Microsoft écope de 140 millions de dollars d’amende en Chine

 |   |  159  mots
Pendant que les activités de la multinationales en Chine accusaient officiellement des pertes, les profits étaient transférés vers des comptes offshores et des paradis fiscaux indique l'agence chinoise Xinhua.
"Pendant que les activités de la multinationales en Chine accusaient officiellement des pertes, les profits étaient transférés vers des comptes offshores et des paradis fiscaux" indique l'agence chinoise Xinhua. (Crédits : reuters.com)
Le gouvernement chinois impose au géant de l'informatique de verser 140 millions de dollars, soit 112 millions d'euros pour fraude fiscale.

L'évasion fiscale de Microsoft en Chine sévèrement punie par le gouvernement. Selon le Financial Times, le groupe est sous le coup d'une amende de 140 millions de dollars pour fraude fiscale. L'entreprise aurait en effet procédé à des transferts de taxes et d'impôts vers des pays transfrontaliers.

Un "accord tarifaire bilatéral"

Un compte rendu de l'agence officielle Xinhua, cité par le journal, indique (sans mentionner en toutes lettres Microsoft) que "pendant que les activités de la multinationale en Chine accusaient officiellement des pertes, les profits étaient transférés vers des comptes offshores et des paradis fiscaux". Avant d'ajouter que l'éditeur de logiciel avait accepté de régler l'amende.

La firme de Redmond a cependant contredit une grande partie de la version de Xinhua, indiquant que cette somme de 140 millions de dollars ne représentait non pas un "arriéré d'impôt" mais constituait un "accord tarifaire bilatéral" accordé par la Chine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2014 à 0:02 :
Microsoft devraient vérifier si les PC en chine tournent bien avec des licences valides. Ils gagneraient des milliards.
Réponse de le 28/11/2014 à 5:56 :
Tout à fait d'accord avec vous.
a écrit le 26/11/2014 à 20:51 :
Vu le niveau de l'amende, deux choses : - les Chinois font dans le symbolique en copiant le copain US. - ils ont au moins un semblant de réaction vu les truandages d'impôts des sociétés. Nous dirons que pour le deuxième point, il fallait une sorcière dans la chasse.... Un truc qui deviendra de plus en plus courant à l'époque de crise argentifère actuelle. Bonne crise à tous. Allez en paix, vous mourrez pas riche, heureusement. Sinon, la religion vous aurez rattrapé. Pas bêtes, les gars...
a écrit le 26/11/2014 à 16:39 :
Il faut annoncer que les autres font MAL et donc qu'il faut leur faire MAL.
Ce journal est de plus en plus le "SUPPOT" des nuls de notre gouvernement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :