Les Américains se "décâblent"

 |   |  328  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Aux Etats-Unis, les foyers sont nombreux à couper leur abonnement au câble. Ils se tournent vers des offres moins chères comme les services de télévision sur Internet. Premier touché, le géant Comcast.

Les cablô-opérateurs américains font grise mine. Leurs abonnés résilient leurs abonnements dans des proportions inédites. 741.000 au total pour le troisième trimestre, estime le cabinet de recherche SNL Kagan. Désertion dont l'ampleur est la plus forte en 30 ans, selon ledit cabinet.

Comcast, numéro un du secteur, est le premier à en pâtir. Il a perdu 275.000 abonnés à ses services vidéo au cours du troisième trimestre. Time Warner, le numéro deux a pour sa part enregistré 155.000 résiliations.

Mais la décrue ne date pas du seul troisième trimestre. Elle a démarré le trimestre précédent -216.000 résiliations tous opérateurs confondus- signant alors la première baisse du nombre d'abonnés de l'histoire du secteur.

Aux Etats-Unis, près d'un tiers de la population est abonné au câble sachant que les tarifs peuvent facilement dépasser les 100 dollars par mois. Mais les nouveaux services de télévision sur Internet qui ont progressivement émergé se présentent désormais comme des concurrents sérieux. Plus compétitifs en terme de prix, ils sont également plus flexibles.

C'est par exemple le cas du loueur de DVD par correspondance Netflix, qui revendique plus de 16 millions d'abonnés aux Etats-Unis et au Canada. Il vient de lancer un service pour 7,99 dollars par mois qui donne un accès illimité à ses seuls contenus disponibles en "streaming" --films et séries télévisées.

S'abonner à Hulu, le service de diffusion en ligne des émissions des groupes Walt Disney (chaînes du réseau ABC et de sport ESPN), News Corp (réseau Fox) ou encore NBC Universal, coûte également moins de 10 dollars par mois.

A regarder de près également, les télévisions dites connectées comme les "Google TV" et autres Apple TV. Leur service consiste à pouvoir regarder sur le même écran la télévision tout en utilisant les programmes d'internet.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2010 à 17:08 :
En ce moment les américains sont complètement décablés...! entre la publication sur la toile de leur notes confidentielles et le retour à la TVIP, qu'est ce que c'est que ce bordel!
a écrit le 03/12/2010 à 15:39 :
Moi je suis totalement contre la télé par internet ( à part le Replay qui est utile ! )
Mais sinon la télé par internet provoque simplement les saturations de réseau internet,
Et après les internautes osent dire << Pfff c'est vraiment long internet ... >>
ça me fera toujours rire les gens comme ça !
a écrit le 30/11/2010 à 19:08 :
Cette étude aurait pu être faite pour la France. Heureusement que tout est fait pour faire gagner le PSG pour pouvoir vendre du canal + aux gogos parisiens. Et oui, le capitalisme verreux est partout

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :