Les objectifs d'Ingenico plaisent aux marchés

 |   |  322  mots
Le plan stratégique d'Ingenico à l'horizon 2013 prévoit une croissance de tous ses segments et un chiffre d'affaires de plus de 1 milliard d'euros dans trois ans. 2010 s'annonce également bien. Cela a "boosté" le titre en Bourse.

Avec un gain de plus de 4% à l'ouverture de la Bourse de Paris, la valeur Ingenico a longtemps figuré ce mercredi parmi les dix plus fortes performances de l'indice SBF 250 avant de redescendre un peu. Le titre a tout de même terminé la séance en hausse de 3,83% à 17,1 euros. Si la valeur affiche une telle forme, c'est que le groupe français spécialisé dans les solutions de paiement a annoncé ce mercredi dans un communiqué son plan stratégique 2010-2013.

Ces trois années devraient permettre au groupe de connaître une croissance sensible de son activité, tous segments confondus, profitant notamment de l'intégration de l'allemand Easycash. Son chiffre d'affaires, de 700,7 millions d'euros en 2009, devrait grimper d'au moins 43% d'ici 2013 et dépasser le milliard d'euros grâce au triplement du revenu des transactions.

A cette même échéance, l'excédent brut d'exploitation d'Ingenico devrait représenter plus de 18% du chiffre d'affaires contre 15% en 2009.

Ces perspectives sont portées par une croissance structurelle du marché des paiements électroniques. "Les tendances nouvelles du commerce entrainent une modification de l'offre qui combine paiements au point de vente, en ligne et par téléphonie mobile", précise le groupe dans son communiqué. Cité dans celui-ci, Philippe Lazare, PDG du groupe, a jouté mettre en oeuvre "la stratégie de transformation d'Ingenico vers les services, tout en consolidant notre leadership sur le marché des terminaux."

Revenant sur ses objectifs 2010, le groupe est confiant et estime pouvoir taper dans la fourchette haute de ses prévisions de chiffre d'affaires (790 à 805 millions d'euros) avec un excédent brut d'exploitation compris entre 16% et 17% du chiffre d'affaires total. Les ventes du premier semestre devraient également ressortir en hausse avec plus de 380 millions d'euros de chiffre d'affaires pour une marge opérationnelle comparable à celle du premier semestre 2009 (pro forma).

Depuis le début de l'année, l'action Ingenico est quasiment stable après avoir pourtant dépassé les 20 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :