Les taux baissent mais ... moins que prévu

Pour la sixième fois consécutive, la BCE a revu son taux directeur à la baisse. Le 2 avril, il a été ramené à 1,25%. Le niveau des crédits à la consommation ont suivi le mouvement... à bonne distance. Ils n'ont fléchi que depuis le début de l'année. Et encore, en moyenne, la baisse est insignifiante : "selon notre baromètre, les taux sont passés de 7,5% en janvier à 7,47% en mars", résume Frédéric Mercier, associé au comparateur Incredible.fr. Le meilleur taux du marché, plus révélateur que la moyenne pour ce type de crédit, est en revanche devenu plus intéressant. Sur les six mois, il a perdu 0,6 point, passant de 4,50% à 3,90% sur les prêts personnels. Comment expliquer que les établissements traînent des pieds alors que les crédits immobiliers, normalement moins corélés à la BCE, ont fondu depuis quelques mois ? L'explication tient essentiellement à la peur des prêteurs de voir le taux de défaut (pourcentage d'emprunteurs qui ne remboursent pas) exploser à cause de la crise. "S'ils sont rassurés par les chiffres de juin prochain, on peut s'attendre à une baisse plus marquée", pronostique Geoffroy Bragadir chez Empruntis. Ne comptez pas, en revanche, trouver des crédits renouvelables plus compétitifs : malgré la chute des taux à court terme, les établissements préfèrent garder leur marge et la plupart d'entre eux les fixent juste en-dessous du taux d'usure (20,02% au 1er avril). Pour obtenir le meilleur taux pour un prêt personnel, commencez par voir si votre crédit peut être affecté, car il est toujours moins cher. Sinon, renseignez-vous dans le magasin où vous achetez le bien. Des crédits gratuits, ou à taux préférentiel, y sont souvent proposés. Ce n'est pas le cas ? Direction les comparateurs et les courtiers en crédit sur internet, comme Empruntis, Meilleurtaux ou Incredible.fr. Ils comparent pour vous l'ensemble du marché. Et ce service est entièrement gratuit pour l'emprunteur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.