titre d'exemple, nous proposons une prise en charge du diabète et du cancer, sous la forme d'animations et d'accompagnement des patients. De plus, nous allons lancer un ensemble de formations spécifiques.

En décembre prochain, nous proposerons aux pharmaciens une plate-forme santé innovante pour mieux piloter les entretiens pharmaceutiques et le suivi des patients.

Enfin d'autres services de type scan ordonnance, livraison de médicament et click and collect sont toujours inclus dans notre offre de base.

Et en ce qui concerne plus spécifiquement le e-commerce ?

Nous accompagnons les pharmacies autour du digital afin de leur donner les moyens de digitaliser leur pharmacie. Un site e-commerce est proposé à chacun de nos adhérents, les contenus et médias sont poussés par cellule e-commerce. Les sites de vente en ligne sont tous reliés aux différents logiciels de gestion de l'officine, le scan ordonnance, la livraison des médicaments, la téléconsultation en ligne, la base de données produits est issue d'un PIM que nous avons monté et que nous alimentons avec nos partenaires laboratoires.

Les sites sont raccordés à Facebook et Instagram et nous allons tester le module permettant de relier le e-commerce aux réseaux sociaux pour augmenter la visibilité de l'offre de la pharmacie.

La crise sanitaire a-t-elle modifié votre vision stratégique de la pharmacie ?

L'année 2020 a été difficile pour les pharmacies des grands centres commerciaux. Toutefois, notre chiffre d'affaires n'a baissé que de 1 % et nous avons préservé nos marges, preuve de la résilience de notre modèle économique.

Non seulement cette crise conforte notre vision de la pharmacie, mais elle nous convainc qu'il est nécessaire de valoriser encore davantage le cœur de métier du pharmacien.

Et si on se projette dans 5 ans ?

Nous n'avons pas de défaillances au sein du réseau et les pharmaciens démontrent un fort attachement à la marque. Ce sont des bases solides pour poursuivre notre développement. Nous espérons atteindre 200 officines Elsie Santé d'ici à 5 ans.

4 mn

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.