Guerre des brevets : Apple prêt à réclamer 2,5 milliards de dollars à Samsung

 |   |  342  mots
La Galaxy Tab de Samsung qu'Apple accuse d'être une copie de son iPad. DR.
La Galaxy Tab de Samsung qu'Apple accuse d'être une copie de son iPad. DR. (Crédits : samsung)
Dans sa plainte déposée en Californie, la firme à la pomme estime à 2,52 milliards de dollars le préjudice causé par son rival sud-coréen qu'il accuse de copier ses iPhone et iPad. L'essentiel concerne en fait le design plus que la technologie.

« Samsung a choisi de faire concurrence dans les smartphones et les tablettes en copiant Apple » affirme l'inventeur de l'iPhone et l'iPad. Dans la guerre des brevets planétaire que se livrent les deux mastodontes du smartphone depuis dix-huit mois, la firme à la pomme dévoile plus précisément ses intentions. La firme de Cupertino a chiffré le montant des dommages et intérêts qu'elle s'estime en droit de réclamer à Samsung pour avoir enfreint plusieurs de ses brevets : 2,52 milliards de dollars, soit un peu plus de 2 milliards d'euros, d'après le nouveau document communiqué dans le cadre de sa plainte auprès de la cour fédérale de San José. Selon le spécialiste de la propriété intellectuelle Florian Muller, qui décortique le document sur son blog Foss Patents, la plus grande partie, soit 2 milliards de dollars, concerne des brevets de design, une part plus infime sur les technologies.

Le design pèse quatre fois plus que les interfaces
Florian Muller résume ainsi le détail des dommages réclamés par exemplaire de produits « contre-faits » vendus : 24 dollars pour les brevets portant sur le design et l'habillage commercial, le reste sur des caractéristiques de l'interface des produits sous iOS, le système d'exploitation mobile d'Apple, à savoir 2,02 dollars pour la fonction de défilement élastique (« overscroll bounce ») pour rafraîchir un fil d'actualités par exemple, 3,10 dollars pour l'interface de programmation de défilement et enfin 2,02 dollars pour la technologie qui consiste à « tapoter pour zoomer et naviguer. » Apple appuie ses estimations sur l'étude d'experts « montrant que les clients de Samsung sont prêts à payer entre 90 et 100 dollars de plus que le prix de base de 199 dollars pour un smartphone et de 499 dollars pour une tablette afin d'avoir les fonctionnalités brevetées par Apple. » De son côté, le constructeur sud-coréen a réagi mardi en jugeant que son concurrent américain tentait « d'étouffer une concurrence légitime et de limiter le choix du consommateur en protégeant son chiffre d'affaire historiquement exorbitant. »
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2012 à 9:51 :
En même temps ils vont pas attaquer sur les technologies étant donné que la moitié (si ce n'est plus) des composants d'Apple provient de chez Samsumg...
a écrit le 24/07/2012 à 23:49 :
Stop au monopole d'apple et au protectionnisme juridique américain.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :