Mode : Eurazeo vend toutes ses parts de Farfetch, Alibaba y investirait massivement

 |  | 481 mots
Lecture 3 min.
Jose Neves, le Pdg de Farfetch, lors de l'introduction en Bourse de sa startup britannique à la Bourse de New York (NYSE) le 21 septembre 2018.
Jose Neves, le Pdg de Farfetch, lors de l'introduction en Bourse de sa startup britannique à la Bourse de New York (NYSE) le 21 septembre 2018. (Crédits : Reuters)
Le marché chinois est incontournable pour les acteurs du luxe. Le géant du e-commerce chinois, Alibaba, serait en pourparlers avec le site de mode en ligne britannique pour y apporter 300 millions de dollars mais aussi pour créer une coentreprise chinoise. Au même moment, après avoir accompagné la startup devenue licorne, Eurazeo vient de vendre la totalité de sa participation (minoritaire), réalisant au passage une belle plus-value.

Alibaba est en pourparlers avancés pour investir près de 300 millions de dollars dans le détaillant de mode de luxe en ligne Farfetch basé à Londres, a rapporté lundi le site The Information, citant des sources proches du dossier.

À la Bourse de New York, sur le NYSE, les actions de Farfetch ont bondi d'environ 16% à 32,59 dollar après la nouvelle.

Les deux sociétés sont également en pourparlers pour créer une coentreprise chinoise, selon des informations du site TheInformation. Selon ce site, Richemont, propriétaire de Cartier, déjà associé à Alibaba dans des applications mobiles, envisage lui aussi d'investir dans Farfetch aux côtés du géant chinois du e-commerce.

Farfetch et Alibaba n'étaient pas immédiatement disponibles pour un commentaire.

Les Chinois achètent un tiers des produits de luxe dans le monde

Farfetch, qui compte parmi ses investisseurs les concurrents d'Alibaba tels que JD.com et Tencent, mise sur l'essor de la vente de produits de luxe en ligne en Chine. Les consommateurs chinois représentent un tiers de tous les achats de produits de luxe dans le monde.

Selon une source citée par TheInformation, les termes des accords actuels et passés avec Tencent et JD.com n'empêcheraient pas Alibaba d'investir dans Farfetch.

Eurazeo sort de Farfetch et empoche 90,4 millions d'euros

Eurazeo a annoncé mardi avoir cédé l'intégralité de ses parts dans Farfetch, la plateforme britannique de commerce en ligne spécialiste de la mode et du luxe dans laquelle elle avait pris une participation minoritaire en 2016, pour un total de 90,4 millions d'euros.

Dans son communiqué, la société d'investissement précise avoir "cédé sur le marché au cours de ces dernières jours, l'ensemble de ses titres Farfetch", une opération qui lui a permis de réaliser "un produit de cession de 90,4 millions d'euros".

Le communiqué ne dit pas qui a acheté les titres Farfetch.

"Un multiple de 4,1 fois le rendement"

Cette somme correspond à "un multiple de 4,1 fois le rendement, et à un taux de rentabilité interne d'environ 38%", a précisé Eurazeo, qui avait investi 20 millions de dollars (soit quelque 17 millions d'euros) en 2016 dans la place de marché, qui offre un canal de vente à des marques de mode et de luxe auprès de clients répartis dans 190 pays.

"Le groupe a accompagné la croissance de la société en particulier dans son développement commercial auprès des marques de luxe et géographique notamment en Chine", a mis en avant Eurazeo.

La société d'investissement a précisé qu'il s'agissait "de la deuxième sortie d'Eurazeo Growth après PeopleDoc en 2018", entreprise spécialisée dans la numérisation de documents et processus de ressources humaines.

Eurazeo indique gérer un total de "18,5 milliards d'euros d'actifs diversifiés, dont 12,9 milliards pour compte de tiers investis dans un portefeuille de plus de 430 entreprises".

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :