Des bonus pour les conducteurs qui laissent l'auto au garage

Récompenser le vélo et les transports en commun, c'est le nouveau credo des assureurs auto. Et si cela ne faisait que cacher une augmentation de tarifs ?
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Les assureurs se lanceraient-ils dans la promotion d'Autolib, le système de partage de véhicule calqué sur le Vélib, les vélos en libre-service ? Pas encore, mais tout porte à croire qu'ils en prennent le chemin. La Maaf, filiale du groupe Covéa, lance ce mercredi 15 juin sa nouvelle offre d'assurance auto, qui s'étend aux déplacements en transports en commun et en vélo libre service. La garantie n'inclut pas encore les déplacements en voiture partagée certes, mais l'argument marketing est assez nouveau. Le « Bonus Eco Transports » est réservé aux particuliers qui peuvent justifier d'un abonnement annuel aux transports en commun, ou auprès du service de vélos libre-service de leur ville, sans exception : Vélib' à Paris, Vélo'v à Lyon ou Vélomagg' à Montpellier. Ils peuvent ainsi économiser jusqu'à 5 % du montant de leur contrat d'assurance auto, promet la Maaf.

La GMF, elle aussi filiale de Covéa, va plus loin puisqu'elle propose 10 % de réduction pour les conducteurs abonnés aux transports en commun. Le « plus » du contrat Maaf : il couvre le vol et les dégradations causées aux bagages dans les transports en commun, ainsi que les dommages du vélo personnel en cas d'accident. Une façon d'encourager « les comportements citoyens », explique-t-on chez Covéa. Une série d'avantages qui viennent s'ajouter à une autre spécificité du contrat assurance auto de la Maaf, la possibilité de cumuler les bonus. Parmi ceux-ci : le Bonus à Vie (une fois atteint le bonus 0,5 % et 3 années sans accident, le client en bénéficie à vie, même après un accident responsable), le Bonus kilométrique (10 % de remise sur la prime de ceux qui parcourent moins de 8.000 km par an) ou encore le « Pur Bonus », 100 euros de remise sur la première année d'assurance des véhicules électriques et hybrides.Dans sa spécialité historique, l'assurance auto, la Maaf s'est félicitée d'avoir passé le seuil « des 100.000 contrats supplémentaires en 2010 », pour un chiffre d'affaires auto de 1,4 milliard d'euros (+ 2,3 %).

Pourtant les assureurs ont prévenu : après cinq années consécutives sans progression, les tarifs de l'assurance auto repartent à la hausse en 2011, en raison d'une sinistralité plus importante que l'année passée. Axa avait annoncé une augmentation de tarifs de 4,5 % en 2011, la Matmut de 4 %, MMA de 3 % et la Maaf de 2,5 %. Ces hausses vont-elles se confirmer en 2012 ? Il est encore trop tôt pour le dire. Chaque assureur procédera à des ajustements en fonction de la sinistralité constatée au premier semestre. Les nouveaux tarifs devraient être connus à la rentrée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.