Microsoft lance son bracelet connecté Band

 |   |  483  mots
Le bracelet Microsoft Band affiche des notifications et l'heure sur son écran tactile couleur.
Le bracelet Microsoft Band affiche des notifications et l'heure sur son écran tactile couleur. (Crédits : DR)
Deux mois après l’Apple Watch, voici Microsoft Band, un bracelet connecté et équipé de capteurs, en association avec une application mobile de santé. Le produit, vendu 199 dollars, ne sera pour l’instant commercialisé qu’aux Etats-Unis et joue la carte de la productivité en plus de la santé.

« Vivez plus sainement et soyez plus productif » : c'est le slogan de Microsoft pour son bracelet intelligent, Band, sa première incursion dans le domaine des objets connectés. Fidèle à sa clientèle historique, les entreprises, le géant de Redmond ajoute l'argument de la productivité au positionnement santé des pionniers des moniteurs d'activité tels que FitBit, Up de Jawbone ou Nike FuelBand. Equipé de capteurs, d'un GPS et d'un micro, Microsoft Band mesure le rythme cardiaque, la température de la peau, l'indice UV, et vient en complément de l'application Microsoft Health, qui enregistre de façon très classique les pas ou la distance parcourue, le temps de sommeil, etc.

Le géant du logiciel joue la carte de l'ouverture : l'appli permet de stocker en ligne, dans le «cloud », les données de forme ou de santé collectées par le bracelet et de les associer à celles venant d'appareils d'autres marques. Microsoft Band est en outre compatible à la fois avec l'iPhone, les smartphones sous Android et bien sûr les Windows Phone. Avec ces derniers, il sera aussi possible d'utiliser Cortana, l'assistant vocal concurrent du Siri d'Apple, pour s'informer sur le trafic, la météo, etc.

Etre plus productif

Microsoft Band, au design sobre et masculin, n'est pas présenté comme une montre mais il affiche l'heure sur son écran tactile rectangulaire couleur ainsi que diverses notifications, alertes du calendrier, appels, aperçus d'emails, pour l'aspect productivité, mais aussi tweets ou statuts Facebook. La frontière bracelet ou montre est ténue ! Il fonctionne également avec de nombreuses applications de sport comme RunKeeper ou Myfitnesspal. Il sera même possible de payer son café chez Starbucks en intégrant le code de la carte de fidélité.

S'il existe en trois tailles, le bracelet de Microsoft n'est disponible qu'en une seule couleur, le noir, même si l'application reprend le pourpre, signature de l'interface "métro" Windows 8. Il n'est commercialisé pour l'instant qu'aux Etats-Unis, au prix de 199 dollars. Soit le double du Fitbit Flex et 70 dollars de plus que le Jawbone.

Le design, point clé sur ce marché déjà encombré

Le marché des objets intelligents « à porter » est estimé à 4,5 milliards de dollars cette année par Juniper Research qui prédit qu'il atteindra 53 milliards en 2019. Microsoft saura-t-il se faire une place sur ce marché déjà très encombré ? Les "pure players" des moniteurs d'activité et les géants des smartphones Apple et Samsung ont tous énormément travaillé sur le design, point clé du succès de ces objets à porter sur soi toute la journée. Devenu un important acteur du marché des smartphones depuis le rachat de Nokia Devices, l'éditeur de logiciels n'a pas toujours réussi ses incursions dans le matériel, le succès de la console Xbox faisant sans doute oublier le flop du baladeur Zune.

> Voir la présentation de Microsoft

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2014 à 12:21 :
Et bientôt les chaussette connectées, pour savoir si vous puez des pieds !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :