Google continue d'engranger des milliards, malgré le "bug" Motorola

 |   |  338  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters / source Google, août 2012</small>)
Malgré les conséquences du rachat de Motorola, qui se font toujours sentir, Google a enregistré une hausse de 31% de ses revenus au premier trimestre, avec 14 milliards de dollars. Le bénéfice net semestriel progresse de 16% sur un an.

Le moteur Google continue de tourner à plein régime. Au premier semestre, le groupe a enregistré une hausse de 31% de son chiffre d'affaires global à 14 milliards de dollars. Le bénéfice net a quant à lui grimpé de 16% sur un an pour atteindre 3,35 milliards de dollars. Quant au bénéfice courant par action, qui exclut les effets exceptionnels comme la restructuration de Motorola actuellement en cours, il s'est révélé supérieur aux attentes des analystes. Ces derniers prévoyaient un bénéfice par action de 10,69 dollars. Il affiche finalement 11,58 dollars. Dans une note, les analystes de la banque Canaccord indiquaient que des charges fiscales moins lourdes que prévues pour Google avaient également créé la surprise.

Les investisseurs ont répondu positivement à cette annonce. Au lendemain de ces résultats divulgés après la clôture de la Bourse de  New York, le titre Google gagnait jusqu'à 2,8% à 787,43 dollars.

Motorola, toujours en difficulté

Pourtant, Motorola continue de peser sur les résultats du géant d'Internet. Le fabricant de smartphones racheté en 2012 a perdu 271 millions de dollars au cours des trois premier mois de l'année. Selon le patron du groupe américain, Larry Page, de nouveaux produits seraient en cours d'élaboration au sein de la filiale en pleine restructuration. 

Un milliard de dollars de revenus hors publicité

Autre élément positif: les revenus générés directement par Google (en excluant ses filiales) ont grimpé de 22%.  Et, grande nouveauté: pour la première fois ses revenus hors publicité ont dépassé le milliard de dollars (1,02 milliard). Il s'agit princiaplement des services destinés aux professionnels, ainsi que la vente de smartphones et tablettes Nexus. A noter: un changement comptable a en partie gonflé ces résultats. Toutefois, le "coût par clic", très observé par les investisseurs, a reculé de 4%. Une situation qui s'expliquerait en partie par l'essor des mobiles où les publicités sont vendues moins cher.

>> Les résultats complets de Google au premier trimestre (en anglais)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2013 à 11:46 :
Honte à Google : ils osent fermer un centre de développement à TOULOUSE !! La high tech city de France ! Trop nul ! Utilisez le moteur de recherche français : "antz"
a écrit le 20/04/2013 à 7:26 :
Article incompréhensible et perclus de contradictions. Il est dit 14 milliard pour le trimestre, puis pour le semestre, 16% c'est pour l'année où est-ce 16% depuis l'année dernière ? Etc. Heureusement qu'il y a un lien vers le communiqué en anglais, seule chose utile.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :