Dominique Vernay, Campus Paris-Saclay : « Il faut améliorer le dialogue entre entreprises et chercheurs »

Alors que la France est l’un des pays les plus actifs en termes d’innovation et de dépôt de brevets, elle peine à transformer ses découvertes en application industrielle. Dominique Verney, président de la Fondation de coopération scientifique (FCS) Campus Paris-Saclay, nous explique cette différence surnommée la « vallée de la mort ».
(Crédits : Décideurs en région)

Pourquoi cette difficulté à concrétiser en entreprise les avancées de la recherche publique ?

Dominique Vernay : Il y a un premier problème en France : la distance qui existe entre les entreprises et le monde académique (laboratoires, universités). Peu de chercheurs ont une expérience en entreprise. Et inversement, les dirigeants sont rarement en contact avec le monde de la recherche. Sans compter les

Lire la suite

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.