Ultra HD : huit millions de pixels en vue, mais démarrage prudent en France

 |   |  1267  mots
Convaincus que l'UHD améliore nettement l'expérience de la simple HD, 210 000 foyers ont été séduits par les écrans UHD en 2014
Convaincus que l'UHD améliore nettement l'expérience de la simple HD, 210 000 foyers ont été séduits par les écrans UHD en 2014 (Crédits : Reuters)
Encore limitée aux tests effectués par France Télévisions au moment de Roland Garros et à des chaînes de démonstration d’opérateurs comme Eutelsat, l’offre de diffusion en Ultra HD pourrait décoller en 2016 en France. Le groupe Canal+ annonce le lancement d’un simulcast UHD de sa chaîne premium. Dans l’immédiat, les moteurs de la 4K seront le satellite, la fibre et le câble.

L'année 2016 sera-t-elle l'année du lancement commercial en France de l'Ultra Haute Définition, cette résolution d'image à huit millions de pixels (standard 4K), quatre fois supérieure à celle de la HD ? Les rayons des magasins spécialisés regorgent déjà de téléviseurs compatibles, aux écrans de plus en plus grands voire incurvés. Et les bandes démo sont impressionnantes ! Avec la HD, on voyait la sueur perler sur le front des cyclistes ou des joueurs de tennis, avec l'Ultra HD, on gagne en profondeur, en relief, en réalisme. Et à 50 images par secondes, les couleurs sont plus riches, les contrastes plus intenses. L'effet d'immersion est incomparable. Visionner un documentaire d'histoire naturelle, c'est plonger littéralement dans le paysage qui s'étale sous nos yeux, au plus près d'un arbre ou d'une fleur. L'UHD c'est mieux que la 3D, et sans les lunettes ! Après le flop de cette première « révolution » ratée, les constructeurs misent donc sur cette nouvelle définition de l'image pour séduire les fans de sports et les amateurs de grands documentaires ou de films spectaculaires.

800 000 ventes d'écrans UHD en 2015

Et ça marche ! Convaincus que l'UHD améliore nettement l'expérience de la simple HD, 210 000 foyers ont été séduits par les écrans UHD en 2014, et, selon des prévisions de l'institut GfK, 800 000 ventes de ce type d'écran, dont la taille moyenne cette année passe à 36 pouces, contre 34,5 en 2014, sont attendues cette année. Dans le monde, les ventes devraient croître de 700 % en 2015, alors que les premiers lecteurs Blu-Ray compatibles sont annoncés pour la fin de l'année. Misant sur un futur renouvellement du parc à l'occasion des 10 ans de l'écran plat, l'industrie de l'électronique grand public devance donc la demande, pour mieux accélérer l'offre.

Canal+ UHD et Livebox 4K

Dans la foulée de la commercialisation, un poil marketing, de la nouvelle Freebox mini 4K, qui aujourd'hui ne répond à pratiquement aucun usage en raison de l'insuffisance de contenus et du nombre limités de foyers équipés, Orange envisage de proposer une Livebox 4K en 2016. Quant au groupe Canal+, il a expérimenté le 6 juin dernier, avec l'opérateur SES,  une diffusion en Ultra HD, via les satellites Astra 19.2°E, de la finale de la Ligue des Champions, et annonce le lancement de Canal+ UHD dans le courant de l'année prochaine. Elle coïncidera avec l'arrivée d'un nouveau décodeur. Canalsat discute de son côté avec des éditeurs pour offrir à terme une offre de chaînes thématiques en UHD, autour de la musique par exemple.

« Ce qui nous motive, c'est que les consommateurs s'équipent naturellement, indique à La Triibune Jean-Christophe Dekeyser, directeur du projet UHD du groupe Canal+. 80 % des références vendues sont des TV UHD. Il est temps de proposer une offre différenciante à nos abonnés. » Depuis un an, le groupe Canal+ mène une politique d'expérimentation sur l'ensemble de la chaîne technique, et estime désormais disposer de suffisamment de matière pour lancer un simulcast UHD de Canal+. Les studios de cinéma se positionnent sur l'UHD, et le sport (Ligue, 1, Top 14) est un des principaux enjeux pour cette définition d'image.

« Nous travaillons aussi sur nos séries de création originale et discutons au cas par cas avec les producteurs pour les inciter à produire en UHD, malgré le surcoût que cela représente ajoute Jean-Christophe Dekeyser. Sur les programmes de flux, le bénéfice de la 4K est moins important. Tous les programmes de Canal+ UHD ne seront toutefois pas en UHD native. »

Satellite, fibre et câble, moteurs de l'UHD

Mieux qu'une chaîne à trous (un programme de temps à autre), Canal+ UHD reprendra donc la même programmation que Canal+ HD, pour mieux se distinguer des chaînes de démonstration actuellement opérées par SES et Eutelsat via son offre Fransat. Surtout, il apparaît que les moteurs de cette nouvelle image, très gourmande en bande passante, seront d'abord le satellite et la fibre optique. A l'étranger, une poignée d'acteurs dont DirectTV, Sky UK, Tricolor TV ou encore Sky Perfect JSAT Corporation, qui a lancé deux chaînes en mars au Japon,  diffusent déjà  des contenus en UHD. En Allemagne Sky Deutschland vient de signer un accord avec SES pour obtenir de la capacité supplémentaire et se prépare aussi à diffuser des émissions en UHD.

« L'UHD bénéficiera d'abord aux abonnés fibre et satellite, confirme Jean-Christophe Dekeyser, et à ceux des réseaux capables de supporter un débit à 25 Mbit/seconde. Des fournisseurs testent ainsi l'ADSL2, technologie qui permettra de doubler ou tripler le débit de leurs offres mais les normes de diffusion et de production ne sont pas encore stabilisées. »

Chaînes publiques pionnières mais...

L'UHD en direct ce n'est donc pas pour demain sur la TNT nationale ou dans toutes les Box, qui devront pour cela intégrer le codage vidéo HEVC. Tandis que se profile la transition au tout MPEG-4 prévu en 2016, un des enjeux des chaînes gratuites de la TNT, c'est d'abord le passage en HD de toutes les offres (avant une extension en UHD en 2020-2025 ?). Cela n'empêche pas l'industrie audiovisuelle française dans son ensemble d'expérimenter pour demain. TF1, Arte, France Télévisions testent la production 4K sur les programmes de divertissement, de découverte ou de sport. Lors du tournoi de Roland Garros en mai dernier, le groupe public a de nouveau diffusé, pour les téléspectateurs équipés, des matches en UHD sur la TNT parisienne et via le satellite Fransat. Paradoxalement, les experts relèvent que les chaînes publiques comme France Télévisions ou la BBC, sont mêmes pionnières dans la production de contenus 4K.

« Elles constituent  des archives pour l'avenir, mais leur absence dans la diffusion 4K explique aussi le fait que les prochains JO 2016, dont les droits sont pour beaucoup détenues par les diffuseurs publics, ne seront pas captés en UHD » soulignait Michel Chabrol, directeur du marketing innovation et cinéma numérique d'Eutelsat, en avril lors d'un marché professionnel.

Selon les analystes, 200 chaînes commerciales en Ultra HD seront opérationnelles dans le monde à horizon 2020. 100 millions d'écrans compatibles 4K et 50 millions de box HEVC, seront installés chez les particuliers. La révolution 3D a capoté, mais l'UHD pourrait tenir la distance. Pour les téléspectateurs, le saut technologique équivaut au passage de la SD à la HD il y a 10 ans. Ce marché est en devenir, et en France, la HD a encore de beaux jours devant elle !

TV: l'UHD d'abord sur internet

La plate-forme de streaming Netflix, très consommée en mobilité, fait partie des précurseurs et propose déjà des contenus 4K en s'appuyant sur ses séries originales. Dans son catalogue US, il offre 13 titres en UHD contre 5 en France, dont Breaking Bad, Marco Polo et Bloodline. YouTube diffuse aussi des programmes en Ultra HD. De son côté, la nouvelle chaîne Trek, qu'AB Groupe a lancé début février, a prévu de diffuser, en ligne et via son appli pour smartphone et tablettes, les contenus 4K qu'elle achète sur les sports extrêmes et les loisirs outdoor. Le flux 4K s'adapte progressivement aux capacités de l'appareil, ordinateur UHD, tablette ou smartphone, mais peut être quand même freiné par la taille des fichiers et le débit internet des utilisateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2015 à 0:10 :
La révolution 3D a capoté ???? La 3D a fait un flop ???? Pourtant les chiffres sont les mêmes. 100 millions de TV 4K vendues dans le monde ..... contre 100 millions de TV 3D vendues dans le monde (source Gfk). L'un est un succés et l'autre un flop ? Pourquoi ? Le marché Bluray 2D est en chute libre (-8%) alors que celui de la vente de Bluray 3D ne cesse d'augmenter chaque année (+10%) source Gfk. Mais la 3D est un flop ? Netflix propose 5 films en 4K, Whaouuu ! Impressionnant. Le "stock" de production en 3D relief dans le monde représente quelques milliers d'heures. Combien pour la 4K que les box ne peuvent diffuser pour cause de surcoût financier exorbitant ? Pourquoi tant de haine contre la 3D qui représente 8 blockbusters sur 12 les meilleurs recettes de tous les temps du box-office du cinéma US ? Allez, madame la pigiste, pas de comparaison et de résumé hâtifs.
Réponse de le 29/07/2015 à 9:15 :
La 4k est juste le format numérique de ce qu'on appelle un film grand format... saviez vous que les films sur bande 70mm (ce qui inclus le pano70, les films imax, ...) sont parfaitement éligibles à la 4k après numérisation. De fait, lawrence d'arabie est déjà disponible en 4k mais également ben-hur, west side story, .... un cran légèrement au-dessus de sharknado 3D :D
a écrit le 28/07/2015 à 19:30 :
Génial. On pourra enfin voir le sexe d'une mouche et, surtout, le grain de beauté sur la fesse gauche de ma présentatrice préférée. Bon, par contre, si ça coûte moins de 5000 Euros, j'achète pas. Faut être sérieux, parfois.
Réponse de le 09/10/2015 à 21:45 :
Voir le sexe d'une mouche ? T'as de drôles d'intérêts...
a écrit le 28/07/2015 à 13:58 :
La prochaine étape sera quoi ? La X-Ultra HD ? La Giga Ultra HD ? La Super H²HD ?
Il va falloir fibrer tout le monde, pour les box (en Belgique, il parait qu'il y aucune antenne hertzienne, râteau ou pas).
Si on veut entretenir son anglais (parait qu'on est mauvais), il n'y a que la Box qui le permet, sur la TNT, point de chaine hors France. En Suède, j'ai parcouru les chaines TV en camping, tous les films et dessins animés étrangers sont en VO ((H)HD sais pas, le stick TV/USB faisait ce qu'il peut), très pratique pour rester bilingues.
Réponse de le 28/07/2015 à 19:32 :
Sinon, faut regarder les chaines anglaises : une pub sur deux est pour un crédit. Ca donne envie, non..??
Réponse de le 03/06/2016 à 20:36 :
Prochaine étape la 8k ,il sont fort ces japonais!
a écrit le 28/07/2015 à 11:20 :
L'argumentaire sur la qualité supposée meilleure de l'Ultra HD sur la HD est complètement imaginaire. 50 images par seconde n'améliorent ni les couleurs, ni le contraste, et le résultat n'a rien à voir avec la 3D. La vraie vérité (j'ai vérifié), c'est que sur un bon TV Ultra HD, la différence entre source UHD vs. HD est quasi infime. Canal + le sait bien. Sa grille sera surement composée à 90% d'upscaling, et le débit supérieur de diffusion fera que les clients croiront avoir mieux. Et il y aura le logo Ultra HD pour les convaincre !
Réponse de le 28/07/2015 à 13:23 :
"...c'est que sur un bon TV Ultra HD, la différence entre source UHD vs. HD est quasi infime...", je suppose que vous plaisantez ? ou alors il faut aller revoir votre ophtalmologue...
Réponse de le 29/07/2015 à 9:03 :
Vous avez tout à fait raison. Les personnes qui voient la différence entre le HD et la UHD sur un écran 36" (moyenne constaté sur le secteur) depuis leur canapé à 3 mètres sont des personnes soumises à la publicité car physiologiquement l’œil ne permet pas de voir la différence... c'est la même chose pour une smartphone de 5" les gens ne sont pas capables de voir la différence entre une résolution de 720 ou de 1080 : la seule différence c'est une augmentation des ressources nécessaires pour afficher ce que l’œil n'est pas capable de voir...
a écrit le 28/07/2015 à 11:17 :
On peut à défaut de multiplier les émissions intéressantes multiplier les millions de pixels pour avoir une image d'encore meilleure qualité. Mais vu ce qu'on me propose comme programme télé le soir, je ne vais pas changer ma vieille télé. Grand écran plasma, ça me suffit. Voir un cornichon, que ce soit en UHD ou pas, ça restera toujours un cornichon. La redevance télé aussi, j'ai pas envie de la voir en UHD..
Réponse de le 28/07/2015 à 19:35 :
Et ... donc, vous ne regardez pas colanta..?? Est-ce possible..?? Ni Derrick? J'espère que vous êtes au moins inscrit sur fassebouk et avez un gps. Sinon, vous êtes un terroriste.
Réponse de le 28/07/2015 à 20:17 :
Je ne regarde ni ´ Colanta ' ni Derrick. Pas le temps, et c'est null. Jadis peut être Colombo... J'adorais trouver le coupable avant la fin du film. Mais j'ai qd même Facebook et surtout mon GPS adoré. Tant pour ma voiture que pour ma Ducat : je le reconnais, je n'ai pas du tout le sens de l'orientation, je ferais perdre en forêt une tribu de scouts :(
Et pour Facebook, comme je bosse avec des tout jeunes, faut bien avoir un minimum de culture partagée, voire geek... ;)
a écrit le 28/07/2015 à 10:17 :
la course a l échalote !
on en finira jamais avec la uuhhhdd .faudrait déjà que les opérateurs internets permettent a tous les abonnés de recevoir déjà le haut débit !
car ne privilégier que les grandes métrologiques ne font q accentuer les déserts internets
a écrit le 28/07/2015 à 8:38 :
Pas de doutes ... la qualité s'améliore ... pour les programmes c'est l'inverse !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :