Le plombier Cunin se tourne vers la Côte d’Ivoire

 |   |  352  mots
La PME de Serge Cunin prospecte le marché ivoirien avec une offre dans la méthanisation.
La PME de Serge Cunin prospecte le marché ivoirien avec une offre dans la méthanisation. (Crédits : DR)
Ce spécialiste vosgien du génie climatique et de la plomberie industrielle explore le grand export.

Au début du XXe siècle, le fontainier Jules Cunin posait des tuyaux de grès pour l'adduction de l'usine des eaux de Vittel. Cent ans plus tard, son successeur, Serge Cunin, déploie son ingénierie dans le grand export.

Quatre générations de dirigeants ont permis à cette PME familiale de pérenniser sa spécialité de génie climatique dans les Vosges, avec une clientèle de particuliers à proximité de son siège à Contrexéville, et dans la tuyauterie industrielle à l'international.

« Après la crise en 2008, nous avions du mal à trouver des affaires dans les Vosges. Nous perdions des contrats locaux face à des concurrents venus de Turquie, du Portugal ou de Chine. Alors, je suis parti en prospection », explique Serge Cunin.

Objectif Abidjan

Des implantations avortées dans les pays pétroliers, à Dubai ou en Libye, ont laissé un goût amer. Après avoir équipé une centrale de production d'énergie à Sotchi (Russie) pour les Jeux olympiques en 2014, une université et un hôtel au Tchad et rénové des réseaux de chaleur en Ukraine, Serge Cunin se projette cette année à Abidjan. La PME nancéienne ER Ingénierie, spécialiste des machines spéciales, l'accompagne dans cette nouvelle prospection...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :