"Le bitcoin ne disparaîtra pas"

 |   |  408  mots
Eric Larchevêque et Thomas France, les deux fondateurs de la maison du Bitcoin qui a ouvert ses portes dans le centre de Paris en mai 2014
Eric Larchevêque et Thomas France, les deux fondateurs de la maison du Bitcoin qui a ouvert ses portes dans le centre de Paris en mai 2014 (Crédits : La Maison du Bitcoin)
Le fondateur de la Maison du bitcoin estime que si cette "pseudo-monnaie" virtuelle venait à disparaitre, la technologie qui est derrière, elle, reviendrait "sous une forme ou une autre". Explications.

Le bitcoin aux oubliettes ? Contrairement à Robert Shiller, prix Nobel d'économie 2013,  Eric Larchevêque, l'un des deux fondateurs de la Maison du bitcoin, qui a ouvert ses portes en mai 2014 au centre de Paris, estime que le bitcoin n'est pas voué à disparaître. Loin de là.

Le bitcoin, une bulle ?

Le premier, professeur à l'université de Yale, indique ainsi dans une interview accordée au quotidien économique Les Échos daté du vendredi 7 novembre :

"Beaucoup d'idées nouvelles semblent farfelues, comme le bitcoin. Selon moi, c'est une bulle, et le bitcoin devrait disparaître. C'est certes une technologie prometteuse et stimulante, mais le bitcoin est trop instable pour remplir le rôle d'une monnaie."

Or, justement, Eric Larchevêque ne veut pas attribuer au bitcoin un rôle monétaire, c'est d'ailleurs pour cela qu'il préfère utiliser le terme de "pseudo-monnaie". Selon lui, c'est bien plus que cela : un outil d'avenir au même titre qu'Internet:

"Le bitcoin constitue une rupture technologique comme l'a été Internet. À mon sens c'est véritablement le point de départ d'une nouvelle révolution industrielle. Le protocole mathématique qui le régit est d'une fiabilité absolue. Il permet d'imaginer une nouvelle donne financière, bien au-delà du concept de monnaie. C'est une alternative au système financier actuel, une manière concrète pour le citoyen de devenir sa propre banque en évitant tout intermédiaire."

Un outil du futur

Pour illustrer ses propos, il ne manque pas d'évoquer de nombreuses possibilités permises par cette technologie, parmi lesquelles les transferts d'argent vers l'étranger. Il explique à cet égard que le bitcoin permet un transfert quasi immédiat là où un prestataire comme Western Union, qui se targue d'être le leader du secteur, nécessite de prendre en compte un délai de quelques jours, sans oublier les éventuels frais qui s'ajoutent.

D'où la nécessité selon lui d'"élever le débat" au lieu de réduire le bitcoin à une monnaie et à la spéculation qui en découle. Car cette technologie n'est à ses yeux pas près de tomber aux oubliettes :

"Même si demain le bitcoin en tant que monnaie s'écroulait, la technologie qui est derrière ne disparaîtrait pas. Elle reviendrait sous une forme ou une autre. Le seul moyen d'arrêter le bitcoin c'est d'éteindre Internet, car le bitcoin est là pour rester."

______

>>> VIDEO C'est quoi le Bitcoin ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2015 à 16:40 :
Leonard S.Johnson est l'un des précurseur des crypto-monnaie, il vient de publier son dernier livre sur ce sujet et sera présent le 30 Mars à Dubaï pour le Meeting annuel des investissements 2015. La naissance d'un nouveau souffle économique
est en marche...
http://goo.gl/sb09hW
Je fais partir des personnes qui regrette de ne pas avoir pris le train en marche concernent le bitcoin à ses début.
Aujourd'hui le Gemcoin nous offres une seconde chose...
Info sur usfia.ch ou gemCoin.ch
a écrit le 12/03/2015 à 9:18 :
QUI édite les Bitcoins et donc contrôle la masse en circulation? Comment sont-ils créé? Si quelqu'un peut me trouver un lien avec une bonne explication, merci d'avance.
a écrit le 23/11/2014 à 8:33 :
Pardon monsieur ????? Vous voulez remplacer les pieces d'or, d'argent et de cuivre par des bouts de papier ???? Vous êtes dingue, personne n'acceptera cela voyons !!!


Plus tard : Pardon monsieur ??? Vous voulez remplacer des monnaies etatiques par des monnaies décentralisées ??? Personne n'acceptera cela voyons !!!!
a écrit le 10/11/2014 à 13:08 :
Je vous invite à écouter cette interview d'Eric Larchevêque et Thomas France réalisée par Epicenter Bitcoin. Elle permet de bien comprendre les projets de la Maison du Bitcoin dans l'ensemble. https://epicenterbitcoin.com/podcast/040/
a écrit le 08/11/2014 à 19:38 :
Je suis attéré par l'ignorance des français sur bitcoin dans les commantaires, c'est sans doute dû au peu de ressources sur le sujet en français. On croirait entendre des brèves de comptoir des années 90 se moquant d'internet par rapport au minitel.

Il est évident que la technologie de bitcoin est l'avenir, bien au dela de la spéculation actuelle, il y a plein d'articles de qualité sur le sujet, malheuresement quasiment tous en anglais.
a écrit le 08/11/2014 à 11:43 :
le bitcoin c'est comme l'art moderne à deux balles, c'est comme les escrocs ça intéresse les gens qui prennent le pouvoir, ça peut financer plein de chose et demain ça remplacera même les paradis fiscaux, hein.Et puis si ça permettait par un coup de baguette magique de faire s'évaporer la dette, 1 bicoin valant par exemple allez ne soyons pas chiche 1 millions de dollars, on l'a fait pour l'art moderne en tant que monnaie de réserve virtuelle (tant sa valeur est purement subjective et manipulée) s'il en est, pourquoi pas pour un truc totalement immatériel.
a écrit le 07/11/2014 à 21:13 :
BITCOIN= jeton de caddie virtuels...!
Réponse de le 08/11/2014 à 14:20 :
jeton de caddie, peut-être. Mais en tant que monnaie, il m'a permis de réaliser des plus-values qu'aucune autre "vraie" monnaie (dont ls cours sont trafiqués), ni aucune autre matière première (dont les cours sont aussi trafiqués par ls banquiers-escrocs, notamment - voir le cas de l'or) n'a jamais rendu possible Grâce au Bitcoin-monnaie, j'ai engrangé des centaines de milliers ... d'euros. Certes, j'ai eu le courage (si, si !) de sauter sur l'oportunité et de prendre un risque en investissant (à mon échelle) massivement, mais le risque a une nouvelle fois payé. On peut se prévaloir d'être "un aigle", Encore faut-il ne pas confondre avec un faux-con... médisant, jaloux et envieux.
Réponse de le 16/12/2014 à 15:36 :
Je pense que tu peux faire beaucoup mieux... sur un autre forum, un type comparait le Bitcoin à une rognure d'ongles... ça au moins c'est imaginatif et créatif..
Réponse de le 18/12/2014 à 13:26 :
@ @Sam: allez au casino ce soir et misez 1000 euros sur le 18, la demarche sera exactement la meme... Purement speculatif; ce n'est absolument pas un mal, mais a aucune etape du processus vous ne creez de la valeur (ou permettez a d'autres d'en creer par les risques que vous prenez)
a écrit le 07/11/2014 à 20:49 :
nous ce qu'on veut c'est que tous les gogos qui ont font ( faisaient ) l'apologie se fasse plumer, puis decouvrent les fondamentaux... ca, ca serait drole, et TRES pedagogique
Réponse de le 08/11/2014 à 10:50 :
Retourne dans les années 30 et tais toi, tu es un homme du passé qui ne fera jamais rien avancé ici.
Réponse de le 08/11/2014 à 14:26 :
J'aime beaucoup le "nous" alors que vous ne représentez que vous-même. Autrement dit, pas grand-chose. Ce n'est pas parce que vous n'avez pas le courage ou l'inteligence de profiter des opportunités en prenant, c'est vrai, certains risques calculés au mieux, que cela doit être l'apanage de tout le monde. La msquinerie la jalousie et la médiocrité sont peut-être des valeurs pour certains qui ne seront jamais que des motons dociles tout juste bons à râler et envier camouflés derrière leur télé ou leur ordi, cela ne doit pas être les valeurs des gens qui s'élèvent socio-économiquemt, culturellement et intellectuellment. car si, en tant que monaie, bitcoin a permis d réaliser dsuperbes opérations financières et de formidables plus-values non imposées et imposables (et sais de quoi je parle, !), il représente aussi un formidable trreau intellectul en regd de tout ce qu'il peut représenter bien -delà de son aspect mnétaire. Mais bon, réfléchir n'est manifestement pas à la porte du pemier venu...
a écrit le 07/11/2014 à 18:29 :
A 99%, ce n'est qu'un véhicule spéculatif. Un produit dérivé pourrait aussi bien être appelé "monnaie" à ce compte là.
a écrit le 07/11/2014 à 16:49 :
Le bitcoin est conditionné a des transferts et des comptes sur internet (donc limité)
La masse monétaire n'évolue pas mais ce divise, cela ne fonctionnera pas car on pas payé en centieme, millieme, millionieme de bitcoin
Réponse de le 07/11/2014 à 17:00 :
Une monnaie à la française.
Réponse de le 07/11/2014 à 23:48 :
Bitcoin n'est pas conditionné à des transferts sur Internet seulement, les gens paient avec leurs mobiles, et les transactions hors ligne sont aussi possibles via bluetooth et NFC. Concernant les unités, aucun problème non plus, la plupart des services et portefeuilles adoptent l'unité "bits", par exemple beaucoup d'utilisateurs s'amusent à donner 100 bits (0.03 euros) comme pourboire sur les réseaux sociaux avec Bitcoin - ca fait beaucoup de buzz sur reddit depuis quelques semaines.
a écrit le 07/11/2014 à 16:31 :
Depuis peu une nouvelle monnaie électronique, dèjà légalisée en Californie et contre garantie par par des pierres précieuses, et bien plus prometteuse, c'est le Gemcoin.
Le Bitcoin est de plus en plus interdit dans les pays comme les USA, la Chine ou la France, pas le Gemcoin qui a une valeur marchande solide et concrète.
Réponse de le 07/11/2014 à 16:51 :
C'est une micromonnaie car les pierres precieuses c'est pas infini et un marché peu transparent et liquide.

En revanche comme micro monnaie c'est mignon et rigolo
Réponse de le 07/11/2014 à 18:06 :
à l'infini peut etre pas, seul l'impression du papier monnaie peut faire ca. Par contre micro monnaie ? Pas du tout. Le Gemcoin est aussi contre garanti par 15 milliards de dollars auprés des autorités. Ce qui compte c'est que cette monnaie soit infinie mais seulement rare, donc chere.
Réponse de le 08/11/2014 à 8:50 :
Mr Gemcoin, en vantant le gemcoin serait-il en train de chercher à faire monter le cours de cette autre monnaie virtuelle pour espérer revendre bientot et y faire un profit ?
Ce sont juste des "monnaies" à gogo dont les créateurs eux se vont vraiment beaucoup d'argent si la bulle arrive. un peu comme la pyramide de ponzi en fait.
Inventez votre monnaie, et la je dirai respect. mais ne suivez pas la masse.
a écrit le 07/11/2014 à 15:46 :
La bitecon, par exemple, fondée sur des valeurs bien plus réelles, pourrait la remplacer.
Réponse de le 08/11/2014 à 8:52 :
Et ceux qui se feraient attraper pour fraude, on saurait quoi en faire. couic.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :