Net recul des ventes annuelles d'Ingenico

 |  | 259 mots
Lecture 1 min.
Le groupe a annoncé que son chiffre d'affaires annuel a reculé de 9,3% en données pro-forma et de 7,2% à taux constants à 700 millions d'euros. Philippe Lazare devient PDG, Jacques Stern reste administrateur.

Le spécialiste des terminaux de paiement Ingenico a annoncé ce mercredi dans un communiqué que Philippe Lazare avait été nommé président directeur général du groupe dans le cadre d'un changement de gouvernance qui se traduit par la réunion des deux fonctions. Jacques Stern, qui n'est ainsi plus président, reste administrateur.

Le groupe a par ailleurs annoncé que son chiffre d'affaires annuel a reculé de 9,3% en données pro-forma et de 7,2% à taux constants à 691,4 millions d'euros pour l'activité historique dont 197,6 millions au quatrième trimestre (214,2 millions un an plus tôt) et à 700,6 millions au total avec l'acquisition de la société Easycash.

Pour Philippe Lazare, « en 2009, trimestre après trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de façon continue, prenant appui sur notre leadership technologique et notre diversification géographique dans un environnement économique difficile. L'année 2009 aura été une année charnière pour le Groupe en termes d'offre de produit et de positionnement dans la chaine de valeur du paiement électronique. Le processus d'intégration d'Easycash est bien engagé ; il nous conforte déjà sur le bien-fondé de cette acquisition pour accélérer la mutation du Groupe.

Pour 2010, Ingenico indique que "l'objectif est de consolider notre leadership sur le marché des terminaux et d'accélérer le changement de profil du Groupe vers les services et les solutions de paiement. Compte tenu du chiffre d'affaires réalisé en 2009, le groupe confirme son objectif de marge opérationnelle ajustée, grâce notamment au plan d'économies de coûts initié en avril."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :