Bitcoin : la plateforme Bistamp victime d'une attaque informatique

 |   |  336  mots
Bitstamp conseille ainsi à ses clients de ne plus utiliser ses précédentes adresses Bitcoin par mesure de sécurité. En retour, la société compte puiser dans ses réserves pour éponger ces pertes.
Bitstamp conseille ainsi à ses clients de ne plus utiliser ses précédentes adresses Bitcoin par mesure de sécurité. En retour, la société compte puiser dans ses réserves pour éponger ces pertes. (Crédits : reuters.com)
La troisième plateforme mondiale d’échange de bitcoins a été attaquée par des pirates informatiques. Résultat : plus de 4 millions d’euros ont été dérobés. Le site d’échange a immédiatement suspendu ses transactions.

L'année commence mal pour la galaxie Bitcoin. La sécurité autour de la monnaie virtuelle, qui permet de payer certains biens et services sur Internet, est à nouveau remise en question. Bitspam, la troisième plateforme d'échange la plus active au monde, a reconnu mardi 6 janvier avoir fait l'objet d'une attaque de pirates informatiques. La faille se serait traduite par la perte d'environ 19.000 BTC, soit plus de 4 millions d'euros au cours actuel, selon ZDNet. Un nouveau coup dur pour les adeptes de cette monnaie numérique. Environ 6% des échanges réalisés en bitcoins passaient jusqu'ici par cette place d'échange britannique.

Les réserves de bitcoins protégés

Dans la foulée, le numéro 3 mondial du marché a suspendu temporairement ses transactions et fait l'objet d'une opération de maintenance. Seule ombre au tableau : la plateforme ne connaît pas encore la nature de la faille mais tente de rassurer ses adeptes.

"Nous voulons assurer tous les clients de Bitstamp que le solde de leurs comptes ne sera pas affecté par cette interruption temporaire et qu'il sera totalement honoré", peut-on lire sur le site.

Bitstamp conseille ainsi à ses clients de ne plus utiliser ses précédentes adresses Bitcoin par mesure de sécurité. En retour, la société compte puiser dans ses réserves pour éponger ces pertes.

L'avenir du Bitcoin fragilisé

L'affaire ravive ainsi quelques craintes concernant la controversée devise virtuelle. Depuis un an, les hackers multiplient les attaques contre ces différentes plateformes. Début 2014, le marché MtGox, géré par le Français Mark Karpéles, en avait fait les frais et avait perdu près de 400 millions de dollars dans des circonstances obscures. Le site avait finalement déposé le bilan.

     | Lire Qui est le "Frenchie" Mark Karpelès, patron de MtGox ?

L'avenir du Bitcoin semble ainsi fragilisé : alors que la monnaie valait près d'un milliard de dollar à son apogée en 2014, elle tourne aujourd'hui autour de 280 dollars, soit une baisse de 75% sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2015 à 17:32 :
Seule le bitd'cheval de la plateforme Normal 1er est solide. Demandez plutôt à Val, Julie, Ségo et aux autres :-)
a écrit le 07/01/2015 à 8:57 :
Les banques et les états ont de quoi financer des pirates...
a écrit le 07/01/2015 à 2:58 :
Y'a un certain nombre de sites web (y compris des leader) qui acceptent le bitcoin, plutôt "pour voir ce que ça donne" à mon avis ou pour se positionner sur ce marché très juteux. Je ne serai pas surpris que Amazon (à la fois le leader mondial du cloud, des serveurs informatiques et de fournisseur de calculs scientifiques, et aussi l'un des plus gros vendeurs sur le web) veuille capter d'une manière ou d'une autre ce marché s'il venait à se stabiliser.

Il y a aussi quelques sites ou magasins plus alternatifs, c'est assez anecdotique et très "bobo".

Mais sinon ce sont surtout les marchés et échanges d'argent illégaux qui ont bâti la notoriété du bitcoin.

Pour l'essentiel ça reste surtout un marché purement spéculatif. Les petits nouveaux qui espèrent (ou espéraient il y a encore un an) faire fructifier leur argent rapidement sont des pigeons pour des spéculateurs plus expérimentés et disposant de ressources bien plus importantes pour influencer le marché.

La baisse constante depuis un peu plus d'un an est certes influencée par les vols et détournement qui se sont produits mais plus concrètement elle est tout simplement due au fait que ceux qui avaient amassés de grosses quantités de bitcoin revendent en masse pour récupérer leur argent. On le voit sur toutes les places d'échanges, au delà des prix qui n'ont cessé de baisser, les profondeurs de marché se sont considérablement affaissées.

Bien qu'il y ait actuellement beaucoup plus de vendeurs que d'acheteurs, les prix ne remontent pas pour autant. Pour terminer je dirais qu'il est assez largement admis que le prix "réel" (dans le sens "hors spéculation", pour autant que ce soit quantifiable) d'un bitcoin serait plutôt autour de 100$, il y a donc encore de la marge pour que les prix continuent à baisser. A ce moment là, soit la spéculation repartira de plus belle, soit la marché se stabilisera (avec l'intervention de poids lourds genre Amazon s'il y trouve un intérêt), soit le bitcoin s'effondrera. Qui peut le dire ?
a écrit le 06/01/2015 à 23:20 :
Qu'est-ce qu'on peut acheter en Bitcoin? Parce qu'une monnaie ça sert surtout à échanger des biens et des services. Si ce n'est pas le cas, il faudrait plutôt appeler cela des jetons de casino dont le seul jeu disponible serait la spéculation.
a écrit le 06/01/2015 à 21:45 :
bizarre ces chiffres
a écrit le 06/01/2015 à 21:12 :
Alors que la monnaie valait un milliard il Y a un an elle ne vaut plus que 280 dollars soit une chute de près de 75%.....



Ya personne pour relire l article avant sa parution!? Afin d'éviter ce genre d'âneries ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :