Publicité ciblée : Google promet plus de contrôle

 |   |  475  mots
Si Google consent un peu de contrôle pour ses utilisateurs, celui-ci est temporaire. La désactivation dure seulement 90 jours car les annonces de rappel sont rarement diffusées au-delà de cette période, se justifie Google.
Si Google consent un peu de contrôle pour ses utilisateurs, celui-ci est temporaire. La désactivation dure seulement 90 jours "car les annonces de rappel sont rarement diffusées au-delà de cette période", se justifie Google. (Crédits : DADO RUVIC)
La firme de Mountain View permet désormais de désactiver la diffusion de publicités ciblées répétitives... mais pendant 90 jours seulement. Et cette mise à jour s'applique uniquement sur les sites Web qui recourent aux services publicitaires de Google.

Marre des publicités qui vous suivent partout sur Internet ? Google vient de réaliser une mise à jour afin de désactiver la diffusion de publicités ciblées et répétitives.

"Certains annonceurs dressent des listes des visiteurs de leurs sites Web. S'ils utilisent les services publicitaires Google, ils peuvent exploiter ces listes afin de diffuser des annonces auprès d'internautes ayant visité leur site", explique la firme de Mountain View sur son site Internet.

En clair, lorsqu'un internaute fait du shopping en ligne, il peut ensuite se retrouver inondé de publicités sur les produits consultés précédemment. Ce sont les "reminder ads" (en français, les publicités de rappel). Elles visent à encourager l'utilisateur à retourner sur un site déjà consulté.

Une désactivation temporaire

Le géant américain permet désormais de désactiver la diffusion de ces publicités en modifiant l'onglet "Paramètres des annonces" dans son compte Google. L'objectif affiché : donner "davantage de contrôle pour bloquer les publicités que vous voyez sur Google, sur les sites et sur les applis".

Dans un premier temps, cette fonction sera disponible uniquement pour les publicités sur les sites et les applications des annonceurs qui recourent au service publicitaire de Google. La firme de Mountain View planifie ensuite d'étendre cette fonction sur sa plateforme vidéo YouTube, son moteur de recherche et sa messagerie Gmail "dans les mois à venir".

Si Google consent un peu de contrôle pour ses utilisateurs, celui-ci est temporaire. La désactivation dure seulement 90 jours "car les annonces de rappel sont rarement diffusées au-delà de cette période", se justifie Google. "Les annonceurs diffusent des annonces de rappel dans une période limitée, souvent dans le mois suivant la consultation de leurs sites Web", poursuit le moteur de recherche.

| Lire aussi : Critiqué, YouTube durcit encore ses règles de monétisation

Un marché à 4 milliards d'euros en France en 2017

En parallèle, Google a annoncé une mise à jour de "mute this ad" (en français, faire taire cette pub), lancée en 2012. Cette fonction est matérialisée par une petite croix grise en haut à droite des pubs, pour supprimer manuellement l'annonce choisie. "Des millions de personnes utilisent "mute this ad" quotidiennement. En 2017, nous avons reçu plus de 5 milliards de retours, nous indiquant que vous désactivez les annonces qui ne sont pas pertinentes. Nous avons intégré ces commentaires en supprimant 1 million d'annonces de notre réseau publicitaire en fonction de vos retours", assure Google.

En 2017, le marché de la publicité numérique en France a atteint 4,09 milliards d'euros de chiffre d'affaires net (+12% par rapport à 2016), selon une étude de l'Observatoire de l'e-pub, publiée la semaine dernière. Phénomène notable : Google et Facebook concentrent toujours l'essentiel de cette croissance (92%), selon le cabinet d'études PwC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2018 à 15:07 :
Google promet plus de contrôle des publicités... dont il n'est pas à l'initiative!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :