Île-de-France : la gauche se rassemble pour le second tour

 |  | 587 mots
Lecture 3 min.
Les listes EELV et Front de gauche se rassemblent avec Claude Bartolone (PS)
Les listes EELV et Front de gauche se rassemblent avec Claude Bartolone (PS) (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Les listes de Claude Bartolone (PS), Emmanuelle Cosse (EELV) et Pierre Laurent (Front de Gauche) vont fusionner pour le second tour.

C'était attendu, les trois principales listes de la gauche aux élections régionales d'Île-de-France vont fusionner. Les têtes de liste Claude Bartolone (PS), Emmanuelle Cosse (EELV) et Pierre Laurent (Front de gauche) l'ont annoncé ce lundi au QG du PS place de Catalogne, à Paris. Cette alliance est primordiale dans le cadre de la course à la présidence de la région. En effet, la candidate de la droite et du centre Valérie Pécresse (LR-UDI-MoDem) a viré en tête lors du premier tour, avec 30,5 % des voix, mais ne possède que peu de marges de manœuvre face aux trois principales listes de gauche qui ont réalisé près de 40 % des suffrages : 25,2 % pour le PS, 8 % pour EELV, et 6,6 % pour le Front de gauche. La seule liste qui dépasse largement 1 % au premier tour, et qui pourrait rallier la droite est celle de Nicolas Dupont-Aignan (Débout pour la France) qui a réalisé 6,5 % des voix ; le Front national de Wallerand de Saint-Just (18,7 %), se maintenant au second tour.

Un accord rapide, qui sera présenté en détail demain

Bref, dans ce contexte, la gauche est condamnée à se rassembler. Et après avoir parlementé toute la nuit de dimanche à lundi, les trois partis de gauche sont arrivés à un accord vers 5 heures du matin. Celui-ci n'a, du reste, pas été très compliqué à obtenir, car la majorité du conseil régional actuel est déjà composée d'élus du PS, d'EELV et du Front de gauche.

Un accord a donc été trouvé d'une part sur la forme : la liste unie PS-EELV-FdG présentera notamment 20 élus du Front de Gauche et 24 élus EELV éligibles au conseil régional. Et d'autre part, sur le fond : si l'accord final de 6 pages sera présenté en détail demain, on sait déjà que le programme de la liste menée par Claude Bartolone au second tour intégrera plusieurs propositions phare des deux listes minoritaires de gauche du premier tour.

La porte était ouverte aux écologistes

En matière d'environnement notamment, plusieurs propositions d'EELV ont été reprises. Le PS s'était, il faut dire, bien gardé de proposer des mesures précises en la matière, afin de laisser la porte ouverte à ses alliés écologistes. Claude Bartolone s'était contenté dans son programme de fixer la cap de la sortie du Diesel à 2025.

Pour y arriver, il a donc été acté que, si elle l'emportait, la future majorité de gauche instaurerait notamment une prime à la casse pour les franciliens qui changent de véhicule pour en acheter un moins polluant, ainsi qu'une aide aux ménages qui abandonnent tout simplement leur voiture. Les montants alloués à la mise en œuvre de ce plan pour améliorer la qualité de l'air n'ont en revanche pas été actés. Mais il semble certain que ce sera moins que les 3 milliards d'euros demandés initialement par Emmanuelle Cosse.

Concernant les propositions du Front de gauche, la gratuité des transports pour les mineurs a été introduite dans l'accord. Mais elle se fera progressivement. Dans un premier temps, seuls les moins de 11 ans seront concernés. Par ailleurs, le Front de gauche a réussi à obtenir la création d'environ 3000 d'emplois dans les transports, et qui seront notamment alloués au plan bus destiné principalement à la grande couronne francilienne.

Enfin, les trois listes ont rappelé leur objectif de généraliser l'encadrement des loyers à tous les franciliens. Mais elles devront, pour ce faire, convaincre au moins l'exécutif.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/12/2015 à 20:16 :
Les Gauches, d'accord sur pas grand'chose sauf pour obtenir en commun des sièges bien rémunérés, il est vrai qu'en cette période de chômage ...
a écrit le 08/12/2015 à 18:46 :
Quel cirque!!!enfin les verts ,les communistes ,le front de gauche n' ont fait que critiquer le gouvernement sur sa politique trop à droite et voila que pour un plat de lentilles ils font allégeances !!!!minable!!
a écrit le 08/12/2015 à 18:17 :
Peut être songeront ils à le supprimer.
a écrit le 08/12/2015 à 16:31 :
Tous ces partis satellite du PS ne devraient-ils pas tout simplement être supprimés et interdits dans la mesure où ils sont uniquement un appoint de voix, mais ne représentent rien puisque le PS ne s'en sert qu'à des fins électorales sans leur accorder de représentation nationale réelle ??? Mais, bon, c'est aussi aux gens à se rendre compte qu'on se sert d'eux :-)
a écrit le 08/12/2015 à 16:02 :
C'est bien de la magouille politicienne, que pense les électeurs dans tout ça , si François Hollande, a été Élu présidant de la république, il faudrait qu'ils se disent, que c'est aussi , ces électeurs qui ont voté, au premier tour, des élections régionales, pour le Front National, qui ont voté pour lui. Au deuxième, tour de la présidentielle, alors que le premier ministre, doit perdre un peu la mémoire, en s'exprimant ,contre les électeurs du Front National, c'est les électeurs qui sont touchés, venant de la part de certains élus, du parti socialiste, c'est le fossé qui va se creuser encore plus, contre le parti socialiste, du moment qu'on ne respecte pas, la démocratie, dans le pays des droits de l'homme,
a écrit le 08/12/2015 à 12:55 :
En IDF il est probable que la bonne tenue générale du Front National permette à l'avocat Wallerand de Saint-Just de s'approcher des 40%, soit doubler son score du premier tour. C'est donc d'une implantation réussie qu'il s''agit dans une région jusqu'à présent "blindée" par le global parti. Les électeur de "Debout" qui a fait un bon score ne vont en effet pas se coucher devant Sarkozy, ni les écologistes se transformer en marxistes, ni les marxistes qui militent contre l'austérité aller vers PS qui l'organise. On constatera enfin que les électeurs se détachent des mots "d'ordre" des appareils politiques. Si le taux de participation risque de diminuer un peu, certains estimant l'affaire jugée, son contenu va changer avec plus de votes blancs, des désistement de dégoût à gauche et à droite contre une mobilisation meilleures des électeurs du Front National qui pesnaient le "Paris" impossible et un report massif vers le candidat national que l'on va découvrir comme un vecteur d'action. Nous verrons cela dimanche soir.
a écrit le 08/12/2015 à 12:13 :
hier soir vu sur une télé le triste trio cousin des pieds nickelés , la mine déconfite , le découragement en bandoulière, convaincus de la nullité de leur rassemblement mais résolus à sauver des postes bien rémunérés .
a écrit le 08/12/2015 à 9:59 :
mieux vaut être gouverné par la majorité sortante que par la Versaillaise ultra bourge et ses amis du Fouquet's, pas d'hésitation du coup pour moi dimanche et pourtant Bartolone....
Si la Pécresse perd ce sera quand même un tour de force au vue des résultats des élections municipales et départementales précédentes...Ca pourrait enfin la faire réfléchir et aller chercher un boulot, châtelaine peut être?
a écrit le 07/12/2015 à 22:01 :
C'est le rassemblement de la médiocrité. Le PC a disparu et maintenant nous assistons à l'enterrement du PS.
Réponse de le 08/12/2015 à 10:05 :
quand je vois le score au premier tour de l UMP+UDI+MODEM, je ne sais pas qui on enterre et qui sont les médiocres...moi c'est plutôt la balkanysation de l'UMP que je sens poindre, les rats vont continuer à quitter le navire en perdition à la poursuite vaine de la franchise lepéniste.
a écrit le 07/12/2015 à 20:48 :
Copiner avec les traites ne va surement pas les aider à se remettre en question. Il est tout de même effarant de voir les écolo et les communistes collaborer avec ceux qui détruisent le système social et orientent la transition écologique vers les multinationales.
Réponse de le 08/12/2015 à 2:39 :
Oui mais la soupe est bonne ! Et Barto aime la bonne soupe au château Marbuzet et la chasse aux Maremberts !
Réponse de le 08/12/2015 à 7:22 :
Détruire le système social. Vous rigolez la!! Toutes les mesures de protection sociale qui existent en France sont dues à la gauche. Vous croyez que la droite le parti des patrons va aider le petit peuple??
Réponse de le 08/12/2015 à 15:21 :
Si c'était véridique comme vous dites demain je prends la carte de PS sur le champs. On m'a laissé dans l'ignorance jusqu'à maintenant. Merci BMI encore merci BMI ha ha ha ha

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :