L'investisseur américain Carl Icahn continue de titiller Apple

 |   |  366  mots
Il y a quelques semaines, Carl Icahn avait fait parler de lui en affirmant qu'il avait eu un dîner cordial avec Tim Cook. Nous avons fait fortement pression pour un programme de rachat de 150 milliards (...) Nous avons décidé de poursuivre le dialogue dans environ trois semaines, avait-il alors déclaré.
Il y a quelques semaines, Carl Icahn avait fait parler de lui en affirmant qu'il avait eu un dîner cordial avec Tim Cook. "Nous avons fait fortement pression pour un programme de rachat de 150 milliards (...) Nous avons décidé de poursuivre le dialogue dans environ trois semaines", avait-il alors déclaré. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Carl Icahn a annoncé ouvertement qu'il comptait augmenter sa participation dans Apple. Ce dernier veut forcer le groupe dirigé par Tim Cook à lancer un programme de rachat d'actions de 150 milliards de dollars.

Carl Icahn n'a décidément rien d'un investisseur passif, les dirigeants d'Apple peuvent en témoigner. Et ce dernier continue de maintenir la pression sur le groupe dirigé par Tim Cook en continuant d'augmenter sa participation dans le groupe informatique, qu'il veut forcer à lancer un programme de rachat d'actions de 150 milliards de dollars.

Il ne détient que 0,5% du capital du groupe

Dans une lettre adressée au patron d'Apple Tim Cook et rendue publique ce jeudi, le milliardaire, qui a bâti sa fortune à coup de raids hostiles, dit détenir 4,73 millions de titres Apple, une position qu'il chiffre à 2,5 milliards de dollars. Cela représente un peu plus de 0,5% du capital du groupe.

"L'intention d'en acheter davantage"

Carl Icahn précise avoir augmenté sa participation depuis son annonce de l'entrée au capital d'Apple en août. "Et nous avons l'intention d'en acheter davantage", ajoute-t-il. L'investisseur répète son appel en faveur d'un lancement "immédiat" par Apple d'un programme géant de rachat d'actions au prix unitaire de 525 dollars, pour un total de 150 milliards de dollars.

"Il n'y a rien qui soit de court terme dans mes intentions"

Tout en reconnaissant que ce volume serait "sans précédent", il fait valoir qu'il est "approprié et gérable relativement à la taille et à la solidité financière de l'entreprise" et que cela aurait un effet positif sur le cours de Bourse qu'il juge sous-évalué. Carl Icahn affirme n'avoir pas l'intention d'y apporter ses propres titres. "Il n'y a rien qui soit de court terme dans mes intentions", assure-t-il.

"Nous avons fait fortement pression pour un programme de rachat de 150 milliards"

Il y a quelques semaines, l'investisseur américain avait fait parler de lui en affirmant qu'il avait eu un dîner cordial avec Tim Cook. "Nous avons fait fortement pression pour un programme de rachat de 150 milliards (...) Nous avons décidé de poursuivre le dialogue dans environ trois semaines", avait-il alors déclaré. Des méthodes que ce coutumier du fait emploie également avec Dell.

A lire aussi :

>> Quand l'investisseur Carl Icahn tweete, l'action d'Apple monte

>> Apple: le mythe est mort, la marque fait de la résistance

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2013 à 16:43 :
puisqu'un simple tweet du monsieur redonne de la vigueur à AAPL
a écrit le 25/10/2013 à 11:21 :
Moi aussi je detient 0,002

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :