Reprise du Monde : Prisa jouera son rôle d'actionnaire

 |   |  174  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe de médias espagnol fera valoir ses droits en tant qu'actionnaire du groupe de presse, qui va être repris entre le trio Bergé-Niel-Pigasse.

Prisa compte bien jouer son rôle d'actionnaire à 15% dans "Le Monde", malgré le refus de l'offre de reprise à laquelle le groupe de médias espagnol était associé avec Claude Perdriel (Le Nouvel Observateur) et l'opérateur France Télécom. Le conseil de surveillance du groupe de presse français a donné lundi leur feu vert à l'offre menée par le trio Bergé-Niel-Pigasse (BNP).

"Au conseil d'administration de l'entreprise, j'ai exprimé mes doutes sur la transparence de la procédure suivie et sur l'opportunité pour Le Monde d'accepter cette offre", a expliqué le directeur général de Prisa, Juan Luis Cebrian. "J'ai annoncé également notre décision de faire valoir nos droits en tant qu'actionnaire, compte tenu des protections dont bénéficie notre investissement".

"Notre participation dans Le Monde et notre volonté de continuer à l'appuyer ont toujours été motivées par des raisons professionnelles et stratégiques et non pas financières", a poursuivi Juan Luis Cebrian, "parce que l'avenir de la presse de qualité et son influence (...) nous préoccupent".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :