Le numérique encore très absent de la com des patrons du CAC 40

 |   |  552  mots
Tout le monde a peur de se faire uberiser avait confié Maurice Lévy, le président de Publicis, l'un des rares grands patrons français à mettre l'accent sur le numérique.
"Tout le monde a peur de se faire "uberiser" avait confié Maurice Lévy, le président de Publicis, l'un des rares grands patrons français à mettre l'accent sur le numérique. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L’analyse des messages des PDG des grands groupes dans leurs rapports annuels montre que seuls quelques uns, comme Publicis, L’Oréal, Axa et Pernod-Ricard insistent sur l’importance d’Internet dans leur stratégie, selon une étude du cabinet Detroyat Associés.

« Numérique » ou « digital », mots à la mode que tout le monde aurait désormais à la bouche en entreprise ? Pas vraiment, si l'on en juge par l'analyse sémantique des messages des PDG des groupes du CAC 40 dans leurs rapports annuels publiés en 2014, réalisée par le cabinet d'évaluation financière Détroyat Associés. L'étude montre que « le numérique est le parent pauvre de la communication des groupes du CAC 40 » telle qu'elle transparaît dans ces prises de parole rituelles qui sont, il est vrai, convenues: destinées à la fois aux investisseurs, aux collaborateurs, aux médias et aux partenaires, elles constituent une sorte de vitrine de la stratégie du groupe.

« Les sèmes (unités sémantiques) « numérique » et « digital » restent curieusement peu exploités, comme si la plupart des groupes n'avait pas encore réussi à trouver quel usage en faire - autrement qu'à le considérer comme un média » écrit le cabinet Détroyat dans son étude.

Publicis le plus « digital », Orange étonnamment peu


Par rapport aux mots tels que groupe (225 fois), croissance (181 occurrences), développement, marché, client, Europe, performance, etc, « numérique » n'apparaît que 46 fois et encore « sans Publicis qui écrase tous les scores avec 19 occurrences à lui seul, la sémantique 2.0 apparaît tout au contraire comme étant particulièrement négligée. » Très au fait des mutations du "digital" dans son secteur, Maurice Lévy, le président du directoire du groupe publicitaire, s'est fait remarquer en décembre en confiant que ses clients avaient tous peur de se faire « uberiser », balayer par un concurrent issu du monde numérique.

« Sans Publicis, seulement 11 groupes mobilisent ce vocabulaire. Il s'agit d'abord de L'Oréal (5 occurrences), Axa et Pernod Ricard (4 occurrences chacun). On le voit, ce ne sont pas des entreprises dont l'activité est spécifiquement centrée sur ce domaine. Orange par exemple n'en parle qu'une fois : « Nous voulons rendre le numérique accessible à tous », annonce ainsi Stéphane Richard » s'étonne le cabinet Détroyat.

Pernod Ricard, Axa et Schneider en pointe


Chez Pernod-Ricard, le jeune patron Alexandre Ricard insiste sur le fait que « la transformation digitale sera l'un des enjeux clés [du] prochain exercice. » Le président d'Axa affirme le choix stratégique de l'assureur « d'accélérer le passage du groupe dans l'ère numérique » et relève que « la transformation numérique du monde nous offre - et c'est tout à fait fascinant - des opportunités d'amélioration encore jamais vues dans toute l'histoire de ce métier, si nous sommes à la hauteur ! »

Le PDG de Schneider Jean-Pascal Tricoire met l'accent sur « la convergence entre les technologies de l'informatique et de l'énergie, l'Internet des objets » qui sont un reflet de « l'accélération de la digitalisation. » Dans la banque et la distribution, l'importance d'Internet sur le plan commercial est plutôt abordée sous l'angle du multicanal. Le patron de CapGemini fait valoir de son côté qu'il s'agit d'un environnement porteur : «c'est le triomphe du digital. La vague Cloud a continué de déferler ». Mais un triomphe qui a peut-être échappé à certains patrons du CAC...

Sémantique numérique CAC

Occurrences du sème « numérique » par groupes classés dans l'ordre décroissant des occurrences du champ sémantique Business (Détroyat Associés)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :