Thomson : du nouveau sur le projet de cession de Grass Valley

 |   |  143  mots
Des discussions ont eu lieu avec l'américain Avid à qui Thomson avait accordé une période de négociations exclusives.

Thomson , qui vient de faire adopter son plan de désendettement par ses créanciers, poursuit parallèlement le processus de cession de sa filiale Grass Valley, spécialisée dans les équipements vidéo.

Des négociations exclusives ont d'abord eu lieu avec le fonds californien Platinum, mais ont échoué à l'automne. Selon des sources industrielles, Thomson a ensuite repris langue avec un autre candidat au rachat : l'américain Avid, l'un des principaux concurrents de Grass Valley. Il a même accordé à Avid une période de discussions exclusives. Mais cette période a expiré mi-décembre, sans que les deux parties ne parviennent à un accord dans le délai imparti.

Depuis, il est difficile d'obtenir des informations précises sur l'évolution des discussions.

Pour en savoir plus, retrouvez l'intégralité de nos informations dans La Tribune de ce jeudi 24 décembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :