Cécile Martin, « slasheuse » du numérique rennais

 |   |  631  mots
L’incubateur de startups 1Kubator Rennes, dirigé par Cécile Martin, également cofondatrice du cabinet de conseil CXO.
L’incubateur de startups 1Kubator Rennes, dirigé par Cécile Martin, également cofondatrice du cabinet de conseil CXO. (Crédits : 1Kubator)
Elle dirige l'incubateur de startups 1Kubator, va lancer 1KNetwork à Lorient et fait monter en puissance ESTIMnumérique, son association pour la mixité dans le numérique. Cécile Martin ose pousser les portes.

Cécile Martin est une touche-à-tout qui ne se met pas de freins. Cette passionnée de l'entreprise et de l'entrepreneuriat ne se laisse plus enfermer dans une case : elle fonce. Rennaise de cœur depuis ses études Ecofi à Sciences Po Rennes, Cécile Martin a travaillé en France et à l'international, passant du réseau Plato de la CCI 22 à la direction de projet pour l'industriel Doosan Bobcat, à Pragues.

Revenue à Rennes en 2008 comme directrice du développement de Rennes School of Business, elle rejoint en 2012 le cabinet de conseil en management CVM Conseil, tout en suivant un master RH à l'IGR-IAE de Rennes. Cécile Martin commence alors à s'intéresser aux problèmes d'inégalité et de mixité professionnelle et en 2015, elle se penche sur la place des femmes dans le secteur du numérique : elle vient de trouver son domaine de prédilection.

Lire aussi : Dans la tech, les femmes se battent encore pour la parité

33 startups accompagnées

« Je me suis sentie comme un poisson dans l'eau dans ce milieu, avec cette façon de travailler pour aller de l'avant en permanence tout en bénéficiant d'un droit à l'erreur. J'ai poussé cette porte, et j'ai appris au fur et à mesure », explique la très...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :