Avec bureauxarallonge.fr, Rennes promeut l’offre de coworking du territoire

Télétravail et coworking, les nouveaux usages professionnels se renforcent. Pour faire connaître l'offre d’espaces collectifs auprès des salariés et des entreprises du territoire, seize communes de l’aire urbaine élargie de Rennes ont lancé bureauxarallonge.fr.

5 mn

Le Poool, structure d'animation de la French Tech Rennes Saint-Malo, a ouvert vendredi 15 octobre un nouvel espace de travail partagé à Saint-Malo.
Le Poool, structure d'animation de la French Tech Rennes Saint-Malo, a ouvert vendredi 15 octobre un nouvel espace de travail partagé à Saint-Malo. (Crédits : Le Poool)

L'attractivité de Rennes Métropole et de son aire urbaine ne se dément pas :  de nombreux nouveaux ménages ou anciens habitants de très grandes villes font le choix de s'y s'installer. La crise du Covid, qui a poussé le développement de l'ère du télétravail, joue aussi son rôle dans les nouveaux comportements des salariés et des entreprises.

Dans ce contexte, il a semblé utile à seize intercommunalités de l'aire urbaine élargie de Rennes Métropole de se saisir plus précisément du sujet. Lors du déconfinement de mai 2020, une première carte interactive des espaces de coworking avait été mise en ligne par le Bureau des temps de Rennes en même temps qu'un document qui en présentait les avantages.

En septembre, les intercommunalités sont allées plus loin en matière de visibilité de l'offre et ont lancé conjointement le site internet bureauxarallonge.fr. Objectif : faire connaître l'offre de coworking aux salariés mais aussi aux entreprises du territoire rennais qui souhaiteraient mettre en place le télétravail.

Open spaces ou bureaux fermés, à distance ou à plusieurs, de façon ponctuelle ou permanente : cette plateforme liste l'adresse et les équipements de la trentaine d'espaces de travail partagé ouverts sur le territoire, dont une bonne dizaine dans la métropole rennaise.

Pas que pour les travailleurs indépendants

« Ce projet concerne le territoire de vie de près d'un million d'habitants » évalue Rennes Métropole, qui s'appuie sur une étude menée en 2018 de l'Audiar, son agence d'urbanisme. « Financé par Rennes Métropole et animé par le Bureau des temps de Rennes, il a été développé dans le cadre du contrat de coopération réunissant 16 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de l'aire urbaine de Rennes, élargie aux agglomérations de Saint-Malo, Fougères, Redon, Vitré et Dinan. »

Le site, qui dresse la carte des espaces de coworking volontaires, permet aux personnes intéressées de retrouver toute l'information sur les solutions existantes, sur les bénéfices et les démarches pour les salariés et les employeurs.

« Ces espaces sont souvent considérés comme des lieux destinés exclusivement aux travailleurs indépendants. Ils présentent pourtant des avantages considérables pour les salariés en télétravail », assure Rennes Métropole.

Alors que les confinements ont montré la difficulté pour de nombreux salariés de mener de front, chez eux, vie professionnelle et vie personnelle, ces espaces permettent de « mieux séparer le lieu de travail du lieu de vie, éviter l'isolement, bénéficier de meilleures conditions de travail et d'une connexion performante, privilégier la proximité tout en sortant de chez soi pour trouver une ambiance propice au travail, enfin limiter les déplacements domicile-travail », fait valoir la collectivité.

Ambiance stimulante et coworking personnalisé sont ainsi mis en avant.

« A raison de deux jours par semaine, le télétravail augmente la productivité des salariés de 22% » assure le site internet, qui ajoute que « 80% des employeurs estiment que le télétravail apporte un meilleur équilibre aux salariés. »

Nouveaux espaces autour de Rennes

Alors que la population de l'aire d'attraction rennaise devrait compter 180.000 habitants supplémentaires en 2040, dont 100.000 dans la Métropole, la création d'espaces de ce type est aussi considérée comme un moyen de relocaliser l'activité dans les communes et de redynamiser les territoires.

Outre les espaces de coworking ou tiers-lieux déjà ouverts, tels que la Canopée à Janzé, qui propose également un Fablab, des formations et un accompagnement sur-mesure, Good Place à Rennes, où travail rime avec bien-être et nature en ville (yoga, massages et potager) ou encore le nouvel espace Le Poool (ex-French Tech Rennes-Saint-Malo), à Saint-Malo, de nombreux projets sont en cours de création. Notamment autour de Rennes, dans l'optique de désengorger les axes routiers.

Bureau des temps et mobilité durable

Au moment où la Métropole de Rennes se veut en effet en pointe sur la mobilité durable, le sujet du télétravail est évidemment une question qu'explore le Bureau des temps. Depuis 2002, ce service atypique se penche sur l'aménagement des itinéraires et des temps de trajets (école ou bureau) et sur l'évolution des modes de vie. Il fait la chasse au temps perdu dans les transports et recherche des solutions pour désengorger et faciliter la ville.

Après le désengorgement du métro aux heures de pointes en décalant d'un quart d'heure l'arrivée des 21.000 étudiants de Rennes 2, la Métropole s'attaque aussi aux bouchons quotidiens dans certaines zones d'activités, en partenariat (plus ou moins) avec les entreprises.

La promotion du télétravail est un des nouveaux leviers permettant d'utiliser les ressources du territoire dans une approche durable. Dans la métropole rennaise, la voiture est encore utilisée dans 40% des déplacements de moins de 3 kilomètres. C'est trop, estime la maire Nathalie Appéré. Elle a d'ailleurs rappelé jeudi dernier dans un communiqué sur les transports et la mobilité, que « le télétravail peut se déployer davantage, et contribuer à limiter les raisons de se déplacer aux heures de pointe, là où la congestion est la plus forte. Les entreprises et les administrations ont de ce point de vue un rôle fondamental à jouer. »

L'édile répondait notamment aux attaques des entrepreneurs sur les embouteillages monstres depuis la rentrée à Rennes et les aménagements visant à réduire la place de la voiture.

5 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.