DOSSIER SPECIAL Steve Jobs : la mort d'un homme, le début d'une légende

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Apple)
Steve Jobs, le visionnaire co-fondateur d'Apple, est décédé ce mercredi 5 octobre. Toute la journée, d'incroyables hommages se sont multipliés aux quatre coins du monde. Qu' on la juge méritée ou excessive, la légende est en marche. Vidéos, diaporamas, analyses... Retour sur le parcours d'un entrepreneur d'exception.

Seulement 24 heures après la keynote de Tim Cook et l'annonce controversée de l'iPhone 4S, Apple annonce la mort de Steve Jobs. La firme de Cupertino a remplacé mercredi en fin de soirée (heure de San Francisco) sa page d'accueil par un portrait de Steve Jobs accompagné du texte "Steve Jobs, 1955-2011".  

Sa mort provoque un raz de marée sur le web. Les compteurs de Google Trends, qui suit le nombre de requêtes envoyées, s'affolent.

C'est une figure emblématique de la Silicon Valley qui s'éteint. "Apple a perdu un génie visionnaire et créatif, et le monde a perdu un être humain exceptionnel. Ceux qui ont eu la chance de connaitre Steve et de travailler avec lui ont perdu un ami cher ainsi qu'un mentor. Steve quitte une société que lui seul aurait pu construire, et son esprit sera à jamais le fondement d'Apple.", c'est ainsi qu'Apple rend hommage à son co-fondateur. L'homme sans qui les produits Apple ne seraient sans doute pas ce qu'ils sont aujourd'hui, est décédé à l'âge de 56 ans à la suite d'une longue bataille contre le cancer du pancréas.  

Steve Jobs avait quitté son poste de directeur général du groupe le 25 août dernier. En congé maladie depuis janvier, le second en deux ans, et après avoir guéri d'un cancer du pancréas en 2004, il avait démissionné devant ses problèmes de santé récurrents.  La firme à la pomme avait nommé Tim Cook pour le remplacer, Steve Jobs devenant président du conseil d'administration. Tim Cook se retrouve désormais seul aux commandes sans le précieux soutien du visionnaire d'Apple.

Retrouvez le dossier complet de "La Tribune" en cliquant ici

- Les déclarations suite à la mort de Steve Jobs et les hommages, en images, partout dans le monde

- L'impressionnante vidéo des réactions de Twitter au décès du génie

- Les vidéos marquantes de sa vie

- L'interview de Steve Jobs à "La Tribune" lors du lancement d'iTunes.

- Les 15 dates qui ont marqué la vie de Steve Jobs

- Apple : 34 ans d'histoire en infographies

Et vous, que représente Steve Jobs à vos yeux ? Un génie, un entrepreneur à succès ou un homme chanceux ? Apple peut-il survivre sans lui ? Donnez votre opinion dans l'espace "Commentaires" ci-dessous.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/10/2011 à 7:55 :
L'histoire modere ne retiens donc que les stars du futile. Footballeur, chanteur, showman... Ils n'ont rien inventé mais le font croire a tout le monde a grand coup marketing. Il n'a ni inventé l'eau tiede ni internet ni telephone ni la relativité ni un vaccin ni la radioactivitée... Dans 50ans Apple existera toujours uniquement grace au systeme des brevets. Comme microsoft, rentiere d'une époque faste.
a écrit le 08/10/2011 à 14:17 :
impossible de poster un commentaire en reponse à faussaire ! qui parle d'un sujet qu'il ne connait pas !
a écrit le 08/10/2011 à 13:15 :
Nous avons aussi en France de grands créateurs....Martine Aubry et les 35 heures...Michel Rocard et le RMI...etc
Réponse de le 09/10/2011 à 22:26 :
LOL !!!
Si c'est une blague.... elle est nulle !

Si tu es sincère... cours t'acheter un cerveau ! Pour faire de telles comparaisons, je pense que tu dois avoir un défaut dans ton disque dur ?

Sérieusement, le jour où AUBRY et ROCARD monteront une multinationale dans les secteurs de l'informatique et des médias.... LA, tu pourras faire des comparaisons, ok.... mais auparavant, je ne comprends pas trop l'intérêt de mettre de tels messages ?
Tu voulais essayer de mettre un commentaire pour voir comment ça fait ? Ben tu vois, on peut mettre n'importe quelle connerie dénuée de tout sens, et ça marche !!! C'est publié ! "C'est rigolo hein ?"
a écrit le 07/10/2011 à 9:45 :
Quand on voit le torrent d'amertume et de commentaires bien franchouillards qui s'abattent sur ce pauvre Steve, alors je lui souhaite paix à son âme et je le remercie pour les merveilleux moments qu'il nous a fait passer depuis le Mac jusqu'à l'iPad.

Oui, c'était un capitaine d'industrie, oui il faisait du fric, oui il a fermé les yeux vers la fin sur des pratiques (surtout chinoises) pas très avouables. Comme le font la plupart d'entre nous qui achètent des fringues ou des machines made in China ou ailleurs dans des conditions lamentables. Il n'en restera pas moins comme celui qui a fait du PC, cette boîte grise qui trônait sur le bureau, un compagnon, un ami, qui l'a mis à notre service, et qui nous a fait rêver avec.

Chapeau bas, Steve.
Réponse de le 07/10/2011 à 12:52 :
Un industriel de talent qui a su developper et rendre populaire des outils existant, tout cela enveloppe d'un joli design et de marketing. Rien de plus rien de moins, donc remettons un peu les choses a leur place plutot que de le comparer a Gutenberg ou Einstein. Dans le passe on savait reconnaitre les bienfaiteurs de l'humanite tels que Curie, Pasteur, Einstein, aujourd'hui le marketing et les medias ont pris le dessus.
Réponse de le 07/10/2011 à 13:49 :
Décidément vous mélangez tout. Bien sûr Steve Jobs n'était ni un Einstein, ni un Pasteur, ni un Newton. Il avait non seulement parfaitement compris l'esprit de son temps mais il avait contribué à le façonner en combinant dans un appareil simplicité, design, fonctionalite, une pointe d'humour et une certaine vision qui a marqué beaucoup d'entre nous, ne vous déplaise.

Alors oui, il a sa place parmi les " bienfaiteurs de l'humanité" de la 2ème moitié du XXème siècle, justement parce que les médias ont pris le dessus et que nous vivons dans une société de l'information, si vous avez remarqué.
Ce qui n'enlève rien au mérite des personnes mentionnées plus haut, ni à celui de soeur Teresa ou de l'abbé Pierre.
a écrit le 06/10/2011 à 23:15 :
Rappelons qu'en juin 2010, Steve Jobs avait déclaré que Foxconn n'exploitait pas ses employés. Il avait même ajouté:
"Foxconn n'exploite pas ses employés.Quand on va sur place, c'est une usine, mais quand même, ils ont des restaurants, des cinémas et des hôpitaux et des piscines. Pour une usine, c'est plutôt chouette" avait rapporté l'Expension.com.

Alors que la toile pleure la mort de Steve Jobs, certains se demandent si on ne devrait pas aussi plaindre les employés de Foxconn.
Foxconn est aussi connu par son taux de suicide élevé. Depuis 2010, plus de 21 salariés se sont suicidés sur leurs lieux de travail. Pour éviter que les travailleurs s'enlèvent la vie, l'entreprise avait augmenté les salaires, elle avait installé des filets autour de ses immeubles et elle avait aussi demandé à ses employés de signer un contrat leur interdisant de se suicider sous peine de licenciement.
Toujours aussi sympas le Iphone
a écrit le 06/10/2011 à 21:43 :
En lisant les commentaires il est évident que c'est un génie: soit en technologie pour certains soit en marketing pour d'autres.
a écrit le 06/10/2011 à 21:27 :
Des regrets pour celui qui a su nous proposer de bons produits près à l'emploi, à prix de revient très compétitifs, et bien transformer de bonnes idées.
a écrit le 06/10/2011 à 17:38 :
Voilà qui résume bien l'époque : un panégyrique à la gloire d'un marchand et une petite nouvelle par ci par là pour les chercheurs qui sauvent des vies. Il faut dire que l'un gagne beaucoup d'argent alors que les autres l'ignore...
Réponse de le 07/10/2011 à 12:18 :
+1, la societe du paraitre, du marketing et des medias
a écrit le 06/10/2011 à 17:30 :
Il y a du marketing, je dirai meme beaucoup de marketing dans du JOBS mais là ou il surclasse les autres, c'est sans contexte le TEMPS qu'il prend à observer et à sortir son produit et à savoir l'imposer comme reference dans son domaine. (samrphone et tablette)
a écrit le 06/10/2011 à 17:16 :
Steve Jobs is : i-dead !
a écrit le 06/10/2011 à 17:12 :
Franchement la c'est un peu abusé, la béatification c'est pour quand... demain ?
Ce n'était juste qu'un capitaine d'industrie un point c'est tout !
Il ne me semble pas que l'on a fait tout ce raffut a la mort JL Lagardere .
Réponse de le 07/10/2011 à 8:47 :
Sans vouloir minimiser le rôle de JLLagardère, on ne peut pas les comparer !?! Lagardère était un capitaine d'industrie, Jobs était un visionnaire extraordinaire qui a révolutionné l'informatique pour l'adapter aux hommes (iMac et Windows qui l'a largement copié, en moins bien), qui a bousculé les studios (Pixar), qui a bouleversé la musique (iTunes), qui révolutionne le smartphone (iPhone, qui a balayé Nokia, Sony-Ericsson, ... avec leurs vieux smartphones ringardisés) et qui chamboule l'univers des PC portables (iPad, qui donne un gros coup de vieux aux portables "classiques"). Et qui accessoirement était un capitaine d'industrie qui a monté de toutes pièces Apple, aujourd'hui plus grosse société mondiale ! Enfin, n'oublions pas ses talents d'orateur (Keynotes, mais aussi son magnifique discours à Stanford, qui est une belle leçon de vie et que je vous invite vraiment à regarder). Après, il avait bien sûr ses défauts (sorte de paranoia, management assez dicatorial, ...), mais il a qd même changé significativement le monde.
Paix à son âme, mes hommages à ce grand Homme.
Réponse de le 07/10/2011 à 22:53 :
On peut reconnaitre a SJ de nombreuses valeurs de capitaine d'entreprise.
Par contre, il faut accepter une bonne fois pour toutes qu'il est le plus grand faussaire de l'industrie informatique. Après avoir copié l'altair, piqué la souris et les fenetres de xerox, avalé les polices de caractère d'adobe, avoir digitalisé le walkman en copiant le personal jukebox de compaq, et finalement branché un phone sur le dit ipod de compas, et au final produit une tablette dispo chez des dizaines de fabricants depuis des années. Il est temps de renvoyer les idées a leurs créateurs respectifs, et de reconnaitre a SJ qu'il est un grand businessman, capable de piquer les idées des autres au plus tôt, et d'en faire un max de revenus. Désolé pour les intégristes, mais il est inacceptable de travestir l'histoire sous prétexte de décès d'un leader.
a écrit le 06/10/2011 à 15:49 :
Jobs qui était d'origine syrienne était comme l'Amérique : il n'a rien inventé mais a su assembler ce qui venait d'ailleurs.... grâce au rôle du dollar comme moteur que les vieilles pays d'europe on confié à cette jeune union comme a leurs habitants. Tout système trouve un jour ses limites, l'Amérique n'est plus ce qu'elle était et le symbole Jobs est mort.
a écrit le 06/10/2011 à 14:28 :
Savez vous pourquoi malgré toutes ses limites, ses injustices et ses médiocrités l'Amérique nous surclasse et nous surclassera encore longtemps avec tous nos dirigeants à trois balle (je parle des français pas des allemands) qui se croit la science infuse et le centre de l'univers, non? Alors regardez ceci. No comment.
http://www.dailymotion.com/video/x5m47b_vostfr-steve-jobs-stanford-commenc_news?start=880#from=embediframe
a écrit le 06/10/2011 à 11:29 :
Et l'action bobo la pomme s?effondra...
a écrit le 06/10/2011 à 11:18 :
La plus jolie phrase entendue depuis ce matin :

« iPod, iPod nano, iPhone, iPad, autant d'appareils dont on ne savait pas qu'on en avait besoin avant de ne plus pouvoir s'en passer » Fabienne Sintès ? France Info ? 6 octobre 2011.

Steve Jobs m'a sauvé la vie en septembre 1984 avec son fabuleux Apple IIe. Vingt-sept ans après, je dois l'en remercier encore et encore. Je lui souhaite la meilleure place au Paradis.
a écrit le 06/10/2011 à 11:02 :
Ce type était un despote avec ses salariés et collaborateurs. Juste un tout petit cercle peut lui être reconnaissant...de leur salaire. Pour le reste, en dehors d'une création initiale, il a surfé sur la vague informatique qui l'a fait devenir le gourou des bobos en mal de technologies plus ou moins inutile et renouvelable sans cesse... Ca c'est le génie du marketing. D'autre part, s'il avait dû être le seul créateur de produits informatiques, au prix auquel il les proposait, plus de 40% des amoureux d'Apple n'aurait jamais acheté successivement la nouveauté inutile.
Alors, j'ai mangé des pommes pour ma santé mais surtout pas celle de ce gourou despote pour ses salariés (sauf les lèches culs bien sur).
Réponse de le 06/10/2011 à 11:58 :
OUI pour l'inutilité de ses inventions quand on sait que les français repoussent leur soins ou mangent très mal pour se payer de tels gadgets. Le progrès technique ne sert pas toujours l'homme et il en a donné la preuve. Bravo quand même car il fallait être malin commercialement pour nous faire gober que ces produits étaient INDISPENSABLES.
Réponse de le 09/10/2011 à 9:40 :
Un despote, d'accord, j'ajouterais une personalite douteuse(il a fait crire a son meilleur ami qu'un bonus qu'il avait recu et qu'il avait promis de partager 50, 50 etait de 600 dollars alors qu'il avait percu 5000 dollars( l'ami avait fait le travail justifiant le bonus); il est alle jusqu'a pretendre qu'il etait infertile pour ne pas reconnaitre sa fille et la laisser, elle et sa mere dans la misere.
a écrit le 06/10/2011 à 10:34 :
Tristesse. C'était un grand homme,grace à lui j'ai aimé l'informatique. Merci.
a écrit le 06/10/2011 à 10:17 :
Jobbs n'a rien inventé, il n'a rien perfectionné, son seul talent lui viens de la communication et du marketting, les produits apple sont mauvais et chers.
Réponse de le 06/10/2011 à 11:40 :
pas tout a fait vrai quand meme, le succes planetaire de l'iphone est certe en partie du au marketing mais aussi a une amelioration par rapport aux smartphones sur le marche, avance qui tend a disparaitre aujourd'hui
Réponse de le 06/10/2011 à 15:40 :
Mdr, les produits apple mauvais ? Chers certes, c'est la contrepartie de la qualité. Un ordinateur qui se plante jamais, ca se paye.
Réponse de le 06/10/2011 à 18:31 :
un ordinateur qui ne plante pas? hum regarder du coté de unix ou linux peut etre? Mais wait ah bah oui mac osX est basé sur du unix tient bizzare...
ipod baladeur mp3 et pourtant un produit avec une qualité audio médiocre bizzare.
lorsque l'iphone est sorti ios avait tellement de retard dans tellement de domaine...

Bref que tu le veuille ou non apple font des produits design certes avec une interface tres simplifié mais la pluspart du temps sont tres loin d'etre le top du top
a écrit le 06/10/2011 à 9:49 :
Je ne connais pas bien dans le concret quelles étaient les valeurs d4Apple en dehors de l'innovation produit et le marketing, par exemple le respect de l'environnement, l'utilité réelle des produits, la sélection des sous traitants sur la base de critères qu'on appelleraient en France responsabilité sociétale,...Il n'en demeure pas moins que si on fait une comparaison entre trois personnages connus - Jobs, Gates et Soros (l'investisseur spéculateur) - tous américains sur une échelle de valeur qui serait l'innovation industrielle et le génie marketing, donc le coeur de notre système économique, eh bien ça pourrait donner ceci : Jobs (le Géant), Gates (la puce), Soros (le microbe ou virus au choix)
Réponse de le 06/10/2011 à 13:38 :
vous ne connaissez certainement pas bien le boulot de B.Gates l'informatique lui doit bien plus qu'a Jobs ( qui a par l'apple IIc n a fait que du marketing )Que vous n aimiez pas Microsoft c est une une chose ca n enleves pas ce qui a été accomplit; Apple a rationalisé des technologies existantes pour un faire un joli packaging ca s arretes la
a écrit le 06/10/2011 à 9:02 :
Steve Jobs est au 21eme siecle ce que Edouard Michelin a ete au 19eme/20 eme siecle. Meme si Michelin n'a pas cree le pneu, il a su l'ameliore et avec le marketing (Bibendum) s'est impose dans le monde.
a écrit le 06/10/2011 à 8:56 :
A une période où les "grands patrons" d'entreprises sont des mercenaires qui viennent cachetonner à coups de stocks options et de parachutes dorés et qui s'en vont ailleurs quand ils n'ont plus rien a gagner, cela faisait du bien d'en voir un qui avait de vraies convictions, un visionnaire qui ne se contentait pas de courir après le train pou raccrocher son wagon comme tous les autres, un tenace et un têtu. C'est rare par ces temps. Je ne sais pas si c'était un génie, mais en tout cas, il est clair qu'il est un de ceux qui a le plus fait evoluer le monde de l'informatique individuelle et des nouvelles technologies durant ces 20 dernières années. Après, effectivement, on peut vivre sans un iphone ou un ipad. Ceci dit, cet homme était emblématique d'une espèce en voie de disparition marquée par une sorte de rébellion contre l'establishement et les idées reçues. Et ce sont les rebelles qui font avancer le monde, pas les moutons. Today is a very bad and sad day.
a écrit le 06/10/2011 à 8:13 :
Moi aussi je suis heurté par l'emploi du mot génie. N'est-ce pas un peu fort ? Ce n'est ni Newton ni Mozart etc et il n'a pas inventé grand chose...

Un grand chef d'entreprise charismatique sans doute, très fort en marketing. Et dans le monde d'aujourd'hui un produit chasse l'autre.
Une bonne leçon de vanité.

a écrit le 06/10/2011 à 6:22 :
Si vous lisez l'anglais, je vous conseille ce blog: http://www.nickbilton.com/2011/10/06/rip-steven-jobs-1955-2011/
Réponse de le 06/10/2011 à 8:08 :
Steve Jobs, 2005 Stanford, discours d'ouverture:
"personne ne veut mourir. Meme ceux qui veulent aller au paradis voudraient eviter de mourir pour l'atteindre. Malgres tout la mort est la seule destination que nous partageons tous. Personne n'y a jamais echappe, et c'est tres bien ainsi car la mort est tres certainement la meilleure invention de la vie. C'est l'agent de change de la vie. Il fait table rase du vieux pour faire place au neuf. A ce moment precis le neuf c'est vous, mais bientot, tres bientot vous deviendrez petit a petit le vieux et serez balayer. Votre temps est limite, ne le gachez pas et prenez votre destin en main. Liberez vous des dogmes qui resultent des idees des autres. Ne laissez pas l'avis des autres museler votre petite voix interieure. Et le plus important: ecoutez votre coeur et vos intuitions. Ils savent deja, d'une maniere ou d'une autre ce que vous voulez reellement devenir. Le reste est secondaire "
a écrit le 06/10/2011 à 6:14 :
Merci à S. JOBS pour son apport dans la technologie.
a écrit le 06/10/2011 à 6:12 :
Dommage
a écrit le 06/10/2011 à 5:40 :
A-t'il vraiment contribué au bien être des hommes? Ou simplement a être de plus en plus dépendant d'un système. DIEU ai son âme!!!!!!!!!
a écrit le 06/10/2011 à 5:00 :
Mes hommages et respect à ce grand monsieur
Réponse de le 08/10/2011 à 14:08 :
Euh... les hommages dans la langue française sont réservés aux dames!
a écrit le 06/10/2011 à 4:38 :
iDieu Steve !
a écrit le 06/10/2011 à 3:55 :
Steve Jobs n'était pas un génie c'était un homme qui à eu la chance d'être dans le sillage de vrais génies comme Steve Wozniak, Alan Kay et de pleins d'autres bien souvent inconnus du grand public.
Cette vérité dite, je compatis pour sa famille et ses proches car la mort d'un être humain quel qu'il soit est toujours une perte pour quelqu'un quelque part.
Réponse de le 06/10/2011 à 6:07 :
+1 , je reconnais aussi sa reussite d'avoir etabli l'obosolescence planifiée à court terme (Iphone remplacé tous les ans, Ipod Nano qui a perdu des fonctionnalités mais demeure au meme prix) comme modele economique et marketing pour une entreprise.
Réponse de le 06/10/2011 à 7:04 :
tout a fait d'accord avec Lennart. Quand je lis que le maire de NYC le compare a Edisson et Einstein, faut pas pousser quand meme. C'etait un genie commercial et marketing, avec une bonne dose de design, quand a dire qu'il a revolutionne le monde...bon les tablettes existaient bien avant qu'il ne lance Ipad, les smartphones aussi ainsi que les walkman numeriques. Il a simplement eu cette capacite a pousser le concept un peu plus loin pour une utilisation plus ludique et un joli design. Paix a son ame.
Réponse de le 06/10/2011 à 8:53 :
+1 . Steve Jobs etait a l'ordinateur ce que Bic est au stylo. Qui se souvient encore que l'inventeur du stylo est un hongrois du nom de Biro.
Réponse de le 06/10/2011 à 9:16 :
Steve Jobs faisait parti de cette race d'entrepreneur tel que Michelin au 19 et 20 eme siecle qui ont ete des visionnaires et utiliser les outils marketing pour s'imposer (souvenez vous du bibendum). Mais sa contribution s'arrete la. Quand on entend le maire de NYC le comparer a Einstein ou croit rever. Sa comparaison avec Thomas Edisson est beaucoup plus pertinente, Edisson ayant principalement travailler sur des projets avec des equipes de chercheurs, ameliorant et vulgarisant des technologies d'avant garde et donnant naissance a un des geants industriel mondiaux: GE (General Electric).
Réponse de le 07/10/2011 à 15:01 :
@ Import : tu connais la loi de Moore ? bon bah si oui tu comprendras que l'obsolescence programmée n'a pas été inventée par Steve !

A part ça, chapeau à Steve pour avoir su faire d'Apple ce qu'elle est aujourd'hui après être passé au bord du dépôt de bilan... John Sculley n'a rien compris du tout !
Et que tous les pro PC qui traitent les "apple fanboys" de moutons, qu'ils se regardent eux-même. Quand on est mac ou linux, c'est par choix. Quand on est windows, bien souvent c'est par défaut. En ce qui concerne le prix, certes il est plus élevé que les PC, mais entre un pc en plastique bien cheap et qui va pas durer longtemps (expérience avec une bête d'asus) et un mac en alu qui a une autonomie largement supérieure, qui est bien plus agréable à utiliser, qui est plus rapide, qui plante pas alors je choisis mac. Les jeux ? pas mon problème, une bonne vieille ps3 fait largement le travail pour ça.

Ah et dernière chose, chapeau à Steve pour avoir réussi à faire croire à toute une bande de demeurés qu'il a tout inventé (mais l'a-t-il cherché ? il a surtt eu le talent pour faire sortir de l'ombre des innovations majeures). Juste lol d'entendre des personnes dire que la souris, la tablette, le smartphone, etc c'est lui ! Avant de raconter n'importe quoi renseignez-vous. C'est peut-être un scoop mais Steve n'a pas inventé l'eau chaude ! Jobs a fait son boulot (bon ok je sors ^^), Je suis passé sur mac par conviction, une fois qu'on a goûté au trackpad d'un mac, impossible de s'en passer !

Bref, bravo l'artiste !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :