Huawei : fini l’état de grâce

Le géant chinois des équipements télécoms et des smartphones a beau voir son chiffre d’affaires semestriel grimper de 15 %, cette hausse est bien moindre que celle de 40 % affichée l’an dernier, à la même période.
Le groupe bénéficie toujours de la robustesse de ses ventes de smartphones, avec quelque 73 millions d'unités écoulées sur janvier-juin (+20,6%).
Le groupe bénéficie toujours de la robustesse de ses ventes de smartphones, avec quelque 73 millions d'unités écoulées sur janvier-juin (+20,6%). (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)

Certes, la croissance de Huawei en ferait rêver plus d'un. Mais le géant chinois des équipements télécoms et des smartphones voit la progression de ses ventes ralentir sensiblement depuis la mi-2016. Cette semaine, le groupe de Shenzhen a publié un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 15 % par à la même période en 2016, à 283 milliards de yuans (soit 35,8 milliards d'euros). Mais ces ventes progressent beaucoup moins qu'au premier semestre 2016, où elles s'étaient envolées de 40 %. Surtout, Huawei se garde bien de faire état de son bénéfice net. Or en 2016, celui-ci avait quasiment stagné, ne progressant que de 0,4 %, à 37,1 milliards de yuans (5 milliards d'euros). Il s'agissait alors, ni plus ni moins, que de sa plus faible croissance annuelle depuis 2011.

> Lire aussi : Coup de frein pour Huawei en 2016

Malgré cela, le géant chinois affirme officiellement voir la vie en rose. En témoigne son communiqué : au premier semestre, « Huawei a continué de doper l'efficacité et la qualité de ses opérations [...] et prévoit de conserver sa dynamique actuelle, en concluant l'année dans une position financière positive ». Il faut dire que le groupe bénéficie toujours de la robustesse de ses ventes de smartphones, avec quelque 73 millions d'unités écoulées sur janvier-juin (+20,6 %). Quant aux revenus de sa branche « biens de consommation », ceux-ci ont bondi de 36,2 % sur un an à 105,4 millions de yuans.

Huawei reste leader dans les smartphones en Chine

Selon un classement dévoilé cette semaine par le cabinet Canalys, Huawei restait au deuxième trimestre le numéro un des smartphones en Chine, devant les autres fabricants locaux Oppo, Vivo et Xiaomi, tandis qu'Apple tombait en cinquième position. De son côté, le groupe assure contrôler 22,1 % du marché du smartphone sur l'ensemble du monde chinois - qui comprend la Chine continentale, Hong Kong et Taïwan.

Huawei continue par ailleurs d'investir massivement dans la recherche et le développement, avec l'objectif affiché de muscler ses compétences dans l'informatique dématérialisée ("en nuage") et dans l'intelligence artificielle, ainsi que dans le développement des futures solutions 5G.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 10/01/2018 à 11:45
Signaler
C'est vrai que 15% de croissance c'est nul! Mieux vaut en rire qu'en pleurer! C'est comme 7% de croissance du PIB c'est minable..... Tant que l'occident ne voudra pas voir les vraies raisons de la réussite économique fantastique de la Chine communi...

à écrit le 30/07/2017 à 14:33
Signaler
Si on se fie aux statistiques présentées dans l'article, le marché du dumbphone serait approximativement de 700 millions de ventes annuelles pour une clientèle potentielle de 1.2 Milliards d'habitants. Comment l'auteur de cet article fait pour justif...

à écrit le 29/07/2017 à 0:15
Signaler
Huawei est leader en 5G. 5G va lui apporter plus de 10 ans de croissance au moins !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.