Amaury voudrait vendre Le Parisien

 |   |  222  mots
Le groupe de presse français Amaury aurait confié à la banque d'affaires Rothschild la mission de vendre son quotidien "Le Parisien" et sa déclinaison nationale "Aujourd'hui en France", révèle la lettre de l'Expansion ce lundi.

"La lettre de l'Expansion" affirme ce lundi dans ses colonnes que la banque Rothschild aurait reçu du groupe de presse Amaury (également propriétaire de l'Equipe) un mandat pour vendre ses quotidiens d'informations générales "Le Parisien" et "Aujourd'hui en France" et se recentrer sur le sport.

Plusieurs arguments sont évoqués: le premier recul des ventes en 2009 d'Aujourdhui en France et l'annulation en début d'année d'un plan portant sur la suppression de 50 postes. Plan auquel s'opposait le directeur de la rédaction, Dominique de Montvalon. Cette opposition lui aurait d'ailleurs coûté son poste.

Le groupe Amaury n' a pas souhaité s'exprimer. Mais les rumeurs le concernant se multiplient. Il y a quelques semaines, il était question de la cession de l'ensemble du groupe dont Lagardère détient 25%. Le nom de ce dernier avait alors circulé comme repreneur potentiel, ainsi que le groupe de médias Bolloré.

Fin avril, Arnaud Lagardère, gérant éponyme du groupe avait d'ailleurs déclaré être "acheteur de tout ou partie" du groupe Amaury, précisant toutefois que "si la famille (Amaury) ne le souhaite pas, on le respectera et donc on sortira". "Le Tour de France (dont Amaury est co-organisateur, ndlr) fait rêver beaucoup de monde mais il n'est pas à vendre", avait alors fermement rappellé le groupe Amaury.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :