Prix 10.000 startups 2022 : Spectral TMS, l'assistant augmenté du technicien dans les usines

Spectral TMS propose une interface de transmission et de sauvegarde des savoir-faire utilisant la réalité augmentée. Son logiciel permet de former et guider les techniciens industriels lors de leurs opérations de maintenance et de production et de sauvegarder les connaissances et savoir-faire acquis par les plus anciens et par l'expérience terrain. La startup francilienne emporte le prix « 10.000 startups pour changer le monde » 2022, organisé par La Tribune, dans la catégorie « Industrie du futur ».
César Armand

4 mn

Spectral TMS est le grand gagnant 2022 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, dans la catégorie Industrie du futur.
Spectral TMS est le grand gagnant 2022 du prix 10.000 startups pour changer le monde, organisé par La Tribune, dans la catégorie Industrie du futur. (Crédits : Spectral TMS)

Quel technicien ne s'est jamais retrouvé devant une machine en panne ? Qui n'a jamais appuyé sur le mauvais bouton, actionné un autre levier ou tiré sur une autre manette pour tenter de résoudre le problème ? Ces erreurs communes et courantes dans le monde industriel engendrent des défauts de qualité sur les produits finis, peuvent casser l'outil et donc entraîner une coûteuse immobilisation des machines, sans même parler des accidents voire des morts, notamment par électrocution. Les accidents graves en milieu industriel ne sont pas rares puisque cela arrive deux fois par jour en moyenne en France.

Se rencontrant pendant leurs études à l'Ecole nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise (ENSIIE) et à l'Institut Mines-Telecom Business School, Amaury Cottin et Maxence Boucas se rendent comptent de cette perte de savoir-faire dans l'industrie. Beaucoup d'experts métiers partent à la retraite, tant est si bien que les plus jeunes, et donc moins expérimentés, peuvent commettre ce genre d'erreurs au coût économique et humain considérable.

Si les techniciens sont plus consciencieux, ils ne prennent pas de tels risques et cherchent l'information dont ils ont besoin. Ils appellent des collègues, fouillent la bibliothèque des maintenance - un document écrit et très fourni... Mais pendant ce temps-là, la ligne de production est à l'arrêt...

Lire aussi 5 mnPrix 10.000 startups pour changer le monde : découvrez les 10 grands gagnants 2022 !

Des lunettes à réalité augmentée

Pour contrecarrer ces problèmes, les deux fondateurs de Spectral TMS ont mis au point une solution de réalité augmentée. Sur des lunettes créées par Microsoft, disponibles à l'achat ou à la location, défilent des éléments numériques pour assister l'utilisateur dans sa tâche. Par exemple, une flèche et une consigne en surbrillance peuvent le guider vers la bonne manipulation à effectuer.

 « Nous voulons permettre à n'importe quel technicien d'être aussi bon que le meilleur expert », explique le cofondateur Amaury Cottin.

Leurs vingt premiers clients, comme Enedis ou Legrand, se connectent sur leur logiciel et paramètrent eux-mêmes leur parcours-clé. Si besoin, ils peuvent les accompagner pour identifier les bons cas d'usage. Michelin par exemple l'utilise par exemple pour la consignation, c'est-à-dire pour la mise en sécurité d'une installation le temps d'une opération de maintenance ou de réparation. Safran s'en sert, lui, pour ses contrôles qualité.

Suivre les clients en Europe, aux Etats-Unis et en Chine

Lancés en 2018, leur modèle économique n'a pas changé : des licences annuelles qui permettent d'accéder et de modifier la plateforme personnalisée. Plus cet outil de formation, comme de production, de maintenance et de qualité est employé, plus l'abonnement est élevé. Son double enjeu consiste aujourd'hui à se déployer chez dix nouveaux grands comptes industriels et à s'implanter en Angleterre, en Allemagne et en Italie.

L'idée n'est pas tant d'aboutir à 200 signataires, mais de les suivre en Europe, aux Etats-Unis ou encore en Chine et de ne pas brider leur créativité dans la réalité augmentée. Aussi préparent-ils une nouvelle fonctionnalité. L'idée n'est plus tant de créer un parcours qui viendra s'afficher sur les verres des lunettes, mais de poser ces dernières sur la tête d'un expert qui enregistre tous ses gestes pour standardiser une base de données.

Demain, la jeune pousse entend bien se déployer dans le médical ou même le bâtiment. « Nous serions évidemment preneurs d'une telle solution qui pourrait être pertinente sur la formation des grutiers ou le contrôle de l'installation réseau en second œuvre », souligne Guillaume Bazouin, responsables du programme Startups et intrapreneurs chez Leonard, l'autoproclamé « laboratoire du futur des villes et des territoires » du groupe Vinci.

« En réalité, si tout le monde parle de la maquette numérique BIM, elle ne concerne qu'une faible minorité des chantiers en phase d'exécution. Cela supposerait en outre de mettre à jour les maquettes quotidiennement ou chaque semaine », ajoute-t-il aussitôt.

2 millions d'euros levés fin 2020

Reste que l'écosystème fait déjà confiance à Spectral TMS. Fin 2020, la startup a levé 2 millions d'euros auprès d'Elaia, fonds de capital-risque focalisé sur l'économie numérique et la deeptech. Passé, notamment, par Air Liquide et Solvay, le Canadien Alexandre Ouimet-Storrs, qui siège désormais au conseil d'administration, vante l'automatisation et la simplification des processus industriels.

« Cela s'est accéléré avec la Covid-19 », estime l'investisseur. « Les experts ne peuvent plus voyager et prendre l'avion pour mener des opérations complexes. Avec la réalité augmentée, nous pouvons désormais remplacer des boulons sur des machines. Cela permet en outre de renforcer la prise en charge de formations, qui prennent beaucoup de temps et d'argent », conclut Alexandre Ouimet-Storrs.

César Armand

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/04/2022 à 15:20
Signaler
Je trouve incroyable de voir a quel point on détruit le travail d'un technicien. Rien ne vaut les plans de fabrication, dossiers de définition et le savoir du comment le logiciel fonctionne pour connaitre ce que la machine attend et la dépanner. Si l...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.