Electronic Arts mise sur PopCap Games pour se renforcer dans les jeux en ligne

 |   |  256  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'éditeur américain de jeux vidéo rachète son compatriote PopCap Games pour une somme qui pourrait atteindre 1,3 milliard de dollars. Electronic Arts se renforce ainsi sur le créneau très porteur des jeux sur les réseaux sociaux.

Les fusions et acquisitions s'accélèrent dans les jeux sur Internet. Mardi soir, l'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft annonçait le rachat du studio Owlient. Aujourd'hui, c'est au tour de l'américain Electronic Arts, numéro deux mondial du secteur derrière Activision (groupe Vivendi), de lever le voile sur l'acquisition de son compatriote PopCap Games, éditeur des fameux "Plantes contre Zombies" et "Bejeweled", qui se jouent sur le réseau social Facebook mais également sur smartphones et sur tablettes.

Electronic Arts mettra jusqu'à 1,3 milliard de dollars sur la table pour s'emparer de PopCap Games. Le groupe versera 650 millions de dollars en cash, 100 millions en actions, et le solde sera conditionné à l'atteinte de certains objectifs financiers par PopCap Games au cours des deux prochaines années. Cette somme de 1,3 milliard ne représente pas moins de 13 fois le chiffre d'affaires réalisé l'an dernier par PopCap.

Certes, l'éditeur de "Plantes contre Zombies" dégage des bénéfices depuis dix ans. Mais ce qu'Electronic Arts achète, c'est surtout le moyen de se renforcer sur le marché très porteur des jeux en ligne et sur mobiles. Les jeux dématérialisés devraient représenter près des deux tiers du marché mondial des jeux vidéo en 2014, contre 38% déjà en 2010, selon l'Idate. Un succès illustré par l'américain Zynga, "pure player" du "social gaming" avec des jeux comme FarmVille, et qui s'apprête à lever un milliard de dollars dans le cadre de son introduction en Bourse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :