Netbooks : les pays émergents, réservoir de croissance pour les mini-PC

 |   |  397  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les ventes de netbooks dans les marchés émergents devraient bondir de 20 % par an, jusqu'en 2014, selon IDC. Sur les marchés matures, les tablettes, comme l'iPad, leur volent la vedette.

Il y a un an, ils étaient les stars de la high-tech. « Ils », ce sont les netbooks, ces mini-ordinateurs portables à bas prix, qui ont connu un succès phénoménal dès leur avènement en 2007. Mais le lancement de l'iPad d'Apple, le 3 avril dernier, a changé la donne. L'explosion des ventes de tablettes est telle que d'aucuns, comme le bureau d'études Forrester, vont jusqu'à évoquer une mort prochaine du marché des netbooks.

IDC ne croit pas à la mort du netbook

Une prédiction contre laquelle s'insurge le cabinet IDC, dans une toute récente étude. « Certes, l'attention d'une partie des consommateurs s'est détournée des netbooks pour se porter sur les tablettes. Pour autant, nous ne pensons pas que celles-ci cannibaliseront totalement le marché des mini-PC portables », affirme Bob O'Donnell, l'un des vice-présidents d'IDC. Qui table sur une hausse de 10,3 % des livraisons mondiales de netbooks pour 2010. En 2009, le marché des mini-PC avait doublé...

Les pays émergent vont équiper les écoliers et les étudiants

Selon IDC, c'est dans les pays émergents que les netbooks trouveront leur salut. En Amérique Latine, comme en Europe de l'Est ainsi qu'au Moyen-Orient et en Afrique, les gouvernements ont lancé, au sortir de la crise économique de 2009, de grands chantiers dans le domaine de l'éducation. Ces programmes, qui portent notamment sur l'équipement informatique des écoliers et des étudiants, pourraient représenter une aubaine pour les netbooks, très attractifs grâce à un prix de vente moyen inférieur à 300 euros. Et l'éducation n'est qu'un exemple parmi beaucoup d'autres. De la même façon que la Logan, la voiture à bas prix de Renault, a conquis les classes moyennes des marchés émergents, les netbooks pourraient devenir des « best-sellers » dans ces pays.

Marché en chute de 11 % en Europe, stable aux Etats-Unis

IDC en est convaincu, au point de prédire une envolée de 20 % par an des ventes (en volumes) de netbooks en Amérique Latine, en Europe de l'Est et en Europe Centrale, au Moyen-Orient et en Afrique, au cours des quatre prochaines années. Alors que, dans le même temps, elles devraient afficher une croissance annuelle de 0 % à 5 % seulement aux Etats-Unis, et accuser une chute de 11 % en Europe de l'Ouest. Les taïwanais Acer et Asus, qui détiennent à eux deux près de 43 % du marché mondial des netbooks, savent où placer leurs pions.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :