Google renonce au rachat de Twitter, le titre chute en Bourse

 |   |  186  mots
Malgré ses 313 millions d'utilisateurs actifs mensuels et son rôle reconnu comme vecteur de nouvelles, Twitter peine à générer de la croissance et des bénéfices.
Malgré ses 313 millions d'utilisateurs actifs mensuels et son rôle reconnu comme vecteur de nouvelles, Twitter peine à générer de la croissance et des bénéfices. (Crédits : BRENDAN MCDERMID)
Selon le site Recode, Google ne serait plus intéressé par le rachat de Twitter. Le site de micro-blogging perdait 16% à l'ouverture de Wall Street.

Un prétendant de moins, voire deux. Google (groupe Alphabet) ne soumettra pas d'offre pour racheter Twitter, a rapporté mercredi soir le site Recode, une information qui a fait chuter le titre du site de micro-blogging dans les transactions électroniques à Wall Street. Recode, qui cite des sources non identifiées, ajoute qu'Apple ne sera probablement pas non plus intéressé.

Twitter a dit à ses repreneurs potentiels qu'il cherchait à conclure les négociations en vue de sa cession avant la publication de ses résultats du troisième trimestre le 27 octobre, selon des sources proches du dossier.

Une croissance en berne

Salesforce est sur les rangs tandis que qu'Alphabet et Walt Disney ont aussi envisagé de présenter des offres, ont-elles précisé. A l'ouverture de Wall Street jeudi, Twitter a plongé de 16%. L'action Twitter avait auparavant fini la séance régulière sur une hausse de 5,74% en réaction aux informations sur une vente rapide.

Malgré ses 313 millions d'utilisateurs actifs mensuels et son rôle reconnu comme vecteur de nouvelles, Twitter peine à générer de la croissance et des bénéfices.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2016 à 9:06 :
30 milliards, les actionnaires de Twitter ne sont vraiment pas raisonnables et ils le payent déjà, effrayant des investisseurs sérieux, c'est ballot.

Attendez quelques années latribune et bientôt vous pourrez le racheter, même si avec les milliards de dette qu'il a je vous le déconseille fortement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :