Reprise timide des ventes de PC dans le monde

 |   |  297  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après un premier trimestre en baisse, les fabricants de PC ont vu les ventes globales d'ordinateurs augmenter de 2,3% au printemps.

L'invasion des tablettes n'a pas encore remis en cause l'hégémonie des PC. Les mauvais chiffres des trois premiers mois de l'année sont en partie effacés par la hausse des ventes d'avril à juin. Selon l'institut Gartner, le marché a représenté 85,2 millions d'unités écoulées, soit une augmentation de 2,3% sur un an.

Cependant, la reprise reste inférieure aux estimations : "la croissance globalement lente montre que le marché des PC reste dans une période d'ajustement, qui a commencé au deuxième semestre 2010", commente Mikako Kitagawa, analyste de Gartner, cité par l'AFP. "Après une forte croissance des PC grand public pendant quatre ans, menée par la forte demande pour les mini-ordinateurs portables à bons prix, le marché passe à une croissance modeste mais stable", observe-t-elle.

HP leader, le marché américain frileux

Si en Europe, en particulier en France et en Allemagne, on constate que les stocks se sont bien écoulés, aux Etats-Unis le marché s'est contracté de 5,6%, à 16,9 millions d'ordinateurs. La poussée des tablettes, comme l'iPad, n'est bien sûr pas étrangère à ce tassement, mais ne constitue pas le seul facteur : "la demande s'est ralentie car les acheteurs professionnels consacrent une part croissante de leur budget informatique à des nouvelles solutions comme le "cloud computing" [données dématérialisées] et la virtualisation", note Rajani Singh, de l'institut IDC.

Dans le classement de tête des constructeurs, Hewlett-Packard occupe toujours la première place, tandis que Dell s'impose à la deuxième, grâce à de bons résultats en Asie et sur le marché professionnel. Lenovo grille la politesse à Acer et ferme le podium. Le constructeur taïwanais souffre en effet de sa stratégie de "prix bas, volumes élevés", qui ne fonctionne plus aussi bien que par le passé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :