Pourquoi prendre des notes avec un ordinateur est une mauvaise idée

 |   |  365  mots
Malgré leur popularité grandissante, les ordinateurs portables pourraient faire plus de mal que de bien dans les salles de classe, ont observé des scientifiques.
"Malgré leur popularité grandissante, les ordinateurs portables pourraient faire plus de mal que de bien dans les salles de classe", ont observé des scientifiques. (Crédits : Reuters)
Des chercheurs aux Etats-Unis ont découvert que les étudiants qui tapent leurs cours sur ordinateur ont de moins bons résultats aux examens que les autres, a fortiori ceux qui prennent des notes à la main. Explications.

Etudiants ou professionnels, beaucoup ont délaissé les calepins pour l'ordinateur portable ou la tablette ces dernières années. Il faut dire que si la prise de note lors d'une réunion ou d'un cours magistral est plus rapide en version électronique, elle est bien moins efficace pour les neurones que la version papier.

Un article de l'Association for psychological science relate une expérimentation réalisée auprès d'étudiants de Princeton et de l'Université de Californie aux Etats-Unis. Les chercheurs ont découvert que ceux qui utilisent un ordinateur portable ont un niveau de compréhension du cours inférieur à ceux qui n'en utilisent pas, et obtiennent de moins bons résultats aux examens.

Une "tendance à retranscrire des verbatim"

Comment expliquer ce phénomène ? Certes, l'utilisation d'un ordinateur, surtout avec une connexion internet, peut être source de distraction. Pourtant, ce n'est pas la principale raison pointée par les auteurs de l'étude. Selon eux :

"La tendance des utilisateurs d'ordinateur portable à retranscrire des verbatim, au lieu de traiter l'information et de la reformuler avec leurs propres mots, est préjudiciable à l'apprentissage."

En clair, les étudiants qui tapent sur leur clavier ont tendance à retranscrire mot pour mot ce qu'ils entendent. A l'inverse, les autres - ceux qui utilisent des abréviations par exemple - traitent déjà l'information, se l'approprient avec leurs propres mots et ainsi l'intègrent de manière plus efficace. Lors de l'examen, les étudiants ayant pris leur cours à la main réussissent mieux à répondre aux questions conceptuelles.

Ce biais lors de la prise de notes à l'ordinateur est presque de l'ordre du réflexe. Durant l'expérimentation, les chercheurs ont fait un test en précisant aux étudiants, avant de démarrer le cours, de "ne pas prendre en note des verbatim". Même cette précaution "n'a pas empêché ce comportement délétère", ont-ils observé. Les auteurs de l'étude en conclut que :

"L'utilisation d'ordinateur portable dans les salles de classe devrait être considérée avec une bonne dose de précaution ; malgré leur popularité grandissante, les ordinateurs portables pourraient faire plus de mal que de bien dans les salles de classe."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2017 à 22:27 :
Ben ça correspond à mon idée de l'intelligence des mains, une fonction de contrôle du retour d'info de toute activité manuelle et sa mémorisation.
Sans doute si pendant l'enfance la personne n'avait jamais utilisé stylo et crayon mais clavier, le retour d'info serait différent.
a écrit le 01/12/2017 à 13:09 :
L'étude citée qui relate la "découverte" des chercheurs date de 2014...et nous sommes en 2017 !!! Tu parles d'"Actualités" ! Il faudrait peut-être que la Tribune évite de faire du réchauffé simplement pour remplir son journal (et aussi pour respecter ses lecteurs)
a écrit le 30/11/2017 à 17:33 :
un les gens font du mot a mot, ce qui les dispense de reflechir pour synthetiser ; deux entres deux notes steriles, ils verifient leurs mails vont sur facebook ( ou sur youporn?) et commencent a taper le rapport qu'ils doivent rendre la semaine prochaine....... pas besoin de grande etude pour savoir ca, faut juste observer
Réponse de le 01/12/2017 à 10:50 :
Alors youporn, on se calme tout de suite, on arrête les généralités et le mépris.
Quelle image des jeunes pour croire qu'ils se gaveraient d'orgies à côté de leurs camarades.

Pour les mails et les rapports, oui, en effet. Même si les portables rendent les mêmes services...

Mais l'article est pertinent, et j'ai moi même constaté des difficultés de mémorisation avec une prise de notes tapuscrites. Le simple fait d'écrire enregistre mieux les phrases sur le long terme, quand le clavier reste un terrain stérile pour la mémoire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :