Sharp va réorganiser sa production d'écrans LCD

 |   |  259  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe japonais va réduire sa production de téléviseurs de petite taille, pour s'affranchir de la concurrence des fabricants sud-coréens, et se focaliser sur les grandes diagonales qui attirent toujours les consommateurs. Sharp va aussi se développer sur des écrans à plus forte valeur ajoutée pour les tablettes et les "smartphones".

Sharp s'adapte aux changements du marché de l'électronique grand public. Le spécialiste des écrans à cristaux liquides (LCD) va réorienter sa production vers des produits nomades, comme les écrans de tablettes et de smartphones, et se focaliser sur les téléviseurs de grande taille. "Les TV de dimensions inférieures à 40 pouces ne sont plus rentables. Il suffit de voir le prix des produits en rayon aux Etats-Unis pour se rendre compte de la difficulté pour les fabricants de conserver des marges dans ce domaine ultra-concurrentiel", a expliqué vendredi le PDG de Sharp, Mikio Katayama.

Moins de concurrence sur des technologies de pointe

Le groupe prévoit de réorganiser la production dans ses usines de dalles-mères LCD au Japon afin de capter ces deux marchés à ses yeux stratégiques et moins soumis à une rude concurrence car exigeant des technologies de pointe. Sharp exploite au Japon de très importantes usines de dalles LCD, notamment à Kameyama et Sakai. Le premier site va se focaliser sur les petits et moyens écrans pour les appareils nomades, tandis que le second continuera de façonner de très grandes dalles pour les grands écrans de dimensions très importantes, avec des techniques offrant un grand rendement.

Cette focalisation sur des écrans à plus forte valeur ajoutée redonne de l'optimisme aux dirigeants du groupe qui a souffert du séisme du 11 mars. Ils tablent sur un bénéfice d'exploitation de 97 milliards de yens (830 millions d'euros) sur l'exercice qui vient de commencer, soit une hausse de 23% par rapport à 2010-2011.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :