Grand Paris : le Belge Eaglestone s'offre le promoteur Interconstruction

 |   |  394  mots
76 logements réalisés à Saint-Cloud par Interconstruction
76 logements réalisés à Saint-Cloud par Interconstruction (Crédits : DR)
Avec l'achat d'Interconstruction, spécialisé dans le logement et le bureau en Île-de-France, le groupe immobilier belge Eaglestone veut entrer sur un marché "profond" au "potentiel important".

Huit mois après le rachat du promoteur francilien Nafilyan par Immobel, premier groupe immobilier coté à Bruxelles, c'est au tour d'un autre Belge, Eaglestone, de s'offrir Interconstruction, acteur majeur du logement et du bureau dans le Grand Paris. Ce dernier, qui a réalisé 185 millions d'euros chiffre d'affaires l'an dernier, revendique en effet 40 projets d'un volume supérieur à 300.000 mètres carrés dans les tuyaux.

Un marché "profond" et "important"

Déjà présent au Luxembourg, Eaglestone avait "envie de faire une deuxième diversification géographique", explique à La Tribune son directeur général Gaëtan Clermont, qui connaît bien les marchés parisiens pour avoir siégé au conseil de surveillance de CBRE France il y a quelques années.

"Le marché francilien est très profond avec un potentiel important. lI laisse la place à de nouveaux acteurs", précise-t-il. "Interconstruction est très bien positionné en première couronne et leur business plan s'inscrit dans cette mouvance dont nous espérons bien tirer parti."

"Je suis convaincu que ce sera un succès"

Avant de rencontrer le Français, le Belge avait pris, aux côtés de banques d'affaires, "beaucoup de contacts avec tous ceux qui se sont vendus récemment", mais c'est au marché international des professionnels de l'immobilier (Mipim) de 2019 que "le courant est tout de suite passé" avec le promoteur Marc Villand.

"Ce sont des gens très biens dont les savoir-faire sont complémentaires des nôtres. Nous nous sommes choisis mutuellement", confirme le Pdg d'Interconstruction, par ailleurs président de la fédération des promoteurs immobiliers d'Ile-de-France. "Nous avons une communauté de culture qui nous a rapprochés, une communauté de vue entrepreneuriale: nous sommes tous des entrepreneurs francophones. J'ai d'ailleurs souvent dit publiquement : "ça se fera avec eux ou ça ne fera pas", car je suis convaincu que ce sera un succès."

Davantage d'habitants en Île-de-France qu'en Belgique

Avec cette acquisition, Eaglestone disposerait d'un portefeuille réévalué à 700 millions d'euros d'actifs, de même que son Ebitda passerait de 47 à 60 millions d'euros. L'équipe de 46 personnes d'Interconstruction devient, elle, la filiale française du groupe belge, et Marc Villand et Gilles Imbert demeurent PDG et DG au moins pour les cinq prochaines années.

Il faut dire aussi que l'Île-de-France compte davantage d'habitants que la Belgique: 12,4 millions contre 11,4 pour le pays voisin...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :