+614% : c'est l'augmentation des cyber-menaces visant les smartphones

Le nombre d'applications porteuses d'un "programme malveillant" est passé de 38.000 à 276.000 en un an. Les entreprises sont de plus en plus menacées alors que nombre de leurs collaborateurs accèdent aux systèmes internes via leurs smartphones.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Les hackers s'en prennent désormais aux smartphones. C'est ce qui ressort de la troisième édition du rapport annuel sur les menaces mobiles de Juniper Networks, un équipementier télécom américain, sur la sécurité mobile. D'après ces données, les menaces visant les appareils mobiles ont explosé de 614% en un an. Cette augmentation substantielle a été permise par la multiplication d'applications malveillantes. Celles-ci seraient passées de 38.689 à 276.259 en un an seulement.

Androïd concentre 92% des menaces

Les pirates concentrent leurs attaques sur les smartphones équipés d'Android. Ainsi, le système d'exploitation pour mobiles développé par Google concentre près de 92% des menaces détectées. Les "malwares" sont également principalement installés sur des applications gratuites qui en contiennent 2,5 fois plus que les applis payantes. Ils ont la capacité de fournir des informations de localisation, ou d'accéder au carnet d'adresses.

Ce rapport va plus loin et s'inquiète d'un risque croissant pour les entreprises qui autorisent leurs salariés à accéder à leurs systèmes d'informations internes via leurs smartphones (une pratique appelée BYOD, Buy Your Own Device). Le rapport observe que les applications destinées aux entreprises sont de plus en plus nombreuses à accéder à des informations de type carnet d'adresses, appareil photo... Un véritable risque pour les entreprises dont les systèmes d'informations risquent d'avoir autant de portes d'entrées non-sécurisées que de smartphones de collaborateurs.

Un phénomène promis à un grand essor

Laurent Paumelle, responsable de la sécurité chez Juniper Networks, estime que compte tenu de la progression de la pratique du BYOD, les entreprises seront de plus en plus exposées à l'avenir. " Nous prévoyons qu'à l'instar des menaces qui ont pesé sur les PC, les attaques mobiles continueront d'augmenter et de se sophistiquer dans les années à venir", explique l'expert, cité dans le communiqué. 

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 26/06/2013 à 14:23
Signaler
BYOD = Bring Your Own Device

à écrit le 26/06/2013 à 13:56
Signaler
Juste une pub pour les éditeurs d'antivirus et autres protections contre malveillants. Qui vont, dans peu de temps, écrire des articles pour annoncer des protections adaptées dans leurs logiciels ( à acheter d'urgence!) et des remises de prix en cett...

à écrit le 26/06/2013 à 13:31
Signaler
BYOD = Bring your own device. Une pratique à risque pour les entreprises en cas de pertes/vols de mobiles avec données internes, départ de l'employé qui garde des applications et surtout son numéro (gênant pour un commercial qui sera appelé par ses a...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.