Les régions vont piloter la formation de 500.000 chômeurs

 |   |  312  mots
Philippe Richert, président Les Républicains de l'Association des régions de France, se félicte que les régions deviennent pilotes pour le plan de formation de 500.000 chômeurs
Philippe Richert, président "Les Républicains" de l'Association des régions de France, se félicte que les régions deviennent pilotes pour le plan de formation de 500.000 chômeurs (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Le Premier ministre a annoncé que les régions seront en charge de la mise en route du plan de formation d'urgence de 500.000 chômeurs. Pour ce faire, leurs compétences en matière de formation et d'emploi seront renforcées.

C'est fait... reste à connaître les détails. A la suite de la rencontre entre les présidents des régions et le Premier ministre, Manuel Valls a annoncé faire "confiance aux régions pour assumer pleinement leurs responsabilités en matière d'emploi, de formation ou d'apprentissage".

Pour sa part, Philippe Richert, président "Les Républicains" (LR) de l'Association des régions de France (ARF), et président de la région Grand Est, a précisé que les Régions seront les pilotes de la mise en oeuvre du plan « 500.000 formations », annoncé par le Président de la République, en concertation avec l'Etat et les partenaires sociaux.

Une réunion sur ce plan, dévoilé le 18 janvier par le Président de la République, se tiendra le 18 février au ministère du Travail avec les Régions, les partenaires sociaux et Pôle emploi.

Prudence vis-à-vis de Pôle emploi

En attendant, une plate-forme commune va être rédigée d'ici le mois de mars pour préciser les engagements des deux parties - Etat et régions -  pour l'emploi, la formation, le développement économique et l'apprentissage.

Mais la prudence est de mise pour ne pas heurter de front les syndicats et... Pôle emploi. Ainsi, Philippe Richert a insisté sur sa volonté d'envisager "une phase d'expérimentation" pour permettre à certaines régions d'aller plus loin et plus vite. Manuel Valls s'est montré ouvert à cette proposition. Des termes comme "co-responsabilité" et "expérimentation" ont aussi été évoqués pour éviter de parler franchement, à ce stade, d'un transfert de Pôle emploi aux régions... Il faudra attendre le document de travail pour apprécier le nouveau rôle des régions. Mais le sujet est très sensible, tant les syndicats, comme d'ailleurs Pôle emploi, refusent cette idée de régionalisation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/02/2016 à 11:05 :
Ha! Il faut être formé pour être au chômage?
a écrit le 03/02/2016 à 12:14 :
Le seul but de ces formations sera de faire sortir les chômeurs des stats en vue des élections présidentielles. Participer à cette mascarade est criminel...
a écrit le 03/02/2016 à 9:43 :
Prudence vis à vis de Pole emploi et des syndicats.. ou comment des structures en charge de servir les citoyens et salariés sont devenus des obstacles..Je crois que la régionalisation des mesures est sage, et que pôle emploi devrait être renommé Pôle "distribution de prestations et compteur de Chômeurs..":A virer et à remplacer par un site internet pour la mise en ligne des offres d'emploi au niveau régional....
Réponse de le 04/02/2016 à 7:46 :
Pole emploi sert surtout à donner mensuellement des statistiques les plus favorables aux gouvernements en place,
il serait plus bénéfique pour les chômeurs de confier cette tâche au privé avec obligations de résultats.
a écrit le 03/02/2016 à 9:07 :
Voilà comment refiler le mistigri a d'autres, qui, si cela ne marche pas, seront accusés de ne pas avoir joué le jeu dans ce plan ambitieux.
a écrit le 03/02/2016 à 8:05 :
Quelle arnaque socialiste scandaleuse ...!,tout cela , pour biffer de pôle emploi 500 000 chômeurs .....! afin ,que Normal 1er puisse dire que le chômage à régresser ...! le tout financer avec l'argent de nos impôts ...
Réponse de le 03/02/2016 à 14:26 :
Sous la photo :
Philippe Richert, président "Les Républicains" de l'Association des régions de France, se félicte que les régions deviennent pilotes pour le plan de formation de 500.000 chômeurs
a écrit le 03/02/2016 à 7:09 :
Ohh la la !!!!
Il faudrait pas heurter les syndicalistes et surtout pôle emploi
Pour rappel
Il y plus d offres d emploi sur le bon coin que sur pôle emploi

Pour les tpe qui ont eu à faire à pôle emploi Ca se comprend très bien
Pôle emploi est une usine faite par les elus et les énarques que l URSS aurait adoré
Finalement rien ne n aura ete fait Apres 2 victoires du FN aux européennes et régionales cambadelis est toujours là et au gouvernement on continue comme avant !!
Réponse de le 03/02/2016 à 10:11 :
Il n'y a que celui qui n'a jamais été assis en face d'un "conseiller" pôle emploi pour ne pas comprendre que cette "institution" est d'une inefficacité affligeante. Voir un jeune de 25ans, expliquer à un quinqua qu'il pourrait faire une formation de boulanger parce qu'il a construit sa maison de ses mains, donc il est manuel et qu'à son "age", il trouvera difficilement un poste de directeur dans une société de construction? Le seul avantage, ne pas être sourd !!
Réponse de le 03/02/2016 à 15:28 :
@mike
"il est manuel "

La génération née dans les années 60/70 est la dernière à avoir été dirigée presque automatiquement en fonction du métier des parents dans les CET de l'époque pour apprendre un métier manuel , type mecanique, chaudronnerie, soudeur etc....Et à moins d'être en classe un Einstein ,pas Franck , l'autre , peu de chance pour cette génération de parent ouvrier d'y échapper même avec des notes correctes.Aujourd'hui, ils seraient tous avec le bac et éviteraient ces métiers comme la plupart des jeunes d'aujourd'hui .Le jeune conseiller de 25 ans ne comprends pas cela et se réfere encore au diplôme passé par le salarié il y a 35 ans pour proposer une formation bidon.Triste
a écrit le 03/02/2016 à 3:05 :
Subventions, dettes, états ... quelle belle nation pleine d'avenir, au fait pour les "migrants" les cours seront dans quelle langue ? Avec 500000 de moins dans les stats par une magouille ridicule nous avons notre prochain président ! C'est bien que des bonnes nouvelles, ça sent la reprise, allez tous en formation pour travailler chez ... ?! Heu ?! La mairie ?
a écrit le 02/02/2016 à 21:32 :
Le chômage serait élevé en Europe. On nous publie que la courbe du pib aurait une rupture, est-ce à cause de la météo ou bien les européens ont un souci de compétence ? Ne devrait-on demander à Mr Holmes ou en réseau diplômé ? En Europe de nombreux pays ont une croissance inférieure au potentiel, les européens ne devraient se poser la question ?
Phttp://www.bing.com/images/search?q=croissance+usa+2015&view=detailv2&&id=DF35E90862FB1E64E358B8D831D38BB8A57D5F62&selectedIndex=123&ccid=aS%2bl5tJo&simid=608017711860484790&thid=OIP.M692fa5e6d2681bdab9405aeeff45de84o0
Réponse de le 03/02/2016 à 0:57 :
Mais non papate c'est juste que presque toutes les grosses et moyennes boites mettent la clé sous le paillasson et que le gouvernement ne sais gérer que des chiffres voila! pas de la faute aux compétences des Français!
Faut arrêter de se cultiver au JT!
a écrit le 02/02/2016 à 19:58 :
Encore un transfert qui va coûter cher aux contribuables qui payent les impôts locaux.
Réponse de le 02/02/2016 à 21:54 :
La politique est centrale et les conséquences sont gérées en locale avec augmentation des impôts à la clef. Quel gouvernement d'incompétents au niveau économique! La France se délite et s'appauvrit car elle ne peut plus produire de valeur pour nourrir l'état
a écrit le 02/02/2016 à 19:38 :
Cacher ce chômeur que je ne saurais voir.
Réponse de le 03/02/2016 à 3:06 :
100% des chômeurs mais ou ? :-))))

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :