NSA : Microsoft va crypter son réseau à cause "d'inquiétudes sérieuses"

 |   |  508  mots
Le directeur juridique de Microsoft, Brad Smith, a affirmé que son groupe avait décidé de prendre des mesures immédiates et de coordonner son action pour étendre le cryptage des données dans l'ensemble de ses services.
Le directeur juridique de Microsoft, Brad Smith, a affirmé que son groupe avait décidé de prendre "des mesures immédiates et de coordonner son action" pour étendre le cryptage des données dans l'ensemble de ses services. (Crédits : reuters.com)
Le géant américain emboîte ainsi le pas à Google et Yahoo! dans la foulée de révélations sur le vaste programme de surveillance de l'agence américaine de sécurité nationale (NSA). Microsoft a qualifié l'espionnage du gouvernement de "menace persistante et grave aux côtés du piratage et des attaques informatiques malveillantes".

Microsoft a décidé de crypter le trafic sur son réseau informatique à cause "d'inquiétudes sérieuses" concernant la surveillance du gouvernement américain.

Le géant informatique américain emboîte ainsi le pas à Google et Yahoo! dans la foulée de révélations sur le vaste programme de surveillance de l'agence américaine de sécurité nationale (NSA). Il y a quelques semaines, Eric Schmidt, le PDG de Google, a ainsi déclaré publiquement que :

Il est vraiment scandaleux que l'Agence de sécurité nationale aille regarder dans les centres de données de Google, si ces révélations sont vraies.

"Nous sommes particulièrement alarmés par les récentes accusations publiées dans la presse"

Même son de cloche donc du côté de Microsoft. Dans un message de blog posté ce mercredi, le directeur juridique, Brad Smith ,a ainsi écrit que :

Comme beaucoup d'autres, nous sommes particulièrement alarmés par les récentes accusations publiées dans la presse sur un effort large et concerté de certains gouvernements de circonvenir aux mesures de sécurités sur internet - et selon nous, aux processus et protections légales des contenus internet - pour collecter subrepticement les données privées des clients.

Une "menace persistante et grave"

"S'ils sont avérés, ces efforts menacent de miner sérieusement la confiance dans la sécurité et la confidentialité des communications par internet", a-t-il ajouté. Il a qualifié l'espionnage du gouvernement de "menace persistante et grave aux côtés du piratage et des attaques informatiques malveillantes".

Brad Smith a ajouté que Microsoft avait décidé de prendre "des mesures immédiates et de coordonner son action" pour étendre le cryptage des données dans l'ensemble de ses services. Microsoft veut aussi renforcer ses dispositifs de protection légale des données de ses clients et "accroît la transparence sur le code de ses logiciels pour rassurer les clients sur le fait que nos produits ne comportent pas de failles".

"Nous ne voulons pas prendre de risques"

Brad Smith a aussi souligné le fait que :

depuis des années nous avons utilisé le cryptage des données dans nos produits pour protéger nos clients de pirates informatiques (...) Même si nous n'avons aucune indication que des données de nos clients aient été obtenues lors d'infiltrations non autorisées de gouvernements, nous ne voulons pas prendre de risques (...) Nous allons donc mener un gros effort d'ingénierie pour renforcer le cryptage à travers nos réseaux et services.

Les plus grandes groupes technologiques cherchent à dévoiler des éléments sur les programmes de surveillance du gouvernement américain afin de rassurer les utilisateurs de leurs services et produits, mais ils se plaignent du fait que l'Etat ne les autorise pas à révéler certains détails.

A lire aussi :

>> La NSA aurait un accès direct aux données de Yahoo! et Google

>> Les pratiques d'espionnage de la NSA ? C'est "scandaleux" (Eric Schmidt, Google)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2013 à 17:36 :
ils se foutent de notre...ils espionnent tout et font semblant de pas le faire , et nous prennent pour des ...
a écrit le 06/12/2013 à 15:35 :
Quand on fait du logiciel privatif dont la sécurité repose essentiellement sur le secret du code source, il n'est pas étonnant que Microsoft prenne des mesures pour ne pas laisser fuiter l'information. Opération de communication ou pas, Microsoft a des raisons propres à son business de s'inquiéter de la surveillance de la NSA.
a écrit le 06/12/2013 à 14:12 :
il vaut mieux enfin qu'ils se réveillent , un anti virus ne suffit plus , pis encore , des services secrets espionnent les citoyens honnêtes , décidément microsoft et leurs failles perpétuelles on a pas fini de changer de windows a gogo dans les années a venir , le bon prétexte pour remettre la main au porte feuille .. c'est pour votre sécurité .. m'ouais .. m'ouais .. enfin qu'ils s'inquiète aussi du piratage et de la sécurité voilà qui est bien risible
a écrit le 06/12/2013 à 2:03 :
C est comique de voir ces cartels de l'internet crier au loup alors qu'il l'ont fait rentrer dans la bergerie et qui en plus on réussi a se faire un max de fric en vendant les informations, vraiment 100% comique de les voir tous se prendre les pieds dans le tapis. Ce qui faisait une sorte de démocratie acceptable c'etait que des informations du fonctionnement de la societe était collectées et utilisées par les services de sécurité publique mais pas par des officines privées de barbouzes.
Réponse de le 06/12/2013 à 2:15 :
Le Big Data ça les excite les barbouzes, faut dire que ya un paquet de pognon énorme, et que je te vend des info sur les habitudes commerciales, politique sur les données médicales des citoyens. Un vrai sketche.
Réponse de le 06/12/2013 à 2:25 :
Surtout que le Big Data n en a que le nom, car c'est en fait du Micro Data bien individualisé et personnalisé. On a maintenant tous une sonde dans le derche pour savoir combien de fois on pète dans la journée tous ça pour satisfaire le bon plaisir financier d'un cartel.
a écrit le 06/12/2013 à 0:15 :
Moi jai très confiance au voleur de vie priver
a écrit le 05/12/2013 à 23:21 :
Cela est risible tellement c'est gros, google, yahoo . . . sont déjà aux ordres des services de renseignements Américains . . Il s'agit là d'une opération de communication pour le grand public qui se fait manipuler par les médias. . un écran de fumé ou plus simplement un mensonge. La NSA a déjà les clefs de décryptage depuis le début de cette manipulation et toutes communications seront toujours surveillées, copiées, épiées.
Réponse de le 06/12/2013 à 0:12 :
Looooool il veulent nous faire gober ça? À moi qu ils m envoyer la clef par colis
a écrit le 05/12/2013 à 21:26 :
Vaste programme de communication orchestré par la NSA lors d'une réunion des grands noms de l'informatique, dans une volonté de "sauver les meubles" tout en se "rattrapant aux branches"... pathétique.
a écrit le 05/12/2013 à 21:19 :
Pipo. Chiffrer ne sert à rien pour qui possède la clé.
Réponse de le 10/12/2013 à 19:07 :
Tout est dit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :