Ecarté des Jeux olympiques, Total reprend les bornes Autolib' à Paris

 |  | 681 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : CHARLES PLATIAU)
Après avoir été écarté des Jeux olympiques de 2024 l'an dernier, la compagnie pétrolière vient de se voir attribuer le marché des bornes de recharge de la ville de Paris, opérées par Bolloré jusqu'en 2018. Une récompense pour le verdissement de son image et de ses activités, le groupe mettant le cap sur les énergies renouvelables.

Changement de cap pour Paris dans ses relations avec Total. La Ville a fait savoir, ce 12 novembre, avoir choisi la compagnie pétrolière pour reprendre les bornes de recharge électrique Autolib', opérées par Bolloré jusqu'en 2018. Cette dernière s'est engagée à déployer, entre mai 2021 et septembre 2024, 1.830 bornes en surface, 70 bornes doubles pour les deux-roues et 80 bornes de recharge en parking souterrain. Elle s'acquittera d'"une redevance minimum garantie de l'ordre de 2,9 millions d'euros en année pleine", a précisé la capitale à l'AFP.

Ce n'est pas une première pour Total. Déjà présent dans les régions d'Amsterdam et de Bruxelles, le groupe coté a également annoncé hier avoir acquis, auprès du groupe Viessmann et de sa filiale Digital Energy Solutions, l'entité Charging...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :