Internet des objets : Objenious poursuit son développement

 |   |  323  mots
Conformément à ses objectifs, l'opérateur a installé plus de 4.000 antennes sur le territoire français, lui permettant d'en couvrir 84%, ce qui représente 93% de la population.
Conformément à ses objectifs, l'opérateur a installé plus de 4.000 antennes sur le territoire français, lui permettant d'en couvrir 84%, ce qui représente 93% de la population. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
La filiale de Bouygues Telecom dédiée aux objets connectés a déployé son réseau bas débit LoRa sur l'ensemble de la France et a réaffirmé ses ambitions dans le secteur.

Objenious veut passer à la vitesse supérieure. La filiale de Bouygues Telecom dédiée aux objets connectés a déployé son réseau LoRa (Long Range) sur l'ensemble de la France et a réaffirmé ses ambitions dans le secteur. "2016 a été l'année de l'expérimentation, il fallait développer le réseau et faire ses preuves, en 2017 on entre dans une phase de déploiement de projets", a déclaré lors d'une conférence de presse mardi le PDG d'Objenious, Stéphane Allaire.

Conformément à ses objectifs, l'opérateur a installé plus de 4.000 antennes sur le territoire français, lui permettant d'en couvrir 84%, ce qui représente 93% de la population. "On va continuer à densifier le réseau dans des zones où on identifiera un besoin précis", a précisé Stéphane Allaire. L'entreprise, qui souhaite proposer une couverture à l'international, a passé des accords de roaming avec Senet aux États-Unis et Digimondo en Allemagne.

Des partenariats avec des grossistes

Au cours de sa première année d'existence, elle a également noué une centaine de partenariats, avec des grossistes, des revendeurs et des intégrateurs. "L'idée des partenariats, c'est de démocratiser l'usage du réseau et de démultiplier notre force de vente pour nous adresser à de nouveaux marchés", a souligné Stéphane Allaire. La stratégie d'Objenious repose ainsi sur la vente indirecte, soit la vente de sa technologie à des fabricants qui l'intégreront directement à leurs produits.

Objenious compte déjà une quarantaine de clients, opérant notamment dans des secteurs tels que la logistique et la maintenance. Parmi eux, le distributeur Carrefour et la communauté de communes Pays d'Apt-Luberon (Vaucluse) qui met en place un système de télé-relève pour ses 10.000 compteurs d'eau. Aujourd'hui, plusieurs dizaines de milliers d'objets connectés utilisent le réseau d'Objenious, qui table sur plusieurs centaines de milliers d'ici à la fin de l'année.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2017 à 9:06 :
L'internet des objets ou le sujet qui ne suscite aucun intérêt au sein de la société civile mais par contre que les marchands et médias nous rabâchent sans cesse, un échec assuré.

Du coup ils vont nous en mettre partout sans qu'on ai rien demandé, comme d'habitude...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :