Empêtré dans son scandale financier, Toshiba reporte la publication de ses comptes

Le groupe japonais, qui a maquillé sciemment ses comptes entre 2008 et 2014, a réclamé et obtenu un délai de 7 jours pour publier ses résultats annuels. Il doit revoir les méthodes comptables qu'il a appliquées à cette période.
Les commissaires aux comptes, qui doivent vérifier les documents remis dimanche 31 août par Toshiba, ont fait savoir qu'il leur fallait environ 7 jours pour terminer ce passage en revue.
Les commissaires aux comptes, qui doivent vérifier les documents remis dimanche 31 août par Toshiba, ont fait savoir qu'il leur fallait environ 7 jours pour terminer ce passage en revue. (Crédits : © Toru Hanai / Reuters)

Toshiba n'est toujours pas dans les clous. Le conglomérat japonais, fabricant de matériel électronique et informatique, a annoncé lundi 31 août être contraint de différer à une date ultérieure la publication prévue ce jour de ses résultats de l'exercice 2014-2015. Et ce, en raison du temps requis pour vérifier l'exactitude des comptes de plusieurs filiales au Japon et à l'étranger.

Pour rappel, en juillet, le groupe avait admis avoir sciemment maquillé ses comptes entre avril 2008 et mars 2014 - et gonflé artificiellement son bénéfice d'exploitation de 151,8 milliards de yens (1,13 milliard d'euros). S'en est alors suivi la démission de Hisao Tanaka, PDG de Toshiba, accusé d'avoir demandé de différer des pertes, et d'une partie du conseil d'administration.

Ainsi, Toshiba n'a toujours pas pu rendre publics ses résultats de l'exercice bouclé en mars, le groupe étant toujours en train de revoir ses méthodes comptables, appliquées de façon pour le moins inappropriée.

Pas de publication avant le 7 septembre

Les commissaires aux comptes, qui doivent vérifier les documents remis dimanche 31 août par Toshiba, ont fait savoir qu'il leur fallait environ 7 jours pour terminer ce passage en revue.

Toshiba a donc demandé aux autorités compétentes un délai supplémentaire, lequel lui a été quasi immédiatement accordé (selon un deuxième communiqué du groupe diffusé lundi).

Le conglomérat a donc désormais jusqu'au 7 septembre pour publier ses résultats annuels, avec un chiffre annuel qui devrait être dans le rouge, selon les estimations du groupe le 18 août.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.