L'action Apple dépasse les 500 dollars

A peine plus de six mois après avoir franchi la barre des 400 dollars, le groupe à la pomme bat un nouveau record sur le Nasdaq. Il est désormais valorisé à 470 milliards de dollars. Quasiment autant que Microsoft et IBM réunis.

2 mn

Le titre Apple affiche un bond de 24% depuis le début de l'année - Photo Reuters.
Le titre Apple affiche un bond de 24% depuis le début de l'année - Photo Reuters. (Crédits : (c) Reuters)

La barre des 500 dollars n'a pas résisté bien longtemps à Apple. Sur le Nasdaq, l'action du groupe à la pomme n'en finit plus de grimper, atteignant jour après jour de nouveaux plus hauts historiques. Ce lundi, elle s'affiche donc au-dessus du seuil symbolique des 500 dollars, à peine plus de six mois après avoir franchi celui des 400 dollars. En mars 2009, le titre ne s'échangeait qu'à 85 dollars: en trois ans, son cours a donc été multiplié par près de six !

Et cela ne semble pas prêt de s'arrêter. Porté notamment par des performances record pendant les fêtes de Noël, Apple affiche un bond de 24% depuis le début de l'année. Et 51 des 56 analystes recensés par Reuters sont toujours positionnés à l'achat sur le titre. La semaine dernière, Canaccord Genuity a porté son objectif de cours à 665 dollars. "Selon nos estimations, l'iPhone 4S a été le téléphone le plus vendu en janvier chez AT&T, Sprint et Verizon et nous anticipons une forte performance ce trimestre sur les marchés internationaux, dont la Chine", justifie l'intermédiaire.

"L'iPad a fait une entrée massive sur le marché professionnel ce qui nous a amené à relever notre prévision de ventes", explique de son côté Needham & Co, qui a relevé son objectif de cours de 540 à 620 dollars. Ces derniers jours, des rumeurs insistantes ont en outre fait état du lancement imminent, certainement en mars, de la troisième version de la tablette vedette d'Apple. "Cette révision à hausse se traduit également par le rehaussement de notre prévision de ventes pour le Mac, qui a lui aussi envahi le marché professionnel", poursuit Needham & Co.

Apple est également soutenu par les rumeurs sur l'Apple TV, le premier véritable téléviseur fabriqué par le groupe de Cupertino. Les premiers modèles pourraient être livrés au deuxième ou troisième trimestre 2012. Ils pourraient être dotés de détecteurs de mouvements ou de son, permettant ainsi aux utilisateurs de contrôler la télévision par des gestes ou par la voix. Basé essentiellement sur l'offre de programmes TV en streaming, le service permettrait notablement d'accéder à des contenus achetés depuis n?importe quel terminal Apple, un iPhone ou un iPad.

En termes de valorisation, Apple vaut désormais prêt de 470 milliards de dollars. C'est autant quasiment autant que Microsoft (260 milliards) et IBM (230 milliards) - les deuxième et troisième plus importantes capitalisations sur le secteur technologique américain - réunis. Et le trou avec le géant pétrolier Exxon Mobil (400 milliards), deuxième capitalisation aux Etats-Unis, est définitivement creusé. Enfin, la trésorerie du groupe dépasse les 100 milliards de dollars. Assez pour, théoriquement, racheter Goldman Sachs et Boeing !

2 mn