Android équipe quatre téléphones sur cinq vendus dans le monde

 |   |  388  mots
Le système d'expoitation pour mobile de Google continue de dominer le marché mondial.
Le système d'expoitation pour mobile de Google continue de dominer le marché mondial. (Crédits : <small>DR / Source Google, septembre 2012</small>)
Le marché du smartphone est en pleine croissance. D’après les derniers chiffres de Strategy Analytics, il a progressé de 47% entre le deuxième trimestre 2012 et 2013 pour atteindre près de 230 millions d’unités vendues. De tous les systèmes d’exploitation, c’est Android qui continue de dominer puisque 80% des smartphones écoulés à travers le monde en sont équipés.

Au mois de février, Neil Mawston, un expert du cabinet Strategy Analytics annonçait qu'« Android allait bientôt approcher son sommet au niveau mondial » avant de reculer, « comme aux États-Unis ». Après avoir ultra-dominé le marché mondial du mobile l'an passé, le système d'exploitation mobile de Google dépasse pourtant cette année près de 70% de part de marché de 2012 pour atteindre 79,5% au deuxième trimestre.

Pas rancunier, Mawton, directeur exécutif de Strategy Analytics, celui même qui a prédit prochainement « la fin de l'âge d'or d'Android », explique ce succès de l'OS de Google par le « coût compétitif de la licence et les nombreux partenariats pour le matériel informatique ». La gratuité d'Android est d'ailleurs dans le collimateur de Bruxelles qui reproche à Google des pratiques anti-concurrentielles.

INFOGRAPHIE - Le marché du smartphone au deuxième trimestre 2013 (en millions d'unités)

MarchdumobileT22013 title=

A contrario, Apple connaît son niveau le plus bas depuis le deuxième trimestre de 2010 avec seulement 13,6% des ventes totales de terminaux mobiles. Pour Ramon Llamas, directeur de recherche sur le mobile du cabinet IDC, cette contraction est « en alignement avec la cyclicité de l'iPhone. Sans nouveau produit depuis un an, la part de marché d'Apple est vulnérable face aux mobiles fraîchement lancés ».

INFOGRAPHIE - Évolution des parts de marché des systèmes d'exploitation entre le deuxième trimestre 2012 et 2013

Part de marché des systèmes d'exploitation mobile au 2e trimestre 2012 et 2013

De son côté, Microsoft continue sa remontée. Avec 63% de progression (contre 46,7% pour la moyenne du marché), l'entreprise de Redmond atteint la troisième place des systèmes d'exploitation. Des progrès que Linda Sui, explique par « le fort soutien offert par Nokia sur le marché des smartphones ». Les téléphones du Finlandais ont contribué pour 81,6% des ventes de terminaux sous Windows Phone 8, selon IDC.

L'analyste de Strategy Analytics reproche toutefois à WP8 « de ne pas avoir un coût de licence assez compétitif auprès des fabricants de smartphones pour rivaliser avec Android dans les gammes de prix les plus basses ». D'autant plus que « le système s'affiche également à la traîne derrière Android sur les smartphones haut de gamme ». Microsoft et Nokia travaillent justement sur ce point avec la sortie d'ici la fin de l'année du Lumia 1020, un mobile haut de gamme équipé d'un appareil photo de 41 Megapixels.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/09/2013 à 2:52 :
Après avoir lu cet article, je suis un peu confus. Le titre est « Android équipe quatre téléphones sur cinq vendus dans le monde », mais l?article continue à dire qu?Android allait bientôt approcher son sommet au niveau mondial. Cependant, après avoir regardé les chiffres il n?y a pas un autre système d?exploitation qui est proche. Apple a perdu la plupart de sa partie du marché il y a déjà quelques mois, et en conséquence va probablement continuer à baisser ses chiffres. Le seul autre système d?exploitation qui est même dans la compétition est Windows, pourtant leur part du marche est encore si bas qu?Android n?aurait rien à craindre. En somme, je pense que les deux autres concurrents ont beaucoup à apprend au sujet de leur clientèle évolutif, car pour le moment, Android est le seul système d?exploitation qui donne aux consommateurs ce qu?ils veulent de point de vue de flexibilité et de personnalisation.
a écrit le 11/08/2013 à 19:50 :
Les téléphones ne sont que la partie émergée de l'iceberg... c'est la guerre des systèmes d'exploitation qui fait rage ! Ouf il était tant que hégémonie vu de Windows !
Réponse de le 11/08/2013 à 20:21 :
Ouf il était temps que hégémonie vu de Windows voit la fin venir ... curieusement Windows 8 ressemble beaucoup aux interfaces de téléphone .... ce n'est pas par hasard ! (intégré en quelque sorte avec le bios des pc ... n'en déplaise aux gens comme moi qui n'en veulent pas !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 13/08/2013 à 17:40 :
mais des éco systèmes, quand à ceux qui se plaignent de l'hégémonie de Windows, ils n'ont encore rien vu, j'imagine déjà leur tronche quand un matin ils prendront conscience que pour acheter quoi que ce soit, écouter, lire, visualiser, échanger, publier ils leur faudra passer par une seule entreprise qui sera maitre du hard du soft des applis et des produits que l'on vend ou achète dans son éco système.
a écrit le 10/08/2013 à 10:18 :
Smartphone se dit en français ''telephone a écran tactile'' ou ''telephone pour debile''. Merci.
Réponse de le 11/08/2013 à 1:14 :
''telephone pour debile'" : Il est effectivement plus intelligent d'acheter séparément un téléphone normal, un GPS, un baladeur, un appareil photo, un réveil, un agenda et son journal le matin... Après, il est sûr qu'il vaut mieux pourrir la langue française avec des mots (blablater, courriel, etc.) et des tournures incomplète (''telephone a écran tactile'') que d'utiliser des termes étrangers comme on l'a toujours fait (parking, bus,...)
Réponse de le 12/08/2013 à 10:43 :
Parking se dit en français : aire de stationnement. Et best seller : succès de librairie. Pour smart, on en reste à débile : faut être débile pour acheter un téléphone 400 euros qui a toutes les fonctionnalités d'un téléphone normal (sauf peut être le GPS, mais celui-ci est une source forte d'atteinte aux données personnelles par la NSA, et lire des micro-articles de presse avec une loupe, autant acheter le journal).
a écrit le 09/08/2013 à 17:43 :
La problématique est de savoir comment Google va récuperer la clientèle éparse captée par son système. Il n'a pas de business model pour cela qui puisse fonctionner rapidement face à la puissance de frappe de ses concurents. Or les acteurs qui disposent de son processus peuvent virer sur un autre système aussi vite qu'ils sont venus. Mic a alors de fortes chances de récupérer une large part et s'il joue bien le tout. La question sera celle du partage avec d'autres business. Après avoir protégé HP qui lui même le couvrait, Mic pourrait décider de la fusion. Si Amazon y trouve son compte après la reprise de Dell le groupe pourrait rejoindre l'équipe comme partenaire. Il sera très difficile à Google attaqué sur tous ces fronts de résister à la pression. Surtout si Samsung qui a décidé de casser les prix et les petits suiveurs comme Archos en Europe ne permettent plus à Apple de capter une large part du marché. Le partage est la clé ... et ceux qui veulent tout faire devront vite le comprendre.
a écrit le 09/08/2013 à 17:28 :
grosso modo pour les financiers .... il est tant de penser à revendre vos actions microsoft à mon avis .... y'a pas le feu au lac ..... mais pensez y !!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 11/08/2013 à 19:44 :
temps ... pardon
a écrit le 09/08/2013 à 17:20 :
le deuxième fer de lance arrive bientôt avec linux sur les téléphone via canonical .... donc android n'a pas fini d'exister n'en déplaise aux gens de Bruxelles !
a écrit le 09/08/2013 à 17:10 :
linux android devient par ce constat une véritable concurrence à windows !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :