Nouvelles régions : la foire aux noms continue !

Déjà deux nouvelles régions ont changé d'appellation. Trois autres vont suivre. Comment vont-elles s’appeler? Plusieurs noms circulent, parfois assez cocasses!
Jean-Christophe Chanut

4 mn

Le 1er octobre 2016, officiellement, les 13 régions françaises auront leur nom définitif.
Le 1er octobre 2016, officiellement, les 13 régions françaises auront leur nom définitif. (Crédits : Flickr/krytofr. CC License by.)

C'est fait. Ce 4 avril, la nouvelle région regroupant Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine s'est donnée un nouveau nom. Ce sera "Grand Est". Une appellation choisie à l'issue d'une consultation citoyenne. 75 % des suffrages sont ainsi allés à ce terme contre un peu plus de 10 % pour " Nouvelle Austrasie", un peu moins de 10 % pour "Rhin-Champagne" et autour de 5 % pour "Acalie". Détail comique : ce nom de "Grand Est" avait été initialement repoussé par les "experts." Une mobilisation citoyenne l'avait finalement réintégré...

Le 14 mars dernier, c'était la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie qui s'était rebaptisée en devenant "Hauts de France". Une appellation préférée  par la majorité des conseillers régionaux (les élus Front National ont voté contre) à «Nord-de-France» et «Terres-du-Nord». Le 18 mars, le conseil régional de la région issue de la fusion entre Bourgogne et Franche Comté a décidé, après consultation du public, d'adopter le nom de "Bourgogne Franche-Comté", préféré à "Burgondie" ou "Sequanie".

Des nouvelles appellations nées de la fusion des régions

C'est le grand chamboulement intervenu le 1er janvier 2016 qui pousse à ces changements d'appellation. Depuis cette date, en effet, l'organisation territoriale française a été profondément chamboulée. L'Hexagone a dit adieu à ses 22 anciennes régions, remplacées par 13 nouvelles super-Régions dotées de compétences accrues, définies dans le cadre de la loi portant « Nouvelle organisation territoriale de la République » (NOTRe), âprement discutée au Parlement durant des mois en 2015.

Résultat, plusieurs régions recomposées ont dû se choisir une nouvelle identité. Parfois ceci ne pose aucun problème. Ainsi, la fusion entre la "Haute Normandie" et la "Basse Normandie" a naturellement donné naissance à la région "Normandie".

En revanche, dans d'autres cas, les choses sont plus compliquées, faute d'unité historique ou de logique géographique et, parfois, de susceptibilité régionale. ainsi, on attend dans les jours et les semaines qui suivent, les nouvelles appellations de plusieurs régions.

Auvergne-Rhône-Alpes remplacé par "Hautes chaînes de France"?

Ainsi,  en région "Auvergne-Rhône-Alpes", une consultation a été organisée jusqu'à la fin mars. Les autorités régionales trancheront bientôt entre les diverses propositions. Les plus populaires sont «Rhône-Alpes-Auvergne», «Aura» et «R2A»!  Pour la petite histoire, les lycéens interrogés se sont "lâchés", proposant des noms comme:  « La Vol'en Loire », « Puyrhônealpes », « la Rhognale », « Hautes Chaînes de France », « Aurhoal », « Entre Monts et Rhône », « Lyon et Montagnes »...

"Aliénor" pour le Sud-Ouest?

En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente, le président de la région, Alain Rousset (PS), a réuni un groupe de travail, pour formuler une proposition. Parmi les noms en débat figurent: "Grande Aquitaine", "Sud-Ouest-Atlantique", "Nouvelle Aquitaine" et... "Alienor", faisant référence à la duchesse d'Aquitaine du 12ème siècle, née à Poitiers et mariée au roi de France Louis VII puis, après sa répudiation par ce dernier, au roi d'Angleterre Henri II, initialement duc d'Anjou. Elle est la dernière de la lignée prestigieuse des ducs d'Aquitaine qui compte aussi un poète, le troubadour Guillaume IX. Le duché d'Aquitaine d'alors regroupait à peu près les territoires de la nouvelle région.

 L'"Occitanie" verra-t-elle le jour?

Quant à la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, les habitants sont très divisés et l'option "historique" du nom «Occitanie» ne sera pas retenue telle quelle. Pour ménager la susceptibilité des Catalans du Roussillon, on avait ajouter le terme de "Pays Catalan." Ce terme d'Occitanie-Pays Catalan avait été plébiscité par 53 % des personnes interrogés dans un sondage en novembre. D'autres appellation sont cependant sur les rangs comme "Pyrénées-Méditerranée" ou "Occitanie-Catalogne" sont également sur les rangs. En revanche, le terme de "Septimanie", chère à feu Georges Frêche, ne semble pas devoir être retenu. La réponse sera connue le 24 juin après un log processus de consultation.

En tout état de cause, si les régions ont jusqu'au 1er juillet pour se choisir un nouveau nom, in fine, C'est le Conseil des ministres qui tranchera d'ici cette date. Puis un décret  en Conseil d'État officialisera les nouvelles appellations  avant le 1er octobre 2016.

Le nom des nouvelles régions n'est pas un élément neutre dans une économie mondialisée. Il détermine l'image de la région et sa communication politique et économique. D'où l'importance de ces choix, au-delà de leurs caractères parfois pittoresques.

Jean-Christophe Chanut

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 06/04/2016 à 8:51
Signaler
je sent que l'on va encore rigoler ...! bon , si les citoyens ( ennes ) sont consultés ( ées ) , c'est quand meme rassurant , on vient d'en avoir la preuve pour Grant-Est quand on pense que , les " experts " proposaient ...Acalie , ou nouvelle Austr...

à écrit le 05/04/2016 à 22:53
Signaler
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué : haut de France, nord picardie ça sonnait mieux et personne n'aurait l'impression de perdre son identité ; ensuite grand est, grand sud est et allons y pendant qu'on y est grand sud ouest et bretag...

à écrit le 05/04/2016 à 15:42
Signaler
Grand Est... Alors qu'ils avaient la possibilité d'utiliser "Champagne" en tout ou partie... Courte vue (le grand est dans l'europe c'est la Pologne...), pas de sens du marketing territorial au niveau mondial.. C'est vraiment petit bras et fade... Qu...

à écrit le 05/04/2016 à 15:04
Signaler
Pourquoi cette carte est faite en 4 couleurs qui ne soulignent pas du tout le découpage actuel ? En effet la Haute-Garonne, le Lot et Garonne, le Gers et les Hautes-Pyrénées sont de la couleur de l'aquitaine. Ce qui ne me déplairait pas d'ailleurs...

à écrit le 05/04/2016 à 14:44
Signaler
J'aime bien "Les Hauts de France" : Nord-Pas de Calais Picardie, car le point culminant à la frontière avec la Belgique est à 271 m !!!

à écrit le 05/04/2016 à 14:00
Signaler
on sait a qui profite tout ca alors pourquoi ne pas appeler les régions d un meme nom LE GRAND REICH de madame Merkel

à écrit le 05/04/2016 à 13:18
Signaler
Vous avez oublié pour Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées la CATHARIE, qui couvre bien les pays cathares

à écrit le 05/04/2016 à 9:46
Signaler
Occitanie ! Aleanor ! Francie ! Austrasie ! Burgondie ! les plus simple pour l'internationale !

à écrit le 05/04/2016 à 7:49
Signaler
Nous avons bien une histoire dans ce pays ! pourquoi ne pas choisir des appellations anciennes comme Etats du Languedoc, Etats de Bretagne etc....qui même aujourd'hui garde tous leurs sens ...

le 27/04/2016 à 11:09
Signaler
Tout simplement parce que les régions administratives ne correspondent pas aux régions historiques (Paris a peur que la "province" veuille de l'autonomie)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.